Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 01/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Février - Mars / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février - Mars et Avril / ♠ J'ai lu => Février - Mars / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Février - Mars / ♠ Milady romance => Février - Mars / ♠ Pocket Jeunesse => Février - Mars / ♠ Autres sorties => Sorties Février [34]

Mes derniers avis

       

jeudi 14 janvier 2016

Hors limites, tome 3 : Pas sans lui

Auteur : Katie McGarry
Traduction : Barbara Versini
Titre VO : Pushing the limits, book 3 : Crash into you
Genre : Romance - Young Adult
Edition : Mosaic
Parution : le 27 mai 2015
Pages : 453 pages
Prix : 14.90 euros

*Commander sur amazon : Pas sans lui*

Résumé :
Je m’appelle Rachel. On a une belle maison, de l’argent, mes parents m’aiment, mes frères aussi. Alors dites-moi pourquoi je souffre ? Pourquoi, si souvent, j’étouffe d’être moi. Dans ces moments-là, je ne connais qu’un moyen de me libérer : la vitesse. Je monte dans ma voiture, je fais rugir le moteur, bondir mon bolide et je roule comme une folle. Je roule toute la nuit. J’aurais dû me douter que, la nuit, on rencontre forcément le garçon qu’il ne faut pas…
Je m’appelle Isaiah. Je fais partie de ces mecs qui n’ont jamais eu de chance. Pas de famille, pas de foyer, pas d’espoir. Même l’amour m’a tourné le dos. Mais une chose de m’a jamais, jamais trahi : ma caisse, même quand je la lance à 200 à l’heure. Alors, je n’aurais jamais imaginé qu’elle m’apporterait un jour les pires ennui s: une fille qui n’aurait jamais dû se trouver sur ma route…
Mon avis :
Avec Hors limites puis avec Prêts à tout, Katie McGarry m'avait offert des montagnes russes émotionnelles. Avec Pas sans lui, c'était agacement, haussement d'yeux et facilités. Je n'ai absolument pas retrouvé ce que j'appréciais tant chez cette auteure. À mon grand désarroi.


Me retrouver propulser dans un milieu que je ne connais pas, et qui ne m'attire pas des masses à vrai dire, m'a surpris au début de ma lecture, mais après coup, ça m'emballait. Cela changeait et j'aime le changement. Avec Pas sans lui Katie McGarry nous projette dans le milieu des courses automobiles, les légales mais surtout celles qui le sont beaucoup moins. En fait c'est plus généralement tout ce qui a trait aux voitures qui rythme le récit. Les deux personnages principaux sont des fondus de belles voitures et de mécanique, c'est ce qui va les rapprocher, et à leur côté on vit voiture à fond. Loin de m'y connaître, je suis même une vraie bille, ce thème de fond a eu mon appréciation, même si je ne dirais pas qu'il m'a toujours passionné.

Après un début plutôt engageant, lors duquel j'ai cependant trouvé que les choses s'amorçaient un peu vite entre le futur couple et lors duquel certaines répliques sonnaient un peu trop fleurs bleues ou innocentes, est arrivé un moment ou les défauts n'ont fait que me sauter aux yeux et où je n'ai plus trop apprécié ce que je lisais. J'ai vraiment trouvé que la romance était clichée, servie par des dialogues qui l'étaient tout autant. Oui les deux personnages appartiennent à des milieux différents, mais était-il nécessaire de nous sortir les répliques basiques du genre : « Elle est trop bien pour moi ? » Ou encore « Je ne la mérite pas ». Je ne pense pas. Et c'est comme ça du début à la fin. En tout cas ce n'est pas ce que je recherche en romance et si ça arrive il faut quelque chose pour rattraper ce raisonnement bateau et quelque peu lassant.

Sauf que ce n'est pas tout. Rachel, le personnage féminin principal, n'a jamais eu de petit copain avant Isaiah et ses comportements sont la parfaite réplique de ce qu'une demoiselle toute fraîche est à même d'avoir. La cerise sur le gâteau c'est sa fragilité, bien trop apparente à mon goût. Elle est certes coincée, ça peut se comprendre, mais son évolution est lente, vraiment très lente et j'ai trouvé qu'elle n'arrivait jamais vraiment à se faire entendre. Tous ses problèmes avec sa famille, totalement imbuvable, sont traités trop en surface alors qu'il y avait matière à faire plus. Ce concentrer sur le duo principal et leur problème est une bonne chose, mais au vu du reste, c'était dommage de ne pas s'y attarder davantage.

Du côté d'Isaiah les choses n'étaient pas forcément mieux. Si c'est un personnage que j'ai davantage apprécié que Rachel, que je n'ai pas détesté mais qui n'a pas su me séduire, il est à mon sens aussi stéréotypé que l'histoire ou que Rachel. Ce couple ne restera pas longtemps dans ma mémoire, faute de ce petit quelque chose qui les aurait rendue mémorable. Et donc l'histoire, vous l'avez compris n'a pas été une promenade de santé. Un événement a su me surprendre, tout le reste était attendu et peu surprenant au vu de l'amorce plantée au début du roman. Le moment ou Rachel ose enfin m'a plu, mais comme dit plus haut, j'en aurais aimé bien plus pour cette partie de l'histoire et ce que l'auteure offre ne m'a pas satisfait.


Pas sans lui est une petite déception et j'avoue que je tombe de haut tellement les deux précédents romans de l'auteure sortis chez nous m'avaient plu. Tout est banal, de l'histoire en passant par les personnages. Si l'univers dans lequel on baigne pendant plus de 400 pages offrait une dose de renouveau pour moi, je n'y ai pas été toujours très sensible et ce que Katie McGarry a créé autour reste sans grande surprise. Une lecture que j'ai trouvée longue et pas franchement à la hauteur de ses autres écrits, même si la fin a réussi à me tirer un léger sourire.


Une lecture en demi-teinte
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

La série - Hors limites :
1.1 Crossing the line
1.5. Breaking the rules
3. Pas sans lui
4. Pour survivre - le 30 mars 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.