Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 28/12/16) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ HarperCollins/Mosaic => Août à Octobre / ♠ J'ai lu => Janvier / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Décembre - Janvier / ♠ Milady romance => Janvier / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Janvier - Février / ♠ Autres sorties => Sorties [33]

Mes derniers avis

       

vendredi 28 août 2015

Adekan, tome 1

Auteur : Tsukiji Nao
Titre VO : Adekan, book 1
Traduction : Nicolas Pujol
Genre : Manga - Seinen
Edition : Ototo
Parution : le 22 mars 2012
Pages : 205 pages
Nombre de tomes : 8/9 (série en cours au japon)
Prix : 7.99 euros


*Acheter : Adekan, tome 1*


Résumé :
Shirô, un fabricant de parapluies, rencontre Kôjirô, un lieutenant de police au sang chaud et amoureux de justice. Ils se retrouvent tous les deux confrontés à une série d’enquêtes étranges et rocambolesques dans les bas quartiers de leur ville...

Mon avis :
Je ne connaissais pas du tout cette série et je suis sacrément contente qu'elle ait croisé ma route. Adekan c'est un manga proposant des enquêtes policières, mais rien à voir avec des séries comme Détective Conan, Lady Détective ou encore Ace Attorney, mais alors pas du tout.


En recevant l'ouvrage je l'ai, comme à mon habitude, feuilleté et j'ai ouvert des yeux grands comme des soucoupes. J'avais rapidement regardé les premières pages, juste histoire de savoir si les dessins allaient me convenir, mais une fois en main je me suis un peu plus attardée dessus. Et le choc, total. J'y ai vu des hommes à moitié nus, des poses lascives, des morceaux floutés et j'en passe. Je me suis demandé dans quoi j'allais m'embarquer. Si j'aime les enquêtes policières dans les mangas, je dois dire que le reste m'a un peu fait flipper.

A la lecture je me suis rendu compte que tout ce que j'avais vu avait été interprété hors contexte et que le texte accompagnant les trucs un peu, voire beaucoup, bizarres l'étaient beaucoup moins et surtout qu'ils servaient allègrement l'humour présent dans cette série. Mon Dieu ce que j'ai pu rire. Alors certes, c'est un humour qui ne plaira pas à tout le monde, c'est normal, mais moi il m'a carrément fait marrer. En plus du visuel qui appuie le texte, de mises en situation tout simplement rigolotes, les dialogues entre les deux personnages centraux ne sont pas en reste. C'est un tout, pour le plus grand plaisir du lecteur réceptif à tout ce qui se passe de drôle au fil des pages. L'humour ne prédomine pas, il n'y a pas que ce côté qui est présent, l'horreur de certaines affaires ou tout simplement leur noirceur, ainsi que certains personnages peu recommandables rendent les histoires proposées plus sérieuses. Avec ce côté sombre je me dis que l'humour est le bienvenue.

Ce premier tome propose 4 enquêtes différentes qui restent liées notamment grâce aux personnages et chacune des histoires est assez courte et rapide. La première m'a d'ailleurs surprise, je ne m'attendais pas à avoir le coupable et le fin mot de l'histoire après quelques pages. Par la suite, j'ai pris le pli. Et si rapidité d'action il y a, j'ai beaucoup aimé chacune d'entre elles, elles sont toutes un peu particulières et pour un premier tome ça promet pour la suite. La petite chose que j'aurai à redire c'est en lien avec Shirô, le vendeur de parapluies qui se retrouve un peu trop là où il faut quand il le faut. Je ne sais pas si c'est voulu, si c'est à cause du personnage et de ce qu'il est, ou autres, mais j'espère que la mangaka ne va pas toujours faire en sorte que ça se passe comme ça. Pour un premier tome ça passe, ce n'est pas vraiment gênant, à voir pour la suite.


Les personnages sont très intéressants, entre un vendeur de parapluies qui cache bien son jeu et un policier qui a une forte conscience professionnelle et doublé une envie d'aider, ce duo principal marque les esprits. Un personnage dangereux fait son apparition à un moment, un personnage qui nous permet de découvrir des zones d'ombre entourant l'un des protagonistes principaux.

Les dessins sont loin de correspondre à ce qu'on trouve habituellement au Japon, pas à ma connaissance du moins. Ils me rappellent davantage le style des coréens, je pensais avoir affaire à un manwha (un manga d'origine coréenne) et non c'est bien un manga. Le style des personnages me rappelle également le jeu vidéo Magna Carta, dans lequel on retrouvait notamment des rôles masculins possédant des muscles oui mais assez secs, et avec un physique quelque peu élancé et efféminé. C'est ce qu'on retrouve ici. D'ailleurs avec la couverture ça se voit bien. Sur certaines cases, les personnages représentés avaient une tête différente, la première fois ça peut être déstabilisant et j'avoue ne pas encore y être habituée et je ne sais pas si ça sera toujours le cas.


Ce premier tome m'a beaucoup plu. C'est bourré d'humour mais pas que. Les enquêtes développées dans ce premier tome laissent entrevoir beaucoup de noirceur et de cruauté. On peut donc beaucoup rire et aussi ressentir pas mal de dégoût et de pitié. Les personnages sont engageants, les caractères sont mémorables. Les dessins quoique particuliers, surtout dans la manière dont les protagonistes sont parfois mis en scène restent agréables. Bref, un premier tome qui m'a donné très envie de poursuivre l'aventure.


Une très bonne lecture
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

La série - Adekan :

Tome 1 -  Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7 - Tome 8 - Tome 9, le 17 décembre 2015...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.