Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

       

mardi 8 août 2017

Breathing, tome 3 : Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

Auteur : Rebecca Donovan
Titre VO : Breathing, book 3 : Out of breath
Traduction : Catherine Nabokov
Genre : Roman contemporain - Young Adult
Edition : Pocket Jeunesse
Parution : le 19 mai 2016
Pages : 576 pages
Prix : 18.90 euros

*Commander sur amazon : Ma raison de respirer*
* Chez PKJ : Ma raison de respirer*


Deux ans après avoir brisé le coeur d'Evan, Emma ne parvient pas à l'effacer de sa mémoire. Quand un carton plein de souvenirs ressurgit, l'armure d'Emma se fissure. Toutes ses émotions passées reviennent l'assaillir. Pour oublier, elle devient accro à l'adrénaline. Soirées, alcool, garçons : rien ne semble pouvoir combler ce vide qui la consume. Jusqu'à une rencontre décisive, qui bouleversera toutes ses certitudes...

Avec ce dernier tome, j'ai définitivement perdu l'attrait que j'avais ressenti pour le premier tome qui s'était déjà émoussé à la lecture du deuxième.


J'avais des souvenirs des lectures des précédents opus, mais l'un m'a fait défaut dans celui-ci. Un personnage n'apparaît plus dans ce dernier tome, même si on a de ses nouvelles, il s'agit d'un certain Jonathan. Pour moi il était inconnu au bataillon, impossible de me rappeler qui il était, ce qu'il avait fait, ni quel avait été son rôle dans le deuxième volume de la série. Bien après la moitié du roman, une partie du brouillard qui l'entourait s'est levé, mais seulement une infime. Vraiment des rappels n'auraient pas été de trop, mais étant donné les problèmes d'Emma qui garde beaucoup de choses en elle, ça ne s'inscrit pas avec la logique de ce que vit ce personnage. C'est compréhensible, mais pas vraiment acceptable. Oui je sais, c'est vache, mais c'est comme ça. Je suis toujours partie du principe que c'était à un auteur de nous faire des piqûres de rappels, je n'allais pas relire le tome 2 pour mieux aborder ce troisième tome, et c'est d'autant plus vrai qu'il m'avait déçue. Heureusement que Jonathan n'est pas lié à tout ce qui se passe.

Quand j'ai ouvert ce dernier opus, je ne me rappelais pas qu'on allait suivre les personnages à l'université, un bond dans le temps s'est opéré et sur le coup j'ai été surprise. C n'est qu'un détail, que j'ai apprécié au passage. J'ai fait fi de ma lecture du tome 2, et j'ai pris part à l'histoire assez confiante. J'ai enchaîné les pages, attendant de voir ou le récit aller m'amener et si le début me plaisait, que le petit Cole me plaisait, que les événements me plaisaient, plus j'avançais dans l'histoire et moins je me sentais concernée ou intéressée par ce que l'auteure racontait. En fait j'ai fini par être totalement détachée de tout et pourtant plus on avance et plus on en arrive au cœur des problèmes d'Emma. Elle qui retient beaucoup ses sentiments, elle n'a pas le choix et ne peut pas continuer à tout garder, elle doit parler. Elle doit se livrer et faire fi du passé pour avancer. Elle doit repartir d'un bon pied avec son entourage et surtout avec celui qui est son oxygène, avec Evan. Les non-dits, les fuites, tout ça a fait des dégâts. En plus, le présent d'Emma lui réserve encore des épreuves, ce qui ne fait qu'accentuer la difficulté qu'elle a de se confier.

Emma est entourée, très entourée, elle peut compter sur nombre de personnes. Qu'elle soit autant morose, alors qu'elle est épaulée, qu'on lui laisse du temps, qu'on prend soin d'elle, sur la durée c'est devenu compliqué. Je ne dis pas qu'il n'est pas concevable qu'elle ne soit pas renfermée, qu'elle soit mélancolique, sombre, mais son comportement est bien long à évoluer. J'ai trouvé en ce sens la fin un peu rapide, les choses changent trop vite selon moi. Alors que l'auteure prend son temps pour explorer les états d'âme de son héroïne lorsqu'elle ne va pas bien, qu'elle nous montre une Emma prompte à broyer du noir, à tenter des expériences pour se sentir vivante, le changement qui s'opère en elle est trop soudain. Elle met tellement de temps à s'ouvrir et ce temps ne laisse pas la place à beaucoup de choses qui ont été attirantes. J'ai trouvé le récit long, et Emma est restée insaisissable.

Malgré les mots utilisés par l'auteure, malgré les nouvelles épreuves qu'Emma traverse, je n'ai pas adhéré à son histoire. Je n'ai pas détesté ma lecture, je ne me suis juste pas sentie investie. Même Evan n'a pas su me toucher et même si son point de vue est un plus, il n'a pas fait la différence pour moi. En plus les changements sont parfois peu clairs et je ne comprenais pas toujours tout de suite qui parlait. Il n'y a rien qui distingue le point de vue d'Emma de celui d'Evan, pas dans la version numérique en tout cas et les sauts de lignes n'étaient pas toujours flagrants. Je referme cette série de nouveau déçue, n'ayant pas été sensible à ce que l'auteure développait depuis le deuxième tome.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
3. Ma raison de respirer
-Série terminée-

1 commentaire:

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.