Derniers articles/Billets sorties

SORTIES : ♠ Billet général => Juillet / ♠ Bragelonne => Juillet  / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Juillet / ♠ Milady => Juillet / ♠ Divers

Mes derniers avis

       

mercredi 17 janvier 2018

Confident Royal de Shrabani Basu

Auteur : Shrabani Basu
Titre VO : Victoria & Abdul: The True Story of the Queen's Closest Confidant
Traduction : Marion Roman
Genre : Historique
Edition : Presses de la cité
Parution : le 21 septembre 2017
Pages : 328
Prix : 20 euros

*Commander sur amazon : Confident Royal*


« Je l'apprécie tellement. Il est si bon, doux et compréhensif... il m'apporte un réel réconfort. » C'est en ces termes que la reine Victoria parla d'Abdul Karim, un Indien de confession musulmane qui fut son confident et son professeur d'urdu durant les dernières années de son règne. En moins d'un an, ce greffier adjoint de la prison d'Agra, âgé de vingt-quatre ans et fraîchement débarqué en Angleterre pour être serviteur lors du jubilé d'or de la reine, devint l'un des hommes les plus puissants de la Cour britannique. La relation intense et controversée qu'ils entretinrent manqua de déclencher une révolte au sein du Palais royal. Abdul n'en resta pas moins aux côtés de la monarque, jusqu'à la fin, usant notamment de son influence lors des premiers mouvements d'indépendance des colonies.
Soigneusement documenté et rédigé dans un style romanesque, ce livre aborde une période méconnue de la vie de la reine Victoria : une amitié extraordinaire et une histoire d'amour inoubliable.

J'en parle rarement, mais je suis fascinée par certains grands de ce monde, notamment les rois et les reines ayant vécu il y a des années. Plus que l'aspect historique, qui m'attire déjà beaucoup, j'aime en apprendre plus sur ceux qui ont écrit l'histoire, en bien ou en mal d'ailleurs. J'ai eu l'occasion un jour de lire une biographie sur Marie-Antoinette que j'avais trouvée passionnante et si dans les faits j'en lis rarement, c'est un genre d'ouvrage que j'aimerais lire davantage. J'en possède une sur Sissi, qui me fait de l'oeil depuis des années, mais il est vrai que les biographies ce n'est pas ce qu'il y a de plus facile à lire. Un jour, j'arriverais à ne plus m'arrêter à ça ^^. Quand je suis tombée sur Confident Royal, j'ai saisi l'opportunité de retrouver le genre.


Si ma lecture partait bien, il y a eu, au bout d'un moment (moment qui est arrivé assez tôt), comme un souci. J'ai commencé à avancer moins vite, à ne plus m'intéresser à ce que l'auteure racontait et à trouver le temps long. Ma lecture est devenue de plus en plus fastidieuse. Si j'étais partante avant d'entamer ce titre, une fois terminé je me suis dit qu'avoir consacré tout un roman à l'histoire de Karim n'était pas si pertinent que ça, en tout cas pas de la manière dont Shrabani Basu l'a composée. Pendant au moins 85% du livre, l'auteure nous raconte toujours la même chose, les mêmes problèmes tournent en boucle. Les situations qui défilent sont en plus dépeintes souvent de la même façon ce qui n'a fait qu'alourdir la lecture, et les longs chapitres n'ont rien arrangé. Je n'ai pas trouvé ce roman passionnant du tout.

Karim qu'on nous présente bien au début, en introduisant le personnage convenablement, finit par être décrit seulement au travers des mots de Victoria ou d'autres personnages. Si ce n'est à quelques rares exceptions où l'on a des extraits de propos qu'il a écrit, ce personnage est resté un mystère entier. Les informations qu'on a sur lui étant données par d'autres personnes, je n'ai jamais eu la sensation de le connaître. Son image est en outre mauvaise. Il est la cause de nombreux problèmes et frictions internes à l'entourage de Victoria et c'est tout. Le roman ne tourne qu'autour de ça, ou presque. Pour moi on ne peut pas bien saisir le vrai du faux autour de cet homme. Il aurait fallu qu'il ait davantage de présence, que l'auteure ne nous le fasse pas voir la plupart du temps au travers d'autres yeux.

La relation que Karim entretient avec Victoria est superficiellement racontée. En tout cas pour moi. Encore une fois l'auteure parle toujours des mêmes choses, de cours qu'il lui prodigue, de l'attachement profond que la reine ressent pour lui, un attachement qu'on ne voit que trop bien. La place laissée à la Reine est importante, beaucoup trop, en tout cas quand on la compare à celle faite à Karim. L'auteure prend le temps de nous présenter d'autres éléments, comme la situation en Inde qu'on entrevoit à certaines reprises, l'Inde qui apparaît régulièrement au travers du récit. Je ne dis pas, certaines choses sont intéressantes à lire, mais l'essentiel du roman ne l'est que très peu. Toutes les situations répétitives décrites et la manière dont l'auteure a écrit son histoire n'ont pas joué en sa faveur. Je ressors de cette lecture déçue de ne pas avoir trouvé ce que j'espérais.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...