Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 28/12/16) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ HarperCollins/Mosaic => Août à Octobre / ♠ J'ai lu => Janvier / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Décembre - Janvier / ♠ Milady romance => Janvier / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Janvier - Février / ♠ Autres sorties => Sorties [33]

Mes derniers avis

       

dimanche 25 mars 2012

Filles des chimères, tome 1

Auteur : Laini Taylor
Traducteur :  Anne Krief  
Genre : Fantastique, jeunesse

Edition : Gallimard Jeunesse
Parution : le 10 mars 2011
Pages : 445
Prix : 18 euros 


*Commander sur amazon : Fille des chimères*
*Book Trailer*


Résumé:
Partout sur Terre, des êtres ailés, passés par une brèche dans le ciel, laissent des empreintes noires sur des portes. Dans un Ailleurs sombre et singulier, une créature monstrueuse collectionne les dents humaines. À Prague, une jeune étudiante en art se retrouve au coeur d’une guerre millénaire entre deux peuples. Elle s’appelle Karou, a 17 ans, et remplit ses carnets de dessins de monstres qui sont peut-être réels. Elle parle de nombreuses langues, pas toutes humaines, et ses cheveux bleus poussent de cette couleur. Une question la hante : Qui est-elle ? La réponse n’est pas loin. 



Mon avis:
Au delà de la couverture qui n'invite pas à la lecture et que je trouve affreuse, quand j'ai reçu ce livre, j'ai été attirée par le résumé parlant d'anges mais surtout de chimères. Ma curiosité piquée, j'ai retardé sa lecture je ne sais pas trop pourquoi. Ne sont pas en cause les avis parce que je n'en ai tout simplement pas lus, non je ne saurais dire. Mais je me suis lancée.


Karou, 17 ans a été élevée par des chimères, depuis qu'elle est bébé. En plus de poursuivre des études comme toute jeune fille de son âge, elle est amenée à souvent faire des courses pour Sulfure, celui qui l'a recueilli enfant. Mais voilà qu'un jour, en plus d'avoir fait ce qu'il ne fallait pas, les portes menant à la maison des chimères sont détruites et ce partout dans le monde. Karou va tout faire pour retrouver ces personnes si chères à son cœur et par là même découvrir qui elle est vraiment.


Il me semble que c'est la première fois que je lisais un livre mettant en scène des chimères, l'attrait de la nouveauté était là et le début nous plonge en partie auprès de quatre d'entre elles. Puis les courses que fait Karou avec cette histoire de récupérer des dents était très intriguant même si un peu glauque. Deux petites choses qui très vite atteignent leur limites.

Je le dis, j'ai abandonné ce livre à la page 275. Soit plus de la moitié ce qui permet déjà d'avoir un aperçu du roman et d'avoir des attentes ou des envies ou quelque chose à quoi se raccrocher à défaut d'avoir un avis complet.


Premier gros souci du livre. Je n'ai pas remarqué que l'auteure nous présentais un univers spécifique, car à part des créatures nommées et décrites physiquement cela ne va pas plus loin. Et là ou je me suis arrêtée rien n'arrivait. Pour ce début je parlerais plus d'ambiance, d'atmosphère particulière, mélange d'ancien et de nouveau. Oui je sais ça ne veut rien dire mais de toute façon je ne saurais pas définir ce que j'ai lu et ce qu'il faut retenir c'est que je n'ai pas aimé.
On voyage aussi beaucoup, brièvement et je ne me suis pas projetée dans ces lieux assez communs et sans grande descriptions dont je ne me souviens même pas.

Deuxième souci, les informations. Rien n'est venu et passé la moitié j'en ai eu marre d'attendre quelques chose. La mise en place prend trop de temps, on suit un enchainement d'évènements que j'ai trouvé sans grande importance, avec des questions qui viennent mais dont les réponses elles n'arrivent pas. Mon intérêt a vite été perdu et j'ai vite décroché. Déjà à 140 pages je me suis posée la question de stopper ma lecture. Mais j'ai voulu continuer parce que je n'aime pas abandonner. Mais en dépassant le demi du livre et ne voyant rien se passer de concluant j'ai dit stop pour ne pas être dégoutée de ma lecture. Je n'ai pas trouvé de points auxquels me raccrocher qui m'auraient permis de continuer.

Dernier souci, les personnages. Je les ai trouvé sous décrit. Je ne sais pas quoi en penser et n'ai pas ressenti d'affinité les concernant, raison de plus pour ne pas poursuivre ma lecture.


J'ai quand même vaguement parcouru la suite pour tenter de trouver des réponses et là soulagement. Soulagement de me conforter dans ce choix d'abandon. Ce qu'est véritablement Karou se laisse deviner rien qu'avec le résumé, enfin en partie, car ce n'était pas tout à fait ça. Ensuite je voulais savoir ce que c'était que ce trafic de dents et bon pas vraiment de surprises là non plus.


Une petite chose qui m'a faite tiquer et qui a signé mon envie de ne plus continuer sans toutefois que je sois définitivement convaincue de le faire, c'est une scène bien spécifique.
La maison des chimères possède deux portes, une menant à pleins de pays et d'endroits différents (à la manière du château ambulant des studios Ghibli pour ceux qui connaissent) et l'autre, on sait juste qu'il est interdit de la franchir pour Karou. Et poussée par sa curiosité et après avoir été blessée, elle va savoir ce qui se cache derrière et baam catastrophe elle se fait mettre dehors par Sulfure sans aucune explication. Et là je me suis dit mais c'est quoi ce délire, déjà que Karou est complètement larguée par ce qu'il se passe dans cette maison ne connaissant rien des chimères qui l'ont recueilli, elle est foutue dehors comme ça. Bref, cela ne m'a pas plu.

Autre détail qui une nouvelle fois m'a déçu, c'est les cheveux bleus de Karou et le fait qu'elle parle de nombreuses langues. Je m'imaginais que c'était un don, mais pas du tout, quand j'ai su d’où ça venait et surtout comment elle avait obtenu ça, le soufflet de ces aptitudes originales est retombé.


J'abandonne rarement un livre, peut être 1 ou 2 fois par an, voulant laisser sa chance à un ouvrage de me convaincre mais le manque d'informations et cette mise en place qui prend trop de temps sans que rien de transcendant ne se passe on eu raison de ma patiente. J'aurais pourtant aimé voir le pays des chimères ou celui des anges mais je n'en ai plus envie ou tout simplement en apprendre plus sur le conflit qui oppose ces créatures ou sur elles.


Voilà un avis comme je n'ai pas l'habitude d'en faire. Je vais conclure en disant que les droits du livre ont été acquis et que si un film venait à sortir je m'en contenterai.


Ma note : -/10
Retrouvez d'autres avis bien plus positifs que le mien sur la fiche BBM du livre:
Logo Livraddict

*Merci à Gallimard Jeunesse pour cette lecture*


14 commentaires:

  1. Dommage que tu n'aies pas réussi à le finir mais tu as eu raison de ne pas te forcer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me force trop souvent, des fois c'est trop et là ça l'était.

      Supprimer
  2. Hum, je n'avais pas l'intention de l'acheter et là tu me confortes bien XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien faire faire des économies aux gens^^

      Supprimer
  3. Pour la couverture, on est d'accord, elle n'est franchement pas attirante.
    Par contre, moi, j'ai bien aimé, et c'est surtout la première partie du livre, celle où il ne se passe pas grand chose, qui m'a plu ^^'.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des débuts comme ça ça arrive souvent mais je n'ai pas adhéré à l'atmosphère du livre donc sans attache particulière et surtout sans rien de bien croustillant à se mettre sous la dent j'ai arrêté.

      Supprimer
  4. Je pense que si tu allais jusqu'à savoir qui est Karou tu comprendrai pq il la mise dehors. Quand tu lis un livre il faut aussi laisser place à son imagination...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que j'ai le droit d'arrêter ma lecture si je le juge nécessaire et n'ayant pas accroché à plus de la moitié j'ai préféré arrêter plutôt que de me forcer. Je conçois que beaucoup de réponses arrivent souvent à la fin mais si le début ne m'attire pas plus que ça et que j'ai du mal avec ce qu'on me raconte si je n'ai pas envie de continuer j'ai quand même le droit de faire ce que je veux. Avoir de l'imagination quand on lis un livre n'a rien à voir là dedans.

      Supprimer
    2. Pas la peine de t'exciter je ne te dit pas comment diriger ta vie.. C'est juste dommage de foudroyer un livre de cette manière en se prenant pour la déesse de l'écriture juste pcq tu n'as pas réussie à entrer dans le livre.

      Une lecture n'est pas passive d'où "l'imagination".
      D'ailleurs il me semble, et j'ai bien dit il me semble, que l'auteur à tendance à jouer avec l'imagination des lecteurs, d'où les analepses et le fait que l'univers ne soit pas décrit en un seul chapitre en début de livre.

      Mais mon avis allant à l'encontre du tiens n'a, par conséquent, pas l'air de t'intéresser.

      A la revoyure!

      Supprimer
    3. Ton premier commentaire m'a il est vrai un peu faite tiquer d'ou ma réponse une peu forte. Parce qu'il me semble avoir expliqué pourquoi j'avais abandonné et que je ne le faisais pas de gaîté de coeur mais bien parce que je n'accrochais pas du tout au livre. Et mon avis est personnel, j'ai bien vu que je suis une des rares à ne pas avoir aimé et tant mieux pour eux.

      Supprimer
    4. Tou à fait d'accord, si je trouve ça dommage c'est pcq j'ai faillit faire pareil et abandonner du coup j'ai lu tous les dialogues jusqu'à la fin ce qui m'a redonné envie de lire la suite.
      Essaie quand t'as envie d'abandonner un livre parfois ça marche..

      Supprimer
    5. Là j'ai parcouru la suite et j'ai vu ce qu'il allait un peu se passer et ça m'a conforté dans mon choix d'abandonner mais c'est vrai que parfois ça m'a aidé à ne pas stopper un livre, sans pour autant améliorer mon avis. Parfois il ne faut pas s'acharner, je l'ai déjà fais quitte à être énervé de ne pas avoir aimer un livre voir à en être dégoûtée donc je préfère ne pas insister.

      Supprimer
  5. Je suis tout à fait d'accord pour la couverture qui est horrible et qui nous donne une photo de Karou, alors que justement grâce au livre on aurait pu nous l'imaginer à notre manière. Je trouve que sur la couverture elle ne ressemble pas du tout à ce que je m'imagine en lisant le livre... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends pas ce choix même si il y a des éléments qui sont dis dans le livre après tout est une question de goûts.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.