Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 28/12/16) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ HarperCollins/Mosaic => Août à Octobre / ♠ J'ai lu => Janvier / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Décembre - Janvier / ♠ Milady romance => Janvier / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Janvier - Février / ♠ Autres sorties => Sorties [33]

Mes derniers avis

       

dimanche 2 décembre 2012

Lumen

Auteur : Robin Wasserman
Titre VO : The Book of Blood and Shadow
Traduction : Maïca Sanconie
Genre : Young Adult, Thriller
Edition : La Martinière Jeunesse
Parution : le 4 octobre 2012
Pages : 555
Prix : 15.90 euros


*Commander sur amazon : Lumen*


Résumé:
Lycéenne brillante, Nora passe son temps libre à traduire la correspondance d’Élizabeth Weston, la fille d'un alchimiste du XVe siècle qui prétend avoir inventé une machine, le Lumen Dei, permettant de communiquer avec Dieu. Mais un matin, sa vie bascule dans le cauchemar : Chris, son confident, est assassiné et son petit ami, qui a disparu, est accusé du meurtre. Un manuscrit mystérieux... Des sociétés secrètes en quête de l'ultime pouvoir... Une héroïne moderne, brillante et passionnée, à la recherche de la vérité pour prouver l'innocence de celui qu'elle aime...


Mon avis:
Je pensais vraiment accrocher à ce titre, il avait tout pour me plaire et les avis que j'avais pu glaner ici et là étaient des plus positifs. Le résumé lui aussi était alléchant, mais je n'ai pas été convaincue par cette lecture.


Nora est lycéenne et en parallèle de ses études, elle se retrouve pendant quelques jours par semaine à faire des traductions pour un ancien professeur d'Harvard. Nora traduit pour lui des lettres d'une certaine Elizabeth pendant que ses 2 camarades, Chris et Max sont occupés sur le manuscrit de Voynich, un ouvrage plus sérieux. Sauf que les lettres d'Elizabeth ne sont peut-être pas aussi anodines qu'il n'y paraît et voilà qu'un jour Chris est retrouvé mort assassiné.


J'ai bien accroché avec les premières pages du roman. Après quelques chapitres qui nous apprennent qu'un meurtre a eu lieu, le récit se calme et fait un retour en arrière afin de placer les choses dans leur contexte. On se retrouve avec un début classique, une mise en place qui est quelque peu lente, mais que j'ai trouvé bien faite car elle permet de bien prendre ses marques avec les personnages. On assiste plus loin au fameux meurtre et les choses vont commencer à sérieusement se compliquer.

Pendant un moment mon intérêt restait maintenu. Je me prenais au jeu des interrogations de l'héroïne, des recherches menées par le groupe dont elle fait partie. Mais au bout d'un moment j'ai fini par me lasser parce qu'on revenait toujours à la même chose, tout reste centré uniquement sur les recherches des morceaux du Lumen Dei et sur les lettres d'Elizabeth, et que ça manquait pour moi de challenge. Malgré un récit qui se suit facilement, avec des informations intéressantes parsemées ici ou là, ça ne m'a pas suffi. J'ai commencé à décrocher inexorablement.

J'ai été déçue que ce qu'il y a autour n'ait pas été plus développé. Le Lumen Dei est un prétexte au reste, il est d'une importance capitale, il sert l'intrigue, mais au final il reste trop peu exploité. La fin me l'a prouvé et je suis très mitigée quant à ce qui en est fait, je n'ai même pas réussi à m'imaginer la machine. L'importance des groupes recherchant les jeunes gens, à savoir Nora, Adrianna, Eli et Max et sous-jacente. Malgré quelques interventions musclées et inquiétantes qui apportent son lot de stress, ils restent de grands-absents pendant longtemps pour se déchainer sur la fin. Le tout a eu un manque d'effets sur moi et même les révélations sur la fin et les rebondissements finaux n'ont pas fait remonter l'histoire dans mon estime. Le livre est même un peu trop long et aurait mérité d'être raccourci.


Nora est une jeune femme que j'ai bien apprécié suivre, elle est intelligente et vive. Elle a à cœur poursuivre l'affaire qui a vu son meilleur ami mourir et de prouver l'innocence de son petit-ami. Elle était parfois un peu naïve, mais bon, ça pouvait se comprendre. J'ai aussi bien aimé Eli, le cousin de Chris, mais globalement je reste quand même sur la réserve par rapport à tout le monde. Surtout que je n'ai pas trop adhéré à l'évolution des divers personnages. Sur la fin il y a un florilège de retournement les concernant, les masques tombent et ça faisait un peu trop. Les dernières pages ne referment pas bien l'aventure, il m'a manqué un morceau pour boucler le tout.


Lumen propose une histoire remplie de bonnes idées. Le début partait bien, c'était prometteur, mais au bout d'un moment j'ai trouvé que ça finissait par être redondant, on restait autour des mêmes sujets et mon intérêt a finit par décliner. J'ai trouvé le tout trop long et beaucoup de choses sous-exploitées. C'est la même chose pour les personnages, j'ai aimé le début avec eux, mais sur la fin, les révélations des uns et des autres ont tout chamboulés et je n'ai pas trop aimé les choix de certains. J'ai lu le livre rapidement, mais l'histoire ne m'a pas plus emballée que ça.


Une histoire et des personnages qui ne m'ont pas convaincu malgré pas mal de bons ingrédients.
Retrouvez les avis de Mycoton, Clairdelune, Evy, Phooka et d'autres sur la page BBM du livre: 
Logo Livraddict

6 commentaires:

  1. On est d'accord ! La première moitié est vraiment bien, mais ensuite ça chute ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'avais lu ton avis aussi. Disons qu'à force de rester sur les mêmes choses et de zapper le plus important, mon intérêt à chuté :S

      Supprimer
  2. Je connais le manuscrit de Voynich grâce au jeu vidéo Les chevaliers de Baphomet ! Franchement, c'est dommage que le roman n'est pas sû tirer partie de l'excellente idée de départ... mais bon, si je tombe dessus, je le lirai quand même :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage je ne peux pas comparer et le manuscrit n'est vraiment pas du tout le centre du livre, il est évoqué au départ mais oublié ensuite au profit de lettres de cette Elizabeth. Mais les idées étaient là. Bien sur, lis-le, tu peux tout à fait aimer.

      Supprimer
  3. Oh la la mais que je suis contente de lire ton billet ! Moi non plus je n'ai pas trop accroché et j'avais l'impression d'être la seule dans ce cas-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que ma chronique te fasses cet effet-là, je suis pareil quand je n'ai pas trop aimé un livre, que je suis la seule et que je trouve ensuite d'autres avis comme le mien. Même si j'aurais préféré aimer. Phooka aussi a eu un avis mitigé.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.