Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 28/12/16) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ HarperCollins/Mosaic => Août à Octobre / ♠ J'ai lu => Janvier / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Décembre - Janvier / ♠ Milady romance => Janvier / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Janvier - Février / ♠ Autres sorties => Sorties [33]

Mes derniers avis

       

mardi 11 février 2014

Un prince à croquer, tome 1 : Entrée

Scénario et Dessin : Patricia Lyfoung
Mise en couleur : Fleur D.
Genre : Bande dessinée
Edition : Delcourt
Parution : le 4 avril 2012
Pages : 48 pages
Nombre de tomes : 2 - Série en cours
Prix : 10.95 euros

*Commander sur amazon : Un prince à croquer, tome 1 : Entrée*

Résumé:
Cloîtré dans son château, un prince héritier rêve d'évasion mais sa mère lui réserve un autre avenir : épouser la richissime Glawdys. C'en est trop : il fugue. Destination Paris pour une nouvelle vie... Fraîchement débarqué, il rencontre la farouche Margot, une cuisinière de talent qui lui ouvre les portes d'un restaurant très prisé de la capitale... Une occasion qui risque fort de pimenter son existence !


Mon avis:
Avant de débuter cette série, je connaissais une autre œuvre de l'auteur : La rose écarlate. Lu il y a longtemps, ce serait pas mal que je pense à continuer la série d'ailleurs, ou alors à la reprendre carrément, parce que ça date vraiment beaucoup et j'ai peur de ne rien comprendre en me lançant dans la suite. Bref, tout ça pour dire que j'ai lu Un prince à croquer parce que j'avais aimé La rose écarlate et donc, j'avais envie de voir ce que l'auteur avait à proposer d'autre. Ces deux séries proposent deux ambiances différentes et clairement, celle-ci n'a pas le charme de l'autre.


Parlons peu, mais parlons bien, j'ai trouvé l'histoire bien trop clichée pour avoir apprécié l'ensemble. Ce côté aura pris le pas sur le reste alors qu'il y a des moments bien sympathiques à lire, même si au final ce n'est rien de transcendant.

Là où la bas blesse, et c'est ce qui m'aura le plus déçue, même si en cours de lecture j'étais plus dans une phase d'énervement, c'est le personnage du prince, de son petit nom Nicolas. Ce type est une tête à claques purement et simplement. Fuyant un mariage arrangé, il va rencontrer Margot grâce au frère de cette dernière et il va en tomber follement amoureux. Jusque-là tout va bien, mais ce bon prince, l'est jusqu'au bout des ongles et campe l'archétype de celui qui n'a jamais rien fait de sa vie. En plus d'être d'une stupidité sans nom sur tout ce qui touche à la vie réelle, celle que vous et moi vivons au quotidien, son éternelle bonne humeur est franchement agaçante. Je vois bien que tout ce qu'il fait tout au long de l'histoire a pour but de faire rire, sauf que j'ai trouvé ça consternant. Bon il reste craquant physiquement et possède quelques talents, mais vraiment le négatif aura pris le dessus.

Margot quant à elle, elle a un sacré caractère, elle se fiche des hommes et a appris à les dominer dans une cuisine, domaine bien souvent dans lequel ils sont rois. Elle ne se laisse pas du tout faire et elle a du répondant. Nicolas va mal tomber avec elle, même si lui se complaît dans cette rencontre et Margot montre un ou deux moment de faiblesse face à lui ^^. Bon on voit bien où tout ça va mener. Sa personnalité m'a beaucoup plu, malgré un côté là aussi un peu cliché, ce genre de personnage fonctionne toujours aussi bien avec moi.

Et dans tout ça, on a, on a, je vous le donne en mille, une fiancée qui va s'immiscer dans l'histoire. Et attention, pas n'importe quelle fiancée, une fille à papa, une vraie de vraie et avec le caractère qui va avec s'il vous plait. Elle est imbuvable et elle le vaut bien. Ah et bien entendu elle est blonde et fort jolie, évidemment. Notez que je n'ai rien contre les blondes, ni contre les jolies filles, c'est juste pour dire que nous avons là un autre beau cliché.


Les dessins sont un vrai plus dans tout ça. S'ils ne font pas oublier l'inrigue, avoir l'oeil flatté de belle façon reste toujours agréable.


Ce premier tome n'a pas été une très bonne lecture. Il multiplie les clichés, autant dans les situations racontées que dans le caractère des différents personnages avec lesquels le lecteur fait connaissance. Le tout se lit tout de même agréablement, mais il ne faut pas trop en attendre et on voit déjà où l'auteur nous amène. C'est un peu dommage, mais je peux aussi me tromper et je n'espère même que ça. Verdict dans quelque temps.


Une lecture en demi-teinte
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre:
Logo Livraddict
 
Série - Un prince à croquer:
1. Entrée
2. Plat

1 commentaire:

  1. Je me demandais si cette série était bien. J'ai adoré La rose écarlate, du moins le premier cycle (parce que là j'aime de moins en moins), mais au vu de ta chronique il vaut peut-être mieux pas tenter la chose ^^

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.