Derniers articles/Billets sorties

SORTIES : ♠ Billet général => Mai / ♠ Bragelonne => Mai  / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Mai / ♠ Milady => Mai / ♠ Divers

Mes derniers avis

       

dimanche 25 février 2018

Appelle-moi par ton nom d'André Aciman

Auteur : André Aciman
Titre VO : Call me by your name
Traduction : Jean-Pierre Aoustin
Genre : Roman
Edition : Grasset
Parution : le 7 février 2018
Pages : 336 pages
Prix : 20.90 euros

*Commander sur amazon : Appelle-moi par ton nom*


Elio, adolescent sensible et cultivé, rencontre Oliver, jeune esthète qui enseigne la philosophie. Elio est discret et timide ; Oliver désinvolte et charmeur. Pourtant, tout les rapproche : la littérature, la musique, leurs origines juives. Et une évidente attirance physique. En Italie, dans la maison familiale près de la côté méditerranéenne, Elio découvre le jeu de la séduction et la souffrance amoureuse. Des années plus tard, il revient sur cet été qui a bouleversé son existence. André Aciman recrée les errances et les fulgurances du désir mais surtout le souvenir de ces moments intenses. La mémoire, la nostalgie et l'oubli ont accompli leur oeuvre : 'tout ce qui reste n'est que rêveries'.

J'ai vu passer plusieurs très bons retours sur ce roman. Ils m'ont intriguée et donné envie de partir à la découverte de l'histoire d'Elio et Oliver.


J'ai été destabilisée au début de ma lecture parce que j'ai eu l'impression de prendre une histoire en cours de route. L'entrée en matière a été pour moi un peu trop brusque mais je pensais sincèrement que les choses allaient se tasser par la suite. Je souhaitais que ça soit le cas, pour apprécier autant que d'autres lecteurs se récit si touchant dont j'avais entendu grand bien. Sauf que, je n'ai jamais vraiment trouvé mon rythme et la manière de composer de l'auteur aura été en grande partie en cause. Le genre d'histoire qu'il narre est très linéaire. Je n'irai pas jusqu'à dire que ce que j'ai lu était plat, mais c'est l'idée. Je pense que c'est le genre de roman ou on est complètement emporté par les mots de l'auteur, ou on ne l'est pas. Mon ressenti a penché du mauvais côté de la balance.

André Aciman dépeint, et je vais reprendre la description de l'éditeur qui correspond à merveille au contenu : « André Aciman recrée les errances et les fulgurances du désir mais surtout le souvenir de ces moments intenses. La mémoire, la nostalgie et l'oubli ont accompli leur oeuvre : 'tout ce qui reste n'est que rêveries ». Appelle-moi par ton nom est donc centré sur les émotions du narrateur, ici Elio, jeune garçon qui a un réel coup de foudre pour un homme. C'est le genre de coup de foudre qui remue, qui perturbe et qui laisse des traces. L'auteur transmet parfois de manière brute les pensées d'Elio, il exprime sans fard cette passion à laquelle, nous lecteur, faisons face. Mais, sa manière d'écrire, m'aura laissé sur le côté. Je serais restée une éternelle spectatrice, spectatrice d'un rapprochement entre deux personnes, de remous amoureux entre deux hommes ou encore de la découverte et la compréhension d'une attirance envers une personne du même sexe que le sien. Je reconnais non sans mal la qualité du texte et je voulais aimer ce roman. J'ai vu entre les mots de l'auteur, mais je ne les ai pas ressentis.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.