Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

       

jeudi 6 octobre 2016

La pâtissière de Long Island

Auteur : Sylvia Lott
Titre VO : Die Glücksbäckerin von Long Island
Traduction : Laurène Cocquelin
Genre : Roman
Edition : Piranha
Parution : le 19 mai 2016
Pages : 392 pages
Prix : 19 euros

*Commander sur amazon : La pâtissière de Long Island*

Résumé :
Pour l'empêcher de fréquenter l'homme qu'elle aime, le père de Marie décide de l'envoyer aussi loin que possible de leur petit village de Frise orientale : à New York, chez ses deux frères. Avec pour seuls bagages son coeur brisé et la recette secrète de son gâteau au fromage blanc, elle débarque à Brooklyn en ce froid mois de novembre 1932, à la fois fascinée et terrifiée par ce qui l'entoure. Elle est bien loin de se douter de l'incroyable destin que lui réserve le Nouveau Monde.
Mon avis :
Petit roman qui m'a tout de suite attiré avec sa couverture girly (qu'on ne s'y trompe pas, c'est un roman contemporain, pas un livre chick lit ;) et surtout avec son titre. Depuis le temps vous devez le savoir, quand il y a des sucreries quelque part, vous pouvez être sûr que je suis présente ou en passe de l'être :D


Ce roman a mis du temps à m'apprivoiser. Le début n'a pas eu un effet incroyable sur moi, par contre à un moment il y a eu un déclic et j'ai fini par me sentir comme dans un cocon. L'ambiance retranscrite dans le livre me faisait du bien, elle me contentait, me procurait une sensation d’apaisement, de douceur. Ce roman en est empreint. Il est doux, calme. Il ne se passe rien de précisément original, ni d'absolument fantastique. Il n'y a pas pas vraiment de retournement à attendre, on suit le quotidien plus ou moins banal de Marie, pour la version passée, et de Rona, pour la version présente.


Tout a commencé avec Marie, jeune femme de 19 ans, tombant amoureuse d'un jeune professeur. Mal vu par son père, car il est protestant, il envoie notre héroïne aux Etats-Unis. Quel changement pour elle, passer d'une petite ville d'Allemagne à la grosse pomme. Elle y retrouve là-bas deux de ses frères qui tiennent un commerce. C'est alors le début pour elle d'une nouvelle vie. Et même si elle espère retrouver bien vite son Arthur, Marie va devoir se faire à ce changement de décor. C'est grossièrement les grandes lignes et donc à peu près ce que vous retrouverez dans le roman, ni beaucoup plus, ni beaucoup moins. Évidemment il y a tant à vivre, au-delà de ce résumé rapide que je viens de faire.

Marie est une jeune femme calme, travailleuse, qui va se donner pour aider ses frères, qui va se trouver un emploi en plus, pour gagner elle-même sa vie. J'ai aimé sa personnalité. Suivre un personnage tranquille, bon et avec des principes, est reposant et m'a beaucoup plu. Même si elle se contente longtemps de ce qu'elle a, quitte à être un peu trop gentille et à ne pas s'affirmer lors de certaines situations (elle n'est pas faible pour autant), elle finit par évoluer. Dans le présent, c'est Rona que l'on suit. Femme un peu perdue, elle s'offre un bol d'air en allant rendre visite à Marie, qui fête alors ses 90 ans, en compagnie du frère de cette dernière. Pour elle, c'est l'occasion d'un renouveau total et son histoire, bien que moindre par rapport à celle de Marie, va prendre un peu plus d'ampleur dans le dernier tiers et suivre son cheminement fut tout aussi agréable. J'ai préféré les parties sur Marie, mais le récit de Rona n'en est pas moins attractif.


On peut dire que ce roman met en scène deux destins de femmes. L'une évolue dans le New York des années 30, l'autre dans les années 2000. Deux histoires distinctes, et pourtant si semblables. Deux vies sur le point de changer. Les décors, les situations des années 30 avaient ce charme que n'avaient peut-être pas celles qui se déroulaient au début des années 2000. Disons que c'était différent. En 1930, la découverte est davantage présente, c'était une autre époque, avec ses propres mœurs. C'était le temps du rêve américain où tout était possible. On était vraiment en pleins chambardements. Avec Marie on voit beaucoup de choses, ces passages m'ont beaucoup intéressé en plus de m'avoir beaucoup plu. En 2000, c'est plus d'actualité et donc l'ambiance n'était pas la même, elle n'avait pas la même saveur, le même degré de dépaysement. Mais ce que vit Rona sur la fin a eu un joli attrait pour moi. Le tour que prend sa vie gagne en éclat, un éclat succulent.

C'est finalement difficile de parler de ce roman. Étant donné que les événements restent très ancrés dans la réalité, très simples, qu'il n'y a pas vraiment de gros bouleversement, que le rythme reste innocent, c'est dur d'appuyer sur tel ou tel élément pour que vous gardiez une part d'inconnu. Et cela peut être dur de vous donner envie. J'espère avoir titillé votre curiosité.


Pour terminer, outre ces deux destins de femmes, c'est aussi l'histoire de toute une famille à travers les âges, de brouilles, de rencontres, d'amours, d'amitiés, qu'importe l'époque dans laquelle on se trouve. J'ai ressenti de tellement belles émotions, j'ai été touchée par de nombreuses choses. Et au milieu de tout ça, il y a un gâteau, un cheesecake aux pouvoirs magiques. Cette douceur n'est pas du tout anodine dans l'histoire, c'est même un sacré élément déclencheur. Ce plus non négligeable a été un vecteur de tellement de choses. Je vous laisse l'apprécier par vous-même.


La pâtissière de Long Island est une histoire pleine de charme, une croisée entre deux époques, deux femmes qu'on suit à l'aube d'un changement important dans leur vie. Le récit n'est pas tellement surprenant, il n'est pas inattendu, mais il dégage une douceur telle qu'il m'a absorbé. Je me suis coulé entre ses pages, suivant avec délectation les deux femmes principales au travers de leur quotidien. Celui de Marie se passe dans les années 30 et nous fait autant voyager qu'il nous informe de la vie à cette époque. C'était très intéressant. Celui de Rona se place dans les années 2000. Plus ancrée dans notre quotidien, sa vie va prendre un tour de plus en plus attirant. Deux histoires pour un plaisir sucré, car je n'oublie pas l'incroyable cheesecake de Marie, cette douceur aux vertus magiques. Un joli coup de cœur pour ce roman qui m'aura tant contenté.


Coup de coeur
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

13 commentaires:

  1. Ton avis me donne bien envie de lire ce livre.
    Je le note pour le trouver.

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air vraiment beau, je note sans hésiter :D

    RépondreSupprimer
  3. Je suis vraiment impatiente de lire ce magnifique roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le trouveras magnifique :D

      Supprimer
  4. J'ai tenté de le lire mais comme toi le début ne m'a pas transportée. J'ai peiné à poursuivre, je m'ennuyais sévère alors j'ai arrêté la lecture. Peut être que la suite m'aurait donnée commeà toi un sentiment de bien être !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas jusqu'où tu es allée, mais je trouve que ça devient plus intéressant quand Marie arrive à New York. Après même à partir de ce moment le rythme reste le même donc ça aurait pu te faire le même effet.

      Supprimer
    2. C'est à peu prêt à ce moment là que j'ai arrêté. J'attendais un tournant dans la narration et comme rien ne changeait je me suis arrêtée là. Donc je pense en effet que ce n'était pas un livre pour moi ;)

      Supprimer
  5. On me l'a conseillé plusieurs fois déjà et plus je lis de critiques dessus, plus il me donne envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment je te conseille de vite craquer ;)

      Supprimer
  6. Il a l'air génial, un vrai petit bonbon à déguster. Je prends note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'ai pensé, un roman gourmand et agréable, de quoi passer un bon moment :)

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.