Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 09/03/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mars / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mars et Avril - Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Mars - Avril / ♠ Milady => Mars - AVril / ♠ Milady romance => Mars - Avril / ♠ Pocket Jeunesse => Mars - Avril/ ♠ Autres sorties => Sorties Mars [35] - Sorties Avril [36]

Mes derniers avis

       

samedi 9 février 2013

Noblesse Oblige, tome 1 : Le Duc mis à Nu

Auteur : Sally MacKenzie
Titre VO : Naked Nobility, book 1 : The Naked Duke
Traduction : Vincent Basset
Genre : Romance Historique
Edition : Milady Romance - Pemberley
Parution : le 18 mai 2012
Pages : 338 pages
Prix : 7.60 euros

*Commander sur amazon : Noblesse oblige, tome 1 : Le duc mis à nu*

Résumé:
La chance ne sourit décidément pas à Miss Sarah Hamilton, fraîchement débarquée de Philadelphie. Son père lui a fait promettre sur son lit de mort de se rendre en Angleterre chez son oncle, le comte de Westbrooke, mais des marins maladroits ont fait tomber sa malle dans le port de Liverpool. Démunie et un peu perdue, Sarah se voit réserver un accueil pour le moins étrange dans l’auberge où elle compte passer la nuit. À son réveil : stupeur ! Un homme nu partage son lit ! La voici compromise, et mêlée aux dangereuses affaires de famille du très séduisant duc d’Alvord…

Mon avis:
Si je me souviens bien, c'est une des premières parutions de la collection Romance de chez Milady, une de mes première tentation aussi, suivie de pleins d'autres mais je m'égare. Le résumé à tendance rigolote était alléchant, mais après ce passage-là du livre, cette romance n'a rien de très originale, au contraire, elle est même très commune.


Le début est accrocheur, il lance comme il faut ce premier tome en mettant en relation les deux personnages principaux de façon amusante. Un concours fortuit de circonstance et les voilà compromis, l'un plus que l'autre, mais ils n'ont plus le choix, ils vont devoir se marier. Ce passage m'a vraiment amené le sourire sur les lèvres, les réactions de tous les protagonistes, principaux comme secondaires, formaient un tout aguicheur et qui s'annonçait sous de bons hospices. James le Duc est franchement ouvert à cette délicieuse perspective, il aura bien du mal à oublier ce qu'il a vu de Sarah au premier regard. Cette dernière est franchement moins enthousiaste, elle débarque des Amérique, pour retrouver la famille qui lui reste, et n'avait pas du tout dans l'idée de se marier.


Après quelques chapitres ou on continue dans une phase d'installation somme toute agréable, arrivé à 100 pages le récit m'a moins passionné. Toujours léger et agréable à lire, les évènements décrits finissaient par devenir routiniers provoquant un flottement dans l'intrigue. On tourne un peu en rond, la romance n'évolue pas, elle traîne. Je n'étais pas au point de m'ennuyer, mais je n'étais pas non plus au point de m'empresser de tourner les pages.

L'auteur a incorporé à son histoire une embûche qui permet de passer outre à ces petits tracas. Le cousin de James est un homme mauvais qui se sent floué et va tout faire pour y remédier. Il n'est pas bête, seules ses raisons le sont, autant dire que c'est le genre de personne dont il faut se méfier et pas qu'un peu. Avec lui l''intrigue devient plus tendue, un réel danger plane sur James et Sarah. Les passages où il apparaissait et où il était en cause étaient agréables à suivre, d'autant plus au moment de la conclusion.

En fait ça manque terriblement de piquant, comme peut le laisser supposer le résumé et seul le début et les toutes dernières pages prêtent à sourire. Le reste réuni tout ce qui en romance m'agace souvent prodigieusement. Par exemple on a le coup de l'héroïne qui subit les assauts gentillets de James, mais qui reste persuadée qu'elle ne l'intéresse pas, cette façon obtuse de réagir, je le supporte difficilement. Sarah l'était trop souvent et ce en différentes occasions. S'ensuivent tout un tas de situations propres aux quiproquos qui sont à peu près bien passés, heureusement, mais je n'en suis pas fan du tout.


Le tout m'aurait semblé plus aguicheur, si l'héroïne n'avait pas eu une personnalité si lisse, un caractère si aléatoire qu'on en viendrait à penser qu'elle ait une double personnalité. Naïve à cause de son éducation, je ne lui ai pas reproché de ne rien connaître au sexe, même si ça peut paraître fou de penser certaines choses, ça reste plausible. Elle est parfois maligne, comme à la fin et se rend compte et accepte ses ignorances, mais ça c'est au début et à la fin. Le reste du temps elle n'impressionne d'aucune manière et fait trop ressortir des comportements qui ne la rendent pas intéressante, voir même qui l'a rendent agaçante (exemple avec ce que j'ai dit sur elle au paragraphe du dessus). Cette dissension dans sa personnalité m'a posé problème, parce que j'ai regretté que le positif soit si noyé dans le négatif.

James est déjà plus intéressant. Il a beau avoir des circonstances atténuantes pour ces maladresses, et il en fait, il connaît déjà plus de choses de la vie. J'ai aimé son opiniâtreté envers Sarah, même si globalement ça manque de moments à deux et de discussions et d'explications. Tout est centré sur la fin la rendant précipité.

Les personnages secondaires masculins sont prometteurs, on ne les voit pas beaucoup, mais suffisamment pour avoir envie d'en apprendre plus sur eux dans les tomes à venir. Néanmoins Robbie et Charles sont de parfaits amis, entourant comme il faut James quand il le faut. Les personnages secondaires féminins sont pas mal du tout, ce sont souvent elles qui apportent quelques touches d'humours à l'ensemble, mais ce n'est pas suffisant et elles ne ressortent pas assez.


Cette romance assez convenue a bien du mal à se démarquer sous la masse. Elle reste agréable et divertie le lecteur friand de romance, mais une fois le livre fermé, elle ne va pas au-delà de la simple bonne lecture. Sarah manque de profondeur et d'un caractère plus affirmé alors qu'elle montre des côtés allant dans ce sens, James est bien charmant, mais les moments à deux sont trop rares. Le danger ambiant amène une touche de rythme ma foi franchement bien sympathique et bien menée. Je suis assez curieuse de lire la suite, les deux protagonistes mâles mis en avant ici m'intéressent, même si selon les résumés tout à l'air trop semblable à ce premier tome. La poursuite de cette série n'est pas une priorité, mais pourquoi pas.


Un premier tome bien mais sans plus, trop simple manquant d'un peu de singularité et je m'attendais à rire plus.
Retrouvez les avis de : Jess, Azariel, Evy, Lucy MB, Thalia, Simi, Candyshy et d'autres sur la page BBM du livre:
Logo Livraddict

La sérieNoblesse Oblige:
1. Le Duc mis à Nu
2. Le Baron mis à Nu
3. Le Marquis mis à Nu
4. Le Comte mis à Nu
5. Le Vicomte mis à nu
6. Le Gentlemen mis à Nu
7. Le Roi mis à Nu
-Série Terminée-

4 commentaires:

  1. Ce premier tome est dans ma biblio, j'ai tout de même hâte de le lire :) Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux alors, je te souhaite une bonne futur lecture alors :)

      Supprimer
  2. Etant moins adepte des romances historiques que toi, j'avais beaucoup aimé ce premier tome! Mais je comprends ton point de vue. L'humour est quand même ce qu'il y a de mieux dans cette série, il me tarde de découvrir la suite!
    Et je voulais te dire que j'adore tes chroniques, même si je commente rarement, elles sont toujours très complètes :)
    Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas si compliqué à satisfaire pourtant, mais quand ça veut pas, ça vaut pas. Justement, pour cette série, ce tome 1, je n'ai pas beaucoup ris.
      Oh merci Ptitelfe, c'est gentil à toi de me dire ça.
      Bises.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.