Derniers articles/Billets sorties


SORTIES : ♠ Billet général => Novembre / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Novembre / ♠ Milady => Novembre / ♠ Divers => /

Mes derniers avis

      

mardi 10 avril 2018

Erreur 404 d'Agnès Marot

Auteur : Agnès Marot
Genre : SF - Young Adult
Edition : Gulf Stream - Electrogène
Parution : le 12 avril 2018
Pages : 409
Prix : 18 euros

*Commander sur amazon : Erreur 404*


« Salut ! Moi, c’est Moon. J’ai toujours voulu devenir gamer professionnel, mais ce n’était pas aussi simple… Disons que je ne corresponds pas vraiment au profil habituel. C’est pas grave, j’ai un plan B. Je n’aurai besoin que d’Orion – ma moitié dans la vie comme dans le jeu – et de Loop, notre adorable petite boule de poils orange qui fait "pouic". (Ça ne s’invente pas.) Bref, je vais te raconter, mais pour ça tu dois être prêt à entrer dans la partie, toi aussi.
Ah, et à remettre en question tout ce que tu crois savoir.
Ça ne te fait pas peur ?
Alors, appuie sur "Commencer une nouvelle partie", tourne la page et… Let’s play ! »

Ayant beaucoup aimé I.R.L de la même auteure, j'attendais Erreur 404 avec une certaine impatience. Ce dernier se déroule dans le même univers, quelques années plus tard. Agnès Marot glisse quelques références d'I.R.L dans Erreur 404, et si effectivement les deux romans sont, dans le fond, indépendants, je vous conseille de les lire quand même dans l'ordre de parution. Il est donc préférable de commencer par I.R.L.


Tout comme pour I.R.L, dans Erreur 404 les mondes virtuels et les jeux vidéo constituent le cœur du récit. Agnès Marot intègre de nombreuses références liées à ces univers, mais pas que. Ces références n'auront pas fait mouche, même si ces clins d'oeil partent d'une bonne intention. Des événements passés, l'auteure est partie sur quelque chose d'assez neuf, de quoi renouveler agréablement son univers, et sur le papier ça avait de quoi me plaire. En tout cas quand j'ai eu quelques pistes concernant le contenu, mon intérêt s'est aussitôt mis en éveil. Malheureusement j'ai eu le plus grand mal à m'immerger dans ce que l'auteure me décrivait et je n'ai finalement pas trouvé d'accroche avec ce qu'elle amenait. L'idée de base est plaisante et laisse la place à tout un tas de possibilités séduisantes, mais rien à faire, je n'ai jamais vraiment trouvé mon rythme, ni trouvé mon intérêt.


Erreur 404 se divise en deux parties, deux parties différentes. Une fois que j'ai eu terminé la première, qui n'a pas trouvé grâce à mes yeux, alors même que l'idée de base est géniale, je me suis dit que ce renouveau allait peut-être me réconcilier avec le contenu. Mais dès que j'ai eu refermé le roman, je me suis dit que ce choix n'était pas forcément le plus pertinent. En tout cas, il ne m'a pas convaincu. Notamment parce que dans chaque partie, l'auteure parle de choses distinctes et certains thèmes auraient surement eu plus d'impact et m'auraient davantage plu s'ils avaient été plus développés. Pourtant chacun est intéressant, mais, pour moi, Agnès Marot amène finalement trop d'éléments dans son récit et elle ne les peaufine pas assez.

Dans la première partie la problématique qui se fait jour avec Moon m'a déçue. Outre le fait que cette révélation soit tombée à plat, vu que je l'avais senti arriver depuis un moment, une fois que j'en ai eu connaissance, j'ai eu beaucoup de mal à la trouver probable et mon avis n'a pas changé après avoir tourné la dernière page du livre. Sur l'instant je me suis aussi dit, tout ça pour ça. L'intrigue se déroule dans un futur assez éloigné de notre présent et cette problématique est très actuelle et je n'ai pas cru qu'elle serait toujours d'actualité dans plus de 70 ans. C'est possible, mais l'auteure ne m'en a pas persuadé. Si elle avait un peu plus creusé le sujet, peut-être que j'aurais pensé le contraire, mais ça n'a pas été le cas. Le manque de profondeur de ce que l'auteure amène constitue le nœud du problème que j'ai eu avec le récit.

Dans la seconde partie, on part vraiment sur d'autres éléments et si tout reste lié, l'histoire prend une autre tournure et possède un ton différent. Si au début je me suis laissé porter, j'ai par la suite décroché et les dernières pages m'ont complètement perdue. Sans parler de la fin qui du coup m'est passée au-dessus, même si l'auteure l'a travaillée d'une façon originale. Un des personnages importants, soit Loop, m'a profondément agacé. Son comportement n'est pas passé avec moi, que ça soit dans la première ou dans la seconde partie du roman. D'ailleurs ça me permet de rebondir sur les personnages qui ne m'auront pas attiré. Ce n'est pas la première fois que je le constate dans un roman de l'auteure, mais l'ensemble des protagonistes manque de consistance. De manière globale, je n'ai pas été sensible à leur caractère, ne trouvant pas d'affinités chez l'un ou l'autre, dont l'héroïne qui m'a laissée indifférente. Les dialogues aussi m'on posé souci, parfois je trouvais qu'ils sonnaient faux, surtout lorsqu'ils avaient des accents familiers.


Véritable déception, j'en suis venue à me dire que les écrits de l'auteure n'étaient peut-être plus faits pour moi. Les goûts d'un lecteur évoluent, la plume d'un auteur également et il est probable que je ne trouve plus mon intérêt dans ce que compose Agnès Marot. Deux grosses déceptions coup sur coup, avec des points identiques relevés et qui m'ont chagriné. Je tenterais peut-être un autre de ses ouvrages dans quelques mois/années, une de ses nouveautés pour voir.  


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

De la même auteure :
*IRL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...