Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

      

jeudi 5 janvier 2017

Plume fantôme

Auteur : Isabel Wolff
Titre VO : Ghostwritten
Traduction : Denyse Beaulieu
Genre : Roman
Edition : Pocket
Parution : le 15 septembre 2016
Pages : 410
Prix : 7.40 euros

*Commander sur amazon : Plume fantôme*
*Chez Pocket : Plume fantôme*

Résumé :
Jenni est ghost writer, une plume fantôme, plus encline à accoucher les autres de leur passé qu'à se tourner vers le sien. Lorsque Klara, une octogénaire désireuse de raconter son internement dans un camp de Java, sous l'occupation japonaise, fait appel à ses services, Jenni s'enthousiasme pour le projet, avant d'apprendre que la vieille dame réside dans un certain village des Cornouailles qui lui est bien familier... Tout en amenant Klara à raconter son enfance, Jenni est contrainte de revenir sur son propre passé. Au contact l'une de l'autre, les deux femmes devront apprivoiser les mots pour apaiser leurs pires démons...
Mon avis :
Isabel Wolff est une auteure que j'ai découverte il y a plusieurs années pour ces romans appartenant au genre chick-lit. C'est donc la première fois que je lisais un de ces titres contemporain, un changement qui fut positif.


Sans vraiment trop me pencher sur le résumé, ayant déjà lu des romans de cette auteure, j'y suis allée presque les yeux fermés, j'ai découvert en cours de route qu'une partie du récit allait passer en revue un pan de la seconde Guerre Mondiale. Je ne suis pas friande de ce genre de contenu dans mes lectures, mais sans être fermée à la chose, j'attendais de voir et l'autre côté de l'histoire m'intéressait de toute façon. L'intrigue se divise donc en deux grands axes, l'un au présent et l'autre au passé. Dans le présent Jenni est notre interlocutrice privilégiée, embauchée pour retranscrire les mémoires d'une dame âgée, ce qui nous amène à la partie sur la guerre. Klara a passé des années détenue dans un camp d'internement à Java alors qu'un des conflits les plus meurtriers du monde éclatait. Ces deux femmes vont échanger et partager leurs secrets, chacune vivant avec des démons. Au travers de cette expérience, chacune va en ressortir différente.


Le récit s'ouvre sur un événement dramatique pour ensuite basculer des années plus tard. On rencontre alors Jenni en proie à des problèmes de couple et après un instant de panique lorsqu'elle reçoit une nouvelle proposition, elle finit par accepter sans vraiment s'en rendre compte. Elle s'en va recueillir l'histoire de la fameuse Klara que j'ai évoquée plus haut. On met un certain moment avant d'en arriver aux épreuves vécues par cette dernière, Isabel Wolff prend tout d'abord le temps de nous présenter Jenni, de nous montrer son environnement ou encore de nous confronter à certains de ses problèmes. Par la suite Jenni prend moins de place et ce que raconte Klara est privilégié.

J'ai eu quelques instants de doutes quand j'ai su de quoi aller parler Klara, surtout que ça prend au final beaucoup de place. Ses confessions restent entrecoupées par des passages vécus au présent, mais il n'en restait pas moins que qu'en terme de consistance, cette partie était épaisse. Et puis même si cette période ne fait pas partie de mes préférées l'auteure passe en revue un pan de la seconde Guerre Mondiale dont je n'avais pas connaissance, qui n'est pas spécialement abordée chez nous. Je parle du conflit du côté des Japonais et de leur invasion de l'île de Java qui se situe dans l'Océan Indien. Avant d'en arriver là, on aborde pour commencer la jeunesse de Klara pour arriver petit à petit aux heures de sa vie les plus sombres.


J'aime dans mes lectures apprendre, découvrir des choses, augmenter la somme de mes connaissances au travers d'un texte qui saura aussi m'apporter du divertissement. Isabel Wolff a mis en lumière des choses terribles dont que je ne connaissais pas la teneur et j'ai trouvé ça très intéressant. L'effarement et le choc sont les douloureux compagnons du récit de Klara, mais aussi l'espoir, l'entraide et la capacité de se dépasser, de tenir malgré tout. Avec Jenni les choses sont plus discrètes, elle apprend énormément de ses échanges avec Klara, des échanges posés très agréables à appréhender, mais son changement est un peu trop subtil. Finalement sa propre histoire s'efface au profit de l'autre et même si on lit plusieurs passages dans lesquels Jenni réfléchit beaucoup, j'ai trouvé que ce qui se faisait avec elle était assez simple. Ce n'est pas forcément un point négatif, en plus la fin avec elle est super sympa, mais je m'attendais à quelque chose de plus substantiel je dirai. Pour autant, l'essentiel est là et cela reste bien traité. On obtient un beau récit, pour une lecture que j'ai appréciée.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup Isabel Wolff et il ne me manque qu'un seul de ses livres. J'ai acheté Plume fantôme en décembre et ton avis m'intrigue et me donne envie de lire rapidement ce livre.

    RépondreSupprimer
  2. Ta critique donne envie de lire ce roman :) Je pense que je serais passée à côté sans m'y attarder, la couverture ne m'aurait pas attirée plus que ça. J'en profite pour te dire que j'aime beaucoup ton blog que je suis depuis quelque temps déjà ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la couverture n'est pas la plus jolie qui soit, après pour moi je connais l'auteure donc ça joue aussi dans l'acte d'achat :D
      Oh merci beaucoup girelire :*

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.