Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => ♠ Avril - Mai / J'ai lu => Avril - Mai  / Milady => Avril - Mai

Mes derniers avis

      

samedi 23 mars 2019

Les soeurs Schuyler, tome 2 : Les lumières de Cape Cod de Beatriz Williams

Auteur : Beatriz Williams
Titre VO : Schuyler sisters, book 2 : Tiny little thing
Traduction : Julia Taylor
Genre : Historique
Edition : Pocket
Parution : le 21 juin 2018
Pages : 444 pages
Prix : 7.90 euros

*Commander sur amazon : Les lumières de Cape Cod*
*Chez Pocket : Les lumières de Cape Cod*


Tiny Schuyler était prédestinée : une éducation dans les meilleures écoles de New York, un mariage de rêve avec un beau parti et un chemin tout tracé vers la Maison Blanche. Car rien ne semble pouvoir arrêter l'ascension fulgurante de son mari, Frank Hardcastle. Bientôt, c'est sûr, Tiny sera la nouvelle First Lady.
Mais une série d'événements va venir assombrir le ciel bleu de Cape Cod, où les Hardcastle ont établi leur QG. C'est d'abord l'arrivée de Pepper, la cadette des sœurs Schuyler, écervelée et insolente. Puis une lettre anonyme, menaçant la réputation de Tiny et de son époux. Enfin, les retrouvailles inattendues avec le séduisant cousin de Frank. Un homme que Tiny a aimé autrefois...
Combien de temps avant que l'image de l'épouse modèle se fissure ? Dans la course au pouvoir suprême, les sentiments ont-ils une place ?

Il y a un peu moins d'un an je découvrais la première sœur Schuyler, Vivian, dans La vie secrète de Violet Grant. J'avais adoré et dévoré cet opus qui m'avait transporté dans une histoire qui ne faisait que m'étonner au fur et à mesure de mon avancée et qui dévoilait une héroïne épatante. Avec un avant-goût pareil, j'étais plus que partante pour apprendre à connaître les autres sœurs de la famille.


À l'image du tome précédent, l'intrigue se déroule en deux temps, sur deux temporalités différentes. Beatriz Williams semble être friande de ce type de construction, ce qui ne me déplaît pas. En 1966 nous suivons Tiny, notre héroïne principale, mariée à un homme qui vise une place importante afin de faire carrière en politique et en 1964 nous suivons Caspian qui n'est autre que l'homme qu'elle aime réellement. Je ne vais pas pousser plus loin ma mise en situation, même si on apprend très vite ce qu'il en est.

J'aime vraiment beaucoup les récits qui se déroulent en deux temps et encore plus quand ça se joue sur deux époques différentes. L'autrice avait particulièrement brillé en y ayant recours dans le premier tome. Ici il n'y a que deux ans qui séparent les deux points de vue, mais deux années qui auront été déterminantes dans la vie de nos personnages et pendant lesquelles leur situation aura bien évolué si bien que lorsqu'ils se retrouvent en 1966, les choses sont tout autres. Le souci c'est que, ici, son intérêt a été moindre à mes yeux tout simplement parce que les faits racontés sont assez conventionnels et ils n'amènent pas énormément de suspense, ni de surprise. En tout cas l'autrice se contente de dépeindre un quotidien évident. Bref, voir où elle veut conduire ses personnages est assez facile à deviner, on anticipe pas mal de situations, dont certains secrets qui mettent du temps à être dévoilés. Et, si elle joue de nouveau sur des fins de chapitres percutantes, nous poussant à vouloir enchaîner les pages, l'essentiel de l'intrigue ne dévoile pas grand-chose de croustillant, même si un effort a été fait à la fin. L'autrice reste enfermée dans un type d'histoire en particulier, le contexte est déjà-vu, et c'est bien dommage.

Béatriz Williams aura tout de même eu la bonne idée de nous fais suivre des personnages différents à chaque époque. Si on a finalement seulement le point de vue de Caspian en 1964 et seulement celui de Tiny en 1966 et qu'on perd d'un côté lors de chaque temporalité, de cette façon on a quand même une espèce de plus-value. Caspian est d'ailleurs un personnage pour le moins intéressant à suivre, la façon dont il voit Tiny est beaucoup trop adorable et c'est un homme d'une prévenance folle. A contratio Tiny est un peu moins attrayante, j'ai trouvé qu'elle mettait du temps à évoluer, j'aurais davantage apprécié l'histoire si certains changements chez elle étaient intervenus plus tôt bien qu'on comprenne ses hésitations. Pepper la petite dernière des sœurs Schuyler est présente, tout comme dans le premier tome, et elle se fait toujours autant remarquer. J'ai hâte de lire son histoire à elle, sa personnalité me botte énormément.


Les lumières de Cape Cod n'était pas un roman foncièrement incroyable, l'intrigue n'était pas inintéressante, mais en terme d'intérêt, le mien aura été fluctuant tout au long de ma lecture. J'ai trouvé l'autrice plus percutante et imaginative dans La vie secrète de Violet Grant et si la fin de ce livre-ci est légèrement moins attendue que le reste du récit, j'ai globalement trouvé qu'il était assez commun. De même les personnages sont un peu trop lisses et manquent de ce petit quelque chose qui aurait apporté une différence appréciable.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
2. Les lumières de Cape Cod
3. Une maison sur l'océan
-Série terminée-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...