Derniers articles/Billets sorties


SORTIES : ♠ Billet général => Novembre / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Novembre / ♠ Milady => Novembre / ♠ Divers => /

Mes derniers avis

       

vendredi 9 novembre 2018

100 jours pour être heureux d'Eva Woods

Auteur : Eva Woods
Titre VO : How to be happy
Traduction : Tania Capron
Genre : Roman
Edition : Cherche Midi
Parution : le 20 septembre 2018
Pages : 560
Prix : 21 euros

*Commander sur amazon : 100 Jours pour être heureux*


Lorsque deux jeunes femmes que tout oppose se rencontrent, le destin pourrait bien basculer. Annie mène une existence vide de sens et de joie depuis qu’un drame a brisé sa vie deux ans plus tôt. Polly est condamnée, il lui reste trois mois à vivre. Mais Polly, aussi rayonnante et excentrique qu’Annie est terne et renfermée, a décidé de relever le défi des « cent jours pour être heureux ». Elle entraîne sa nouvelle amie dans cette aventure : trouver chaque jour une source de joie, un petit bonheur. Réenchanter le quotidien pour retrouver le goût de vivre et la force d’accepter l’inéluctable.

Les thèmes difficiles dans les romans ça me parle et même si cela peut être délicat de dire qu'on apprécie ce type d'ouvrage, je les trouve bien souvent enrichissants. Ici la rencontre entre deux jeunes femmes différentes qui allaient retirer certaines leçons de leur rapprochement n'a fait que me convaincre un peu plus de me lancer.


Comme le sous-entend le titre, 100 jours pour être heureux se compose d'une centaine de chapitres plus ou moins longs. Ces 100 jours représentent grosso modo le temps qu'il reste à Polly avant de mourir, cette dernière étant atteinte d'une tumeur au cerveau qui est inopérable. Ces 100 jours c'est aussi le petit défi que cette dernière entreprend avec Annie, notre héroïne, un défi qui consiste à réaliser des petites actions au quotidien afin de l'améliorer, que ça soit via des actes simples ou plus audacieux. En fait Polly veut essayer avant de partir d'aider, à sa façon, Annie à retrouver une vie plus épanouie. L'autrice met en quelque sorte en avant cet adage bien connu qu'est le carpe diem. Tout commence donc avec leur rencontre dans un hôpital et ces deux jeunes femmes qui ne se seraient surement jamais vues en dehors des murs blancs aseptisés d'un lieu ou chaque jour la vie se joue, vont nouer une bien belle amitié.


Comme il peut parfois m'arriver lorsque je vais commencer un livre (ou au cours d'une lecture), j'ai un peu regardé ce qui se disait sur ce titre, qui a l'air d'être passé un peu inaperçu, et une personne a écrit, en gros, que 100 jours pour être heureux ne renouvelait pas le genre, qu'il donnait cette impression de déjà-vu... Je suis assez d'accord et j'irai un peu plus loin en disant qu'il m'a rappelé le film Ma meilleure amie avec Drew Barrymore et Toni Collette (que j'ai trouvé assez bouleversant, tellement que je serais incapable de le revoir). Pour autant je vous le recommande, si tant est que ce type d'ouvrage vous attire.

J'ai passé un excellent moment et bien que le livre soit long, je me suis surprise à en vouloir encore un peu une fois que j'ai eu tourné la dernière page. Vu la fin, pour certaines choses on en voudrait plus. Je me répète, comme dit plus haut ce qu'il décrit et développe n'a rien de neuf, mais il véhicule de jolis messages et surtout il m'a fait suivre des personnages que j'ai franchement beaucoup aimés.

L'histoire commence doucement. Ce début est timide dans le sens où nos deux personnages centraux, ne vont pas tout de suite devenir proches, ce qui est normal. Des premiers pas approximatifs mêlés à une certaine crainte de la part d'Annie, qui a bien du mal avec la personnalité tout expansive et pailletée de Polly, va se nouer, au fil des pages, une relation qui va devenir de plus en plus forte. Polly va tirer vers le haut Annie et toutes les deux vont partager beaucoup de choses. C'est cette progression qui est intéressante à suivre, de voir les moments d'accalmies et ceux plus mouvementés qu'elles vont traverser. Les situations décrites entrainent le lecteur dans un tourbillon d'émotion et j'ai souri, aussi bien que j'ai eu la larme à l'oeil au cours de ma lecture.

À leurs côtés gravitent divers personnages qui vont tout naturellement trouver une place auprès des deux jeunes femmes et qui comme elles, vont prendre de plus en plus d'importance dans le cœur du lecteur. Ils forment un groupe que j'ai suivi avec grand plaisir, on s'attache à eux avec facilité et les quitter c'est comme quitter un groupe d'amis.


L'intrigue ne fait peut-être que raconter des moments de vie, certains joyeux, certains durs et cruels car on sait dès le début qu'aucun espoir, aucun miracle n'aura lieu. Tout l'intérêt du roman c'est de voir ce qui est composé autour de cette échéance et l'autrice a, pour moi, réussi à raconter une belle histoire mettant en scène des personnages profondément humains, le tout en glissant de si de là, des messages qui ne toucheront pas de la même façon, mais qui feront indubitablement réfléchir. Un beau et bon roman, qui dispose d'une richesse fort appréciable et qui, je trouve, ne dramatise pas la maladie.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...