Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 28/12/16) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ HarperCollins/Mosaic => Août à Octobre / ♠ J'ai lu => Janvier / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Décembre - Janvier / ♠ Milady romance => Janvier / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Janvier - Février / ♠ Autres sorties => Sorties [33]

Mes derniers avis

       

mardi 29 mai 2012

Les Chroniques de Karn, tome 1 : Nereliath

Auteur : Simon Sanahujasa
Genre : Fantasy
Edition : Asgard
Parution : le 2 février 2012 pour la réédition
Pages : 326
Prix : 18 euros 

*Commander sur amazon : Chroniques de Karn, Tome 1 : Nereliath*

Résumé:
Un aventurier Luxian qui parcourt le monde à la recherche de lui-même.
De redoutables pirates et des navires en provenance de la moitié des Royaumes. 
Que peut bien dissimuler le mystérieux océan de l'Est pour attiser tant de convoitises ? 
Les restes d'une civilisation oubliée, la Cite des Dieux ou quelque chose de plus fantastique encore ?



Mon avis:
L'illustration qui sert de couverture colle parfaitement à l'histoire, elle annonce directement la couleur mais je vous avoue que ce genre de visuel n'a pas ma préférence et je ne vois pas en la personne représentée debout l'épée à la main, le héros du livre. Bien que les descriptions le définissant ne m'aient pas permis de bien le visualiser. Quant au résumé, il donne un avant goût de tout ce qu'on va voir lors de notre lecture. Sans parler de spoiler, il résume quand même toute l'intrigue de base donc bon les surprises sont moins prompte à venir titiller le lecteur.


Karn se découvre en la piraterie, une nouvelle façon de vivre qui lui plaît. Après avoir rejoint l'Inaliénable, son temps se trouve maintenant partagé entre les voyages en mers pas toujours de tout repos, les bagarres et les beuveries à l'auberge de l’île au chat. Mais un événement ayant eu lieu juste avant qu'il rejoigne le milieu de la piraterie le rattrape. Une ancienne macabre rencontre se retrouve en fait être le point de départ d'une immense découverte. Sauf que bien sur les rumeurs enflent et se retrouve sur le coup plusieurs personnes pas toutes avec de bonnes intentions. Et qui sait ce qui les attend au bout de la route.


Nerelitah est typiquement le genre de roman avec une ambiance particulière qui attire le genre de lecteur appréciant son univers. On vit pirate, on pense pirate et on mange du pirate à toute les sauces. Donc pour apprécier pleinement l'ouvrage, il est à réserver à ceux avide de grandes aventures sur les océans ou qui sont un temps soit peu intéressés par cet univers. Moi j'adore, rien n'est gentillet, rien n'est à prendre à la légère, le milieu de la piraterie est un milieu violent mais qui sait aussi faire preuve d'un bel esprit de camaraderie. J'ai eu mon content de dépaysement, j'ai aimé changer d'univers pendant un laps de temps et ça fait du bien.


Sur l'histoire en elle même, on a notre joyeux luron de Karn, embringué chez les pirates, qui va partir avec son capitaine à la poursuite d'une légende. Et l'histoire est rythmée à grand coup de beuveries et de batailles en mer. Et là je vous dis pas les descriptions qui peuvent vous retourner l'estomac. Pourtant il m'en faut de plus en plus pour m’impressionner mais là on n'échappe pas à grand chose, du membre qui vol à la cervelle apparente en passant par les hommes qui se défèquent dessus. Ah la vie de pirate c'est dur, et si en plus vous ajoutez des éléments fantastiques au livre, avec une créature à vous glacer le sang, vous comprendrez que certaines personnes aient du mal à se contenir. Je dois dire que l'auteur parvient à merveille à nous mettre dans l'ambiance, et ça m'a donné envie de revoir les films Pirates des Caraïbes pour rester dans cette ambiance. Il y a quelques similitudes avec le film de Disney, intentionnelles ou non, je ne sais pas mais j'apprécie.

Si l'intrigue est bien dosée, j'ai trouvé le tout moins bien travaillé que l'ambiance. Le fond, la poursuite d'un mythe est attrayant mais tout le développement m'a fait l'effet d'être un peu trop commun. Par moment j'aimais ce que je lisais, il y a des passages d'échanges qui pimentent de belle façon le récit, et d'autres moment ça m'intéressait moins, comme par exemple certaines phases de descriptions qui sont par moment plombantes sans grande passion. Dans la fantasy je m'y attends forcément et je dirais que soit ça vous feras le même effet qu'à moi soit au contraire vous ne relèverez pas la chose.

Et j'en arrive au final. Le bout du voyage, n'est pas à la hauteur de l'attente, de tout ce qu'on en dis au fil du livre. Je m'explique, toutes les personnes qu'on va croiser sont à la recherche de la même chose et l'accent tout au long de l'histoire est mis sur ce qui va être découvert à la fin et j'ai eu un petit déception car ça ne s'est pas révélé des plus incroyable et que ça passait trop vite. Même si j'ai compris l'importance de la chose. Alors avec une avancée plus ou moins longue une fin plus pêchue et moins courte aurait gommé de beaucoup mon intérêt en dent de scie pour l'histoire.


Léger manquement chez nos personnages. C'est bien la première fois que j'ai autant de mal à en parler car la seule qui me reste à l'esprit c'est Ayali, une serveuse qui rejoint l'équipage sur le tard. Un peu moins de testostérone fait beaucoup de bien, elle a une énorme répartie qui m'a faite sourire, elle impressionne et sans elle le récit aurait perdu de la saveur.

Ils ne sont pas assez mis en avant, tous, on les suit dans leurs aventures mais on ne les connaît pas réellement. Karn ne se dévoile déjà pratiquement pas alors les autres je n'en parle même pas et ça manque. Je ne l'ai terminé il y a seulement un jour et suis incapable d'en parler plus que ça.


Petite surprise à la fin du livre. L'aventure principale s'arrête à la page 258. Ensuite l'auteur propose deux nouvelles se déroulant dans le même monde que Nereliath. L'une permet d'assister à un fragment de la vie de Karn, une courte aventure mouvementée et l'autre nous raconte l'histoire de deux hommes au caractère opposé. Personnellement je trouve qu'elles n'apportent rien de plus à la trame principale et ne font pas un bon complément. La première m'a embrouillée plus qu'autre chose en dévoilant encore d'autres personnages avec des noms difficiles à retenir et je n'ai pris aucun plaisir à la lecture. La deuxième, est déjà plus agréable mais sans grand intérêt au final. J'ai en plus eu beaucoup de mal à les lire, j'aurai préféré avoir des histoires qui m'auraient permis d'en apprendre plus sur Karn ou sur le monde en présence.


L'auteur a un style agréable, tout reste très descriptif, les quelques scènes de dialogues auraient mérités d'avoir plus souvent lieu. Par contre à deux reprises l'auteur utilise les mêmes descriptions à la suite soit dans une description de personnage ou d'un événement. Des répétitions pas bien méchantes mais quasi d'affilées pourtant il sait y faite en matière de détails qui sont souvent riches et qui ont un impact fort sur le lecteur. Quelques informations de plus sur le monde n'auraient pas été de trop bien que le manque ne soit pas important au point d'être pointé du doigt.


J'ai été contente de changer d'univers pendant une lecture. J'aime les pirates, et je me répète mais je pense que ce livre ne plaira pas à tout le monde, à ceux qui ne sont pas un minimum friand de ce genre d'aventure. Pour les autres, c'est une histoire pour le moins pêchu mais avec une intrigue en dent de scie, parfois intéressante, parfois moins. Et les personnages sont trop en retrait, l'accent principal a vraiment été mis sur l'ambiance si particulière du livre. La fin m'invite tout de même à poursuivre l'aventure si j'en ai l'occasion et ça n'en reste pas moins une agréable découverte. A l'abordage moussaillons^^.


Ma note : 7/10
Retrouvez d'autres avis sur la fiche BBM du livre :
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.