Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 07/12/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

      

mardi 12 février 2013

Où est passée Lola Frizmuth ?

Auteur : Aurélie Gerlach
Genre : Young Adult
Edition : Gallimard Jeunesse - Scripto
Parution : le 18 mai 2012
Pages : 338 pages
Prix : 7.60 euros

*Commander sur amazon : Où est passée Lola Frizmuth ?*

Résumé : 
Lola Frizmuth, dix-huit ans, un charisme hors normes et un physique de rêve, décide de fuguer vers le Japon, quelques semaines avant de passer le bac, pour retrouver Tristan, son âme sœur... Et la voilà embringuée dans une histoire trop "chelou". Dans l'avion, un ganster japonais échange la carte SIM de son portable, truffée d'infos top secret, avec celle de Lola. Résultat : arrivée à Tokyo, Lola, qui ne connaît pas un mot de japonais, n'a plus un seul contact dans son téléphone. Des types armés en costume rayé la talonnent. Et Tristan est dans les bras d'une autre...


Mon avis :
Toujours partante pour une lecture légère et amusante, c'est dans cette optique que je me suis attelée à la lecture de Où es passée Lola Frizmuth ? et le résultat n'a pas été tel que je me l'imaginais. Je dois reconnaître que cette lecture est rapide et légère, mais en dehors de ça je n'aurais eu que peu d'intérêt pour l'ensemble.


La mise en place se déroulait sans encombre, l'aperçu qu'on a de Lola promettait une histoire drôle vu que le personnage principal pouvait se targuer d'être assez barré, dans le genre idiote mais pouvant réfléchir quand il le faut. Mais ce n'est pas le sentiment que j'ai eu à la lecture. D'ailleurs elle m'a rappelé certains personnages principaux de shônens célèbres tels que Naruto, Luffy ou Natsu pour ne citer qu'eux. C'est le genre de personne à s’enthousiasmer pour un rien, qui quand le danger est là ne perd rien de sa personnalité naïve, mais qui peut à tout moment montrer qu'il ne faut pas le chercher. Lola leur ressemble par bien des points car la demoiselle est poursuivie par la mafia japonaise, mais elle n'a pas l'air de mesurer souvent la gravité de situations dans lesquelles elle se retrouve ou n'en fait pas grand cas et elle se passionne souvent sur ce qui l'entoure.

Le récit bascule souvent vers d'autres points de vue qui font que Lola reste bien l'héroïne dans le fond, mais ne jouit pas d'une présence suffisante afin de ressortir en tant que telle. Sa personnalité hors norme ne ressort pas suffisamment ce que j'ai trouvé dommage. Points de vue qui sont appréciables et bien utiles, mais je trouve qu'on s’éparpille trop, qu'on n'a pas le temps de bien apprécier les différents personnages, héroïne en tête.


Finalement la sauce n'aura pas bien pris. Si humour j'aime, ça ne veut pas dire que j'apprécie tout genre d'humour. Et c'était bien mon principal souci, même si j'avoue que parfois ce qui se passait dans le livre prêtait à sourire. Mais dans l'ensemble ça m'a paru juste peu crédible et trop facile.

L'histoire tient sur deux jours et les liens qui se nouent sont trop rapides. Quand Lionel parle de Lola c'est comme s'il la connaissait en profondeur et l'attachement qui se créér entre eux manque de subtilité, c'est maladroit.

En outre Lola semble avoir une chance incroyable dans son voyage au Japon. Elle ne parle pas japonais et après une petite difficulté elle tombe sur des françaises et trouve par la suite Lionel qui est français aussi et travail comme par hasard là où Lola doit se rendre. Hum ok, ça peut passer, mais ça a provoqué chez moi un détachement et ce qui pouvait être pris sur le ton de l'humour, m'a semblé bien trop gros pour que j'arrive à m'intéresser plus que nécessaire à l'histoire. Mais ça se lit. Sauf qu'à la fin, après une scène compliquée plutôt pas mal, ce fameux dernier chapitre que j'ai évoqué plus haut et qui est raconté sous le pont de vue de la soeur de Lola, Madeleine a été le coup de grâce. Lola fait une chose qui m'a douché en prenant une décision des plus immatures et a fait remonter tout son côté gamin et naïf qui passait déjà difficilement. J'ai juste eu envie de la claquer. Je n'ai pas trouvé ça amusant, juste la goutte d'eau...


Bref une histoire qui ne m'a pas fait rire. Je n'ai pas adhéré à l'humour de l'auteur, ce qu'elle racontait m'a paru peu crédible, trop gros, trop facile avec une héroïne qui est plus souvent détachée de ce qui lui arrive et démontre plus son côté gamine et égoïste que j'ai détesté. Elle a pourtant une force de caractère et une rage en elle qui était prometteur, mais ce côté n'est pas assez exploité. Peut-être qu'il saura plus vous plaire à vous.

Un ouvrage avec un humour auquel je n'ai pas adhéré, un ouvrage pas fait pour moi.
D'autres avis à retrouvez sur LA:
Logo Livraddict

2 commentaires:

  1. Coucou!
    Je viens lire ta chronique maintenant que j'ai terminé de le lire!
    Je trouve que le côté "manga" dont tu parlais au début est ce qui ressort pour le reste du roman. Ces situations trop grosses pour être crédible c'est un peu comme les mangas en effet (surtout la façon qu'a Lionel de parler de Lola). Mais de la même façon que ça ne me dérange pas dans les mangas, j'ai bien apprécié cette lecture! En fait, je ne recherchais pas forcément quelque chose de réaliste mais un bon divertissant! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais mais je ne sais pas, là la sauce n'a pas prise, ce n'est pas mon genre d'humour ^^.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.