Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 01/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Février - Mars / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ J'ai lu => Février - Mars / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Février - Mars / ♠ Milady romance => Février - Mars / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Février - Mars / ♠ Autres sorties => Sorties Février [34]

Mes derniers avis

       

samedi 10 mars 2012

Les landes d'Amevignes, tome 1 : Le pays des morts

Auteur : Anna Kendall
Genre : Fantasy, jeunesse
Edition : Castelmore
Parution : le 10 février 2012
Pages : 381
Prix : 15.20 euros   



*Commander sur amazon : Les Landes d'Amevignes T1 : le Pays des Morts*


Résumé:
Roger, 15 ans, a un don : il peut traverser la frontière entre le monde des vivants et le pays des Morts. Ce genre de pouvoir est mal vu et seul son oncle en a connaissance et en abuse. Il envoie Roger interroger les morts pour revendre à prix d'or leurs derniers mots aux familles.Jusqu'au jour où l'oncle Hartah va trop loin : Roger s'enfuit et échappe de peu à la mort pour se retrouver à la cour de la reine Caroline. On dit de celle-ci qu'elle est une sorcière ; Roger, avec son don, devra faire preuve de ruse et d'intelligence pour survivre aux intrigues de la cour quitte à réintroduire les Morts dans le monde des vivants !



Mon avis:
Ce livre m'a déçue, il ne m'a pas plu. Quelque soit les attentes qu'on puisse en avoir, il y en a une de systématique qui est que nous souhaitons tous, en ouvrant un livre, passer un bon moment. Donc la seule déception à avoir est celle là.
Pour ce livre en particulier, en dehors du fait que je trouve la couverture, avec son jeu de couleur sublime, le résumé mettait en avant un point intéressant, un don que possède le héros. Il est légitime alors d'avoir quelques attentes et ça marche ou dans mon cas présentement, ça ne marche pas.


Roger vit avec son oncle et sa tante depuis la mort de sa mère, son père étant partit on ne sait ou. Ils sont au courant de son don qui est de pouvoir voyager dans le pays des morts. Son oncle l'exploite à cause de ça, se faisant de l'argent sur son dos. Jusqu'au jour ou l'oncle trempe dans une affaire de trop, qui voit Roger échapper de peu à la mort. Une aide providentielle lui permet de trouver une place au palais.


Ma lecture a démarré sous de bons hospices, les premières pages se contentent de faire les présentations d'usage et de mettre en place l'histoire. Rien de bien nouveau et je partais confiante. Je me plaisais bien dans ce monde et le style du livre me faisait le même effet.

L'élément qui m'intéressait le plus, c'était d'assister au don de Roger, de voir comment l'auteur allait le mettre en œuvre et comment tout allait être lié au récit. Lors de son premier passage, on en a juste un aperçu et cela se déroule simplement. Mais par la suite j'ai tiqué. Une terrible contrainte fait son apparition, un choix délibéré de Anna Kendall je suppose. Roger peut, lorsqu'il arrive dans ce monde, parler aux morts, écouter le récit de leur vie, mais la grande majorité n'est pas capable de prononcer un mot. Les morts, une fois arrivés dans ce pays passent dans un état stoïque et rêveur et ne font rien d'autre que contempler au loin. L'échange est alors impossible même en les secouant.

Pour moi ce don avait déjà commencé à perdre de sa saveur. Alors oui à la fin on en découvre une nouvelle possibilité qui certe a apporté un semblant de piment mais ce n'était pas suffisant, parce que là encore elle y a associé une nouvelle contrainte. Je n'ai pas du tout adhéré aux choix de l'auteur qui en ont résulté.


Un petit mot sur l'histoire peut être ? Après la prise de connaissance, on suit Roger dans sa tentative pitoyable de mener sa vie. De lingère, il deviendra le fou de la reine et participera au jeu de la cour.

Si là aussi j'y ai trouvé mon compte au départ, ensuite je n'arrivai plus à avancer, j'ai piétiné et bien vite décroché. Je n'ai jamais été sous le charme de ce que me proposait l'auteur. Je suis restée sur ce don, ô combien prometteur qui n'était pas mis en valeur. Cela reste mon avis.

Quid des intrigues à la cour qui sont d'un pâle classicisme. Cela partait bien, on était dans un Reinaume, un pays gouverné par des femmes, l'ancienne Reine qui ne voulait pas passer le pouvoir et la « nouvelle » qui veut le prendre. De quoi faire quelque chose de différents. Mais non, ça ne l'a pas fait pour moi. Et....



Si en plus de ça les personnages ont une âme de papier mâché, vous imaginez que ça ait fini de m'achever.

La personnalité de Roger est tout ce que je n'aime pas. Il est perdue, il est peureux, il se contente de vivre un point c'est tout. Il se fait quasiment marcher dessus et ne fait pas entendre sa voix. Personne ne l'écoute, personne ne le croie, ça finit à un moment par devenir pitoyable. Je veux bien qu'on ne soit pas courageux mais j'aurai aimé voir une évolution plus significative. C'est trop peu visible pour compter. Ok, vers la fin Roger en prend le chemin mais ce n'était pas encore tout à fait ça. Et vas-y qu'en plus il tombe amoureux de la seule fille du livre qui le bat à plate couture. Cette jeune demoiselle est creuse au possible, belle mais bête et en plus très chiante. Une potiche, rien de plus, rien de moins.

Niveau personnages de toute façon aucun n'arrive à sortir du lot. La seule qui en prend le chemin se fait méchamment rembarrer par Roger. Mais elle a aussi parfois un comportement à vous donner envie de la baffer.

Je vais juste rajouter que Roger n'est pas non plus vraiment aidé. Il pose des questions mais personne ne lui répond, il se débrouille tout seul. La palme revient au moment ou il arrive à Amevignes, seul endroit ou il peut trouver des réponses à son don et il n'y a rien. Il y fait un passage éclair qui ne voit rien venir par rapport à ça. J'ai été presque dégoutée à ce moment là.


Je m'arrête là, sinon je ne jure plus de rien. Ah si il faut que je dise un mot sur un détail qui m'a chiffonné. Comment à 15 ans on peut être patron d'une auberge ?, j'ai eu du mal à l'admettre mais pourquoi pas après tout. A part ça le livre se lit bien mais ma lecture a été difficile vu que je ne me sentais pas concernée.


Je salue les idées de l'auteur, elles promettaient beaucoup mais tous les choix qui en ont résulté, toutes les mises en situations n'ont pas trouvé d'écho en moi. Ni l'histoire, ni les personnages ne m'ont plu. Je n'ai pas envie de lire la suite car ce début à des arguments bien faible à me proposer.


Ma note : 4/10
Retrouvez d'autres avis (positifs ;)) sur la fiche BBM du livre:

Logo Livraddict

*Merci à Livraddict et aux éditions Castelmore*

7 commentaires:

  1. Je m'apprêtais à le remonter dans ma PAL, je vais attendre encore un peu... :-(

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma PAL, on verra bien ce que cela donne :P

    RépondreSupprimer
  3. Et bien tout d'un coup j'ai tout de suite bien moins envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
  4. Sans moi donc... Je te souhaite un très Bon anniversaire!

    RépondreSupprimer
  5. Bon, bah j'ai lu... Je n'ai pas aimé non plus! Au moins on est deux !

    RépondreSupprimer
  6. La couverture donne très envie, ton avis un peu moins ^^
    Je me ferais mon propre avis à l'occasion !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais je n'avais pas tellement aimé :/ Par contre la couv est superbe ^^.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.