Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

dimanche 23 octobre 2016

Amusez-vous en pensant à moi

Auteurs : Asa Hellberg
Titre VO : Sonja sista vilja
Traduction : Laurence Mennerich
Genre : Roman
Edition : Pocket
Parution : le 21 avril 2016
Pages : 374
Prix : 6.95 euros

*Commander sur amazon : Amusez-vous en pensant à moi*

Résumé :
L'amitié réserve parfois bien des surprises ! Après la mort de leur amie Sonja, Rebecka, Susanne et Maggan découvrent qu'elles sont les uniques héritières de sa fortune, dont elles ignoraient tout... à la condition expresse de changer de vie et de laisser derrière elles soucis de famille, de carrière et histoires d'amour compliquées. Qu'à cela ne tienne. Les trois quinquagénaires décident de relever le défi !
Arrachées à leur quotidien, elles sont loin d'imaginer ce qui les attend. Paris, Londres et Majorque ? Il n'y a pas d'âge pour réaliser ses rêves de jeunesse...
Mon avis :
Petit roman qui sentait bon la joie de vivre, au final cette lecture ne m'a pas fait grand effet.


Le point de départ m'intéressait beaucoup. On m'a fait la remarque que le résumé présent sur la quatrième de couverture était semblable à bien d'autres livres déjà existants. Je ne peux donner tort à cette réflexion. Dans la même veine on trouve notamment « Demain est un autre jour » de Lori Nelson Spielman (que je n'ai pas lu) et j'ai déjà vu passer d'autres pitchs avec ce genre de dynamique. J'aime assez le principe de renouveau, de changements de vie le tout mêlé à la réalisation d'anciens rêves ou de défis comme dans « Amusez-vous en pensant à moi ». J'ai donc été sensible au résumé et eu envie de découvrir ce qu'il avait à offrir.

Très vite je me suis sentie perdue entre les différents personnages. On en suit trois principaux, les trois amies de la défunte, qui sont accompagnés par une kyrielle d'autres protagonistes. Le hic c'est que même pour les rôles principaux je me suis retrouvé à me mélanger les pinceaux. Ce qui est un comble selon moi et qui est un soupçon embêtant. Les chapitres sont courts et on passe dès le début rapidement d'un personnage à un autre et jamais je ne suis arrivée à m'ancrer dans la tête qui était qui. Les trois amies de Sonja sont pourtant distinctes, mais à ma décharge, je dois dire qu'étant insuffisamment développées, cela les a rendus difficilement identifiables pour moi.

Les seconds rôles peu creusés également peinent à convaincre, surtout lorsqu'il est question de sentiments. Mais je crois que le summum a été que les trois cinquantenaires reprochaient certaines choses à ces messieurs alors qu'elles parvenaient à manquer autant de maturité qu'eux et/ou à tout de suite sortir les griffes sans réfléchir plus loin que le bout de leur nez. Sans compter que j'ai détesté que presque systématiquement, lorsque l'un des hommes du récit était accompagné d'une femme, peu importe le moment, ces dames se fassent la réflexion que le type était marié, qu'il était donc forcément un menteur/un mufle/un rustre, parce qu'elles se faisaient draguer par eux. Ou encore que machin trompait bidule. Je ne sais pas moi, on peut quand même laisser le bénéfice du doute non ? Surtout quand on ne connaît pas les personnes. Et tant que j'y pense, il y a un peu trop souvent d'allusions aux physiques de ces dames ou à leur look. Par contre s'il y a bien une chose que j'ai appréciée c'est la sexualité mise en avant (ce n'est pas un titre rempli de sexe pour autant). Il était appréciable de voir que des femmes de cet âge pouvaient tout à fait avoir des relations aussi épanouies. C'est rare que je trouve ça dans les romans que je lis donc c 'est un point à souligner.


Il y avait vraiment matière à faire un roman bien meilleur qu'il ne l'est. Son plus gros défaut reste son manque flagrant de consistance, son manque de développement que je viens juste de reprocher chez les personnages. En suivant en plus trois personnes on ne peut pas raconter autant de choses que lorsqu'il est question d'une seule personne. Ici l'auteure ne s'est réellement attachée qu'à nous dépeindre des temps forts, sans entrer dans les détails. On obtient un ensemble qui se lit, mais on passe pour moi à côté du plus intéressant.

Rebecka, Susanne et Maggan vont, en acceptant l'héritage de leur amie, se retrouver projetées dans une nouvelle vie. Au-delà du fait que la demande de Sonja est assez surréaliste, et le roman est parsemé d'un certain manque de crédibilité (le hasard fait décidément bien les choses, peut-être trop bien), de passages un peu gros, la vie que vont embrasser les 3 amies se déroule avec beaucoup (trop) de facilités. Ces femmes sont entourées, aidées, accompagnées dans cette vie qui leur tend les bras. Les quelques incertitudes et autres tracas, qui restent rares, sont vite balayés pour laisser la place à du positif. Ce manque de challenge, de détail a énormément porté préjudice à ce titre auquel j'aurai au final trouvé peu d'intérêt, si ce n'est son idée de base. Pour autant il n'est pas mauvais. Avis aux curieux donc. Autre bémol, était-il nécessaire de faire une suite ? Je ne pense pas.


Une lecture en demi-teinte
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.