Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 01/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Février - Mars / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ J'ai lu => Février - Mars / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Février - Mars / ♠ Milady romance => Février - Mars / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Février - Mars / ♠ Autres sorties => Sorties Février [34]

Mes derniers avis

       

samedi 3 novembre 2012

Graceling, tome 1

Auteur : Kristin Cashore
Titre VO : Graceling
Traduction : Raphaële Eschenbrenner
Illustration : Alain Brion
Genre : Fantasy
Edition : Le livre de poche/Orbit
Parution : le 11 mai 2011
Pages : 402 pages
Prix : 7.10 euros

*Commander sur amazon:

Résumé:
Les Sept Royaumes. Katsa est une Graceling, un être rare doté de pouvoirs incroyables : elle peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l'oblige à assassiner pour son compte. Sa rencontre avec le prince Po, un Graceling dont le talent est connu de lui seul, va changer le cours de son existence. En tombant amoureuse de Po, elle va découvrir un monde meilleur, et comprendre que son don n'est pas une malédiction. Parallèlement, Katsa apprend qu'un terrible danger plane sur les Sept Royaumes : il est temps pour elle d'accomplir son destin. Sauver sa terre ou vivre son amour : Katsa devra-t-elle choisir ?


Mon avis:
Je lorgnais sur cette série de l’auteur depuis les sorties poches avec ces superbes couvertures. Bon avant aussi mais depuis les parutions poche, encore plus. J’étais aussi bien contente de retrouver un univers de fantasy et c’est donc avec entrain que je me suis lancée dans cette lecture qui n’aura pas été si fantastique que ça.


Katsa est une Graceling, c'est-à-dire qu’elle est née avec un don, le sien étant celui de la puissance. Elle est capable de tuer un homme à mains nues, un don terrible qui sert bien son oncle le Roi. Celui-ci l’envoie en mission pour son compte ce que la jeune fille a de plus en plus de mal à faire. Sa rencontre avec Po, un prince d’un autre pays, va modifier son existence.


Qui dit univers fantasy, dit aussi monde avec ses propres règles et sa propre mythologie, éléments, qui sont ici réduits au minium. Les hommes qui le peuplent y vivent comme au Moyen-Âge, il y a donc des Rois et des Reines ainsi que des classes sociales, jusque-là tout amateur du genre sera en terrain connu. J’ai tendance à préférer cette époque-là servant de décor dans les romans de fantasy, c’est bien souvent le cas, donc le choix de l’auteur me convient parfaitement. Il n’y a rien de bien compliqué à intégrer, une carte au début du livre permet de vite se situer si besoin et les explications arrivent dès les premières pages et sont succinctes.

L’élément original vient des Gracelings, ces êtres humains possédants des dons comme lire dans les pensées, être surdoué au combat à mains nues ou avec une arme, être un nageur hors pair…. Ces capacités sont diverses et variées et suivant leur utilité, leurs porteurs sont au service des rois.

Une idée somme toute simple, qui a le mérite d’être suffisamment originale et  surtout bien utilisée. Si elle ne révèle que peu de subtilités, elle reste tout le temps au centre du roman au travers du personnage de Katsa, possédant l’un des dons les plus terrible, de ses actes et de ses choix. L’utilisation qui en est fait est un des points que j’ai vraiment apprécié dans ce roman.


Le livre est découpé en trois parties et ma préférée reste la première, les deux autres m’ont bien moins plu, si bien que mon intérêt baissait petit à petit et malheureusement ne se sera pas amélioré sur la fin. Elles sont différentes de la première, qui en plus de servir d’introduction au livre, permet à l’héroïne de faire un choix décisif. La suite de l’aventure part sur autre chose, dans des endroits autres, le charme n’était plus le même et à eu sur moi un impact moindre.

En fait l'entreprise menée par Katsa et Po s’est révélée assez banale et manquant cruellement d’action. Le début de la seconde partie est long et il ne se passe rien de bien significatif concernant la mission qu’ils poursuivent. La troisième partie continue sur cette lancée en voyant une amélioration du rythme mais j’ai refermé le livre moyennement convaincu.

C’est une histoire plaisante à lire, aisément abordable mais aussi trop simple à mon goût. L’auteur ne va jamais bien loin dans les évènements qu’elle décrit, restant en surface alors que ces idées sont bonnes, elle se contente du minimum. Il en est de même pour ces personnages qui sont pour beaucoup intéressants mais sous-exploités. Je pense aux rôles secondaires qui sont peu présents et auraient mérité de l’être plus. Nombre d’entre eux m’ont tapé dans l’œil mais exception faite de Katsa, Po puis ensuite Bitterblue et bien je suis frustrée de ne pas les avoir côtoyés plus. Ce manque de détails m’aura laissé sur ma faim et ce encore plus dans les dernières pages. Dernières pages qui sont rapides, trop pour moi, encore une fois j’aurai souhaité qu’elle aille plus loin dans ce qu’elle développe.


Katsa reste une héroïne franchement agréable à découvrir et à suivre. Son don fait d’elle une personne très sure d’elle-même qui n’a peur de rien. J’ai aimé cette toute puissance apparente car elle a des émotions comme tout le monde ce qu’on met du temps à découvrir. C’est une personne solitaire, là aussi à cause de son don et qu’on va voir changer au contact des rencontres qu’elle va faire.

Po m’a aussi plu même s’il ne se sera que peu dévoilé au final.

Bitterblue est une enfant prometteuse, intelligente et mure pour son âge que j’aurai plaisir à mieux connaître dans le tome 3 dont elle est le personnage central.


Cet essai de l’auteur et de sa plume n’aura pas été aussi concluant que je le pensais, de la fantasy simple sur tous les points, du monde présenté, à l’histoire en passant par les personnages, un manque de profondeur qui lui fait du tort. Le bilan est donc mitigé, les ingrédients qui composent le libre auront manqué de saveur. J’ai néanmoins été séduite par l’idée des Gracelings et je reste ouverte à la suite dont l’histoire portera sur un autre personnage et ce tome 1 était aussi le premier de l’auteur donc j’ai envie de lui laisser la chance de mieux me convaincre.


Un tome qui va trop à l’essentiel mais qui propose un monde très abordable et l’idée des Gracelings est bien amenée et bien utilisée.
Livre lu en lecture commune avec : Setsuka, Salsera15, Zara21, Michou, Bouchon des boissoevangelineCendre_MgE, et Aude13
Retrouvez d'autres avis sur la fiche BBM du livre:
Logo Livraddict

La série Graceling:
1. Graceling
2. Rouge
3. Bitterblue

8 commentaires:

  1. Merci pour cette lecture commune !
    J'ai beaucoup aimé l'univers et l'idée des Graceling. Mais moi aussi j'ai trouvé que le livre manquait un peu d'actions dans la seconde partie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une bonne idée et bien exploitée dans ce tome. Oui c'est dommage surtout en comparaison du début ou personnellement j'ai accroché rapidement.

      Supprimer
  2. Ca fait longtemps que je n'ai pas lu un livre de ce genre depuis un petit temps, mais j'en ai bien envie. C'est peut-être à cause du fait que c'est un premier tome qu'il n'y a pas beaucoup d'action, en tout cas, ca l'air d'être un chouette univers

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors les autres tomes sont avec d'autres personnages, du moins les principaux mais celui-là c'est aussi le premier livre de l'auteur donc je pense que ça viens de là le manque d'action ou c'est un choix délibéré.
      Si tu veux une série fantasy abordable avec de l'action et de très bons personnages tu as Les Chroniques du monde émergé de Licia Troisi.

      Supprimer
  3. Concernant Po, il fera d'autres apparitions. Aussi je te conseille de continuer la série ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, merci de me le dire mais j'aurai bien continué de toute façon, ce n'était pas si mal.

      Supprimer
  4. Je te remercie pour cette lecture commune ! J'ai passé un très bon moment avec ce premier tome malgré sa superficialité, et sa suite est très vite sortie de mes étagères :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien, c'est toujours un plaisir :) Ah tant mieux, moi je vais attendre encore un peu pour lire Rouge.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.