Derniers articles/Billets sorties

SORTIES : ♠ Billet général => Août - Septembre / ♠ Bragelonne => Août - Septembre / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Août - Septembre / ♠ Milady => Août - Septembre / ♠ Divers

Mes derniers avis

      

dimanche 29 avril 2018

Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty

Auteur : Liane Moriarty
Titre VO : Big Little Lies
Traduction : Béatrice Taupeau
Genre : Roman - Suspense
Edition : Albin Michel
Parution : le 1er septembre 2016
Pages : 473 pages
Prix : 22 euros

Commander sur amazon : Petits secrets, grands mensonges*


Jane, mère célibataire, vient d’emménager à Sydney avec son petit garçon. Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline, un personnage haut en couleur avec lequel il faut compter et Céleste, une femme à la beauté époustouflante mais qui, paradoxalement, est toujours mal à l’aise. Elles prennent toutes deux Jane sous leur aile, en faisant attention de dissimuler leurs propres secrets. Cependant, quand un simple incident impliquant les enfants de chacune des trois femmes survient à l’école, les choses s’enveniment : les commérages vont bon train, les rumeurs empoisonnées se propagent jusqu’au point où il est impossible de démêler le vrai du faux.

Roman qui a remporté un franc succès, succès qui m'a d'ailleurs rendue curieuse, j'aurais pourtant mis longtemps avant de me lancer dans Petits secrets, grands mensonges. Il est vrai qu'au bout d'un moment, les nombreux bons avis m'ont rendue frileuse. L'essentiel étant que je me sois enfin lancée et pour ne rien gâcher, j'ai apprécié ma lecture.


On a souvent fait le rapprochement de ce roman avec la série Desperate Housewives, série connue d'un grand nombre de personnes, que j'ai personnellement vue et appréciée il y a plusieurs années. Effectivement le parallèle n'est pas anodin et tout à fait logique étant donnée l'intrigue proposée par Liane Moriarty. L'ambiance du roman est là aussi bien identifiable et bien ressemblante à Desperate Housewives. Aussi semblables que soient la série et le roman, il y a également des différences, la principale vient ici du fait que l'intrigue ne se déroule pas dans un même quartier, elle prend sa source dans une école. C'est le point central du roman, son point de départ. Les trois femmes qu'on suit ont des enfants qui vont dans le même établissement, ce qui les a rapprochées. Elles vont nouer une amitié et ensemble elles nous font partager leur quotidien, leur vie maritale ou non, ainsi que les aléas de leur progéniture.

Aux côtés de Céleste, Jane et Madeline, Liane Moriarty nous dépeint des quotidiens différents, avec les bons côtés comme les moins reluisants. Avec comme noyau une école, défilent des vies de familles, de mères, de femmes. Un incident survenant dans cette dernière va être le déclencheur de tout et il est bien possible que les apparences que tous maintiennent, que des secrets bien cachés, soient révélés au grand jour. Ces quotidiens qui se découvrent ont agréablement rythmé le récit sans l'avoir rendu foncièrement prenant. Je lisais ce roman avec un certain attrait, mais je n'étais pas accrochée au point de ne pas parvenir à le lâcher. Et puis à un moment j'ai eu un déclic et pourtant le récit était tel qu'auparavant. Il est arrivé avant qu'il y ait une certaine accélération, ce dont je réjouis encore maintenant. Après ce déclic, je me sentais bien plus emportée par ce que je lisais, je me suis bien plus prise au jeu, appréciant encore plus les événements qui défilaient et les personnages que je suivais. Je voulais également de plus en plus connaître le fin mot de l'histoire. Il tarde, ce qui en soi n'était pas tellement surprenant.

J'ai souvent réfléchi à qui pouvait être la victime annoncée au tout début du livre. C'est un peu tout l'intérêt et j'avais peur d'avoir mis la main sur cette dernière. J'ai eu tout faux et j'en ai été avie. Si j'avais deviné qui était mort, je pense que j'aurais été déçue. Vu le temps qu'il faut attendre pour cela, ça n'aurait certainement pas manqué. La révélation a été bien amenée par l'auteure, elle a totalement fait mouche avec moi. Sur la fin, tout prend un sens, tout finit par s'emboiter et on apprend même encore des éléments qui rendent le récit vraiment complet qui nous permettent de comprendre tellement de choses. Au final c'est un roman que j'aurais beaucoup aimé, qui aura commencé timidement, mais qui m'aura, au bout d'un moment, bien alpagué et je l'aurais refermé satisfaite et emballée. Très probablement que je me lancerais dans d'autres ouvrages de Liane Moriarty, ce type d'histoire a son charme et l'efficacité de la fin me persuade de poursuivre ma découverte de l'auteure. Sans aucun doute, je regarderai la série tirée de Petits secrets, grands mensonges, qui me tente depuis un certain temps maintenant.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...