Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 28/12/16) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ HarperCollins/Mosaic => Août à Octobre / ♠ J'ai lu => Janvier / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Décembre - Janvier / ♠ Milady romance => Janvier / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Janvier - Février / ♠ Autres sorties => Sorties [33]

Mes derniers avis

       

dimanche 25 septembre 2016

Néachronical, tome 3 : Manus Dei

Auteur : Jean Vigne
Couverture : Mina M
Genre : Fantastique
Edition : du Chat Noir
Parution : le 1er avril 2015
Pages : 370
Prix : 19.90 euros

*Commander sur amazon : Néachronical, tome 3 : Manus Dei*
*Commander sur le site de l'éditeur : Néachronical, tome 3 : Manus Dei*

Résumé :
Par trois fois, on m'a laissée pour morte.
Dans l'ombre d'un seul et même homme.
Le temps de la vengeance est enfin venu.

Mon avis :
Après un second tome pour lequel j'avais eu de nombreuses réserves, il n'en restait pas moins que j'avais apprécié les idées de l'auteur, même si elles nous amenaient sur un chemin radicalement différent par rapport à ce qu'on avait connu dans le premier tome, au point de parfois laisser perplexe. Mais vraiment la ressource qu'il démontrait m'avait fort impressionné. Ce dernier tome avait de quoi me stresser un peu, je ne voulais pas rencontrer les mêmes problèmes qu'avec l'opus 2.


Toutes mes craintes se sont fait la malle dès les premières pages. Mon Dieu, quel soulagement. Le côté fort familier que j'avais reproché au tome 2, au niveau des dialogues et des comportements des personnages notamment, est certes toujours de la partie, mais je n'ai pas eu cette impression de trop, d'exagération qui m'embêtait fortement. Cela reste dans le ton du premier tome, ça fait partie de l'ambiance. Parfois les remarques de Néa m'ont fait sourire. C'est une grande gueule et placées judicieusement, ses répliques peuvent faire mouche. Ce qui a été le cas.

Mon autre plus gros bémol venait des chapitres mettant en scène d'autres personnages en dehors de Néa. Ce n'était pas forcément inintéressant, juste souvent particulièrement long. Ici on a de nouveau des chapitres racontés selon d'autres points de vue. Oublié l'effet long, même si pour le coup ils prennent pas mal le pas sur les chapitres nous permettant de suivre Néa. Mais, au vu des événements et pour avoir toutes les clés en main, ainsi que toutes les infos qui permettent de tout comprendre, je ne vois pas comment l'auteur aurait pu les raccourcir. Le seul point qui est chagrinant c'est que Néa a un temps de présence réduit, bien qu'elle se rattrape vers la fin. Ces chapitres restent donc très utiles.


Et donc si mes réserves se sont réduites comme peau de chagrin dans ce tome, et même en ayant quelques détails qui m'ont fait me dire qu'il a manqué à ce tome un petit quelque chose qui l'aurait rendu parfait à mes yeux, j'ai passé un fichtre bon moment. Dès les premières pages j'ai été accroché à l'histoire. Je me suis sentie embarquée, j'ai été passionnée par ce qu'il se passait. Dans le tome 2, l'intrigue prenait une direction étonnante, ce troisième tome continue sur cette même lancée, mais l'auteur n'en reste pas là. Dans mon introduction je vous parlais de sa faculté à avoir de la ressource et depuis le premier tome il le démontre en amenant des éléments percutants dans son histoire. Et donc avec le retournement survenant dans le tome précédent, on atteignait un degré de retournement assez élevé. Jean Vigne s'est montré encore plus fou en poussant les choses à son paroxysme. De même la violence a toujours été de mise, ici on passe à un tout autre niveau. Néa traverse encore et toujours des épreuves, et des épreuves de plus en plus corsées, confrontée à des ennemis puissants qui plus est.

Heureusement son évolution depuis le premier tome se fait nettement ressentir. Déjà dans le tome 2 elle prenait confiance en elle et aux changements qui s'opéraient en elle, acceptant de mieux en mieux sa nature. Sans être une super héroïne, et même en faisant des erreurs ou accueillant la mort à grands bras lors de situations particulièrement compliquées, elle démontre qu'elle n'est pas à prendre à la légère et elle sait reprendre du poil de la bête. Ses compagnons sont plus discrets, mais aux moments opportuns ils savent se faire remarquer et surtout ils parviennent à toucher. Mon plus gros crush reste pour le gros matou. En fan de félin, mon cœur se dirige automatiquement vers lui. Les autres personnages, nous en font voir et sur la toute fin je me suis surprise à en trouver un touchant. Je dirais que l'art de certaines mises en scène n'y est pas pour rien. Oui, il y a quelques passages où on ne peut s'empêcher d'avoir le cœur serré.

Et cette fin alors ? Excellente est le mot qui la définit le mieux à mes yeux. Je n'y avais pas spécialement réfléchi en cours de lecture, j'avais juste le pressentiment qu'elle ne serait pas forcément positive. Sans dévoiler le pot aux roses, elle m'a beaucoup plu en l'état. Et que dire du devenir de Néa, je suis fan. Avant tout ça il faut en passer par bien des états, cruauté, injustice étant les maîtres mots. Mais dans tout ça il se peut qu'un rayon de lumière vienne percer cette histoire qui ne fait que sombrer dans l'obscur. Que dire aussi de la grosse bataille du tome, cette dernière est réellement bien orchestrée.


Un final qui est donc à la hauteur, pour une série que je vous conseille. Elle laisse place à tellement d'idées, elle vous fera parfois devenir fou, parce qu'il y une chose que j'ai oublié de dire, mais Jean Vigne a le don de frustrer son lecteur en terminant ses chapitres de manière perverse. Ce tome a été prenant, j'ai de nouveau adoré ce que l'auteur avait composé et tous les éléments que j'avais moins ou peu aimés dans le tome précédent sont ici bien mieux passés, soit parce que le contenu était différent et plus intéressant, soit parce que c'était mieux géré. Mon seul petit regret, c'est que Néa est moins présente qu'habituellement, même si le reste n'est pas de trop, mais ce qui arrive avec elle dans le dernier tiers rattrape cette frustration du reste du contenu. Et donc maintenant je vais allé faire ma curieuse avec la nouvelle série de l'auteur.


Une très bonne lecture
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

La série - Néachronical :
3. Manus Dei
-Série terminée-

2 commentaires:

  1. Je n'ai pas trop accroché au premier tome. Néa n'est pas un personnage que j'apprécie, mais j'avoue être assez curieuse de connaître la suite. J'ai un peu peur du coup vu ce que tu dis du tome 2 dans cette critique mais si le 3ème t'a plu, je me dis que j'ai peut-être une chance que ça ma plaise aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Néa est un personnage à part. Après si tu ne l'as pas aimé déjà dans le tome 1 ça risque d'être compliqué même si elle évolue. Après niveau intrigue ça change complètement du premier tome et les surprises sont au rendez-vous.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.