Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => Novembre / J'ai lu => Novembre - Décembre / Milady => Novembre

Mes derniers avis

       

mardi 30 juillet 2019

Mon chien qui pue de Christine Roussey

Texte et illustrations : Christine Roussey
Edition : De La Martinière Jeunesse
Sortie, le 22 janvier 2015
Pages : 32
Prix : 11.90 euros
Age : 6-9 ans

*Commander sur amazon : Mon chien qui pue*


Un chien qui pue, c'est parfois très embêtant, mais souvent beaucoup plus drôle.
Le jeune narrateur de cette drôle d'histoire signée Christine Roussey est désemparé. Son incroyable chien, Alfred, sent mauvais, mais alors très mauvais. Or bientôt, il déménage à New-York et se demande comment faire pour garder Alfred à ses côtés dans l'avion avec cette odeur.
Allez, c'est décidé, Alfred mérite un bon bain.

De la même autrice j'avais lu il y a quelque temps Mon chat Boudin, un album que j'avais beaucoup aimé pour son côté décalé et pour sa morale. Mon chien qui pue a été écrit avant et ces deux titres se ressemblent beaucoup, tant sur le fond que sur la forme.


Dans cet album nous suivons un petit garçon qui a un chien prénommé Alfred. Il nous présente ce dernier qu'il apprécie énormément et si son compagnon de jeu est idéal, il a quand même un sacré handicap, il pue et pas qu'un peu. Pour reprendre les mots de notre narrateur : il schlingue, il fouette, il cocotte, bref il empeste. Sans être dans l'abus (en fait si on est en plein dedans, mais c'est drôle), l'autrice ne manque pas de nous montrer, sur deux pages entières, avec moults détails, tous les endroits dont peuvent s'échapper les effluves incriminants du canidé. Entre les champignons et les croûtes de fromage rassis qu'il a sur son arrière-train, on n'échappe à rien. C'est so glamour. Le problème c'est qu'un déménagement proche se dessine et notre héros a peur que son chien ne soit pas accepté dans l'avion. Sa mission : le débarrasser de sa puanteur.

Après la présentation musclée de la star de l'album, qui est aussi amusante que douteuse, s'ensuit un véritable parcours du combattant. Rendre propre un chien avec autant d'antécédents s'avère corsé et pourtant... Etrangement, une fois propre notre petit héros n'est plus autant accro à son chien et ce dernier agit bizarrement. Rien ne va plus, rien n'est plus comme avant. En voulant transformer son chien, notre petit homme a été confronté à des conséquences malheureuses. Il s'est rendu compte que bien des choses clochaient et leur amitié a été mis à mal. Les dernières pages prennent un chemin qui n'est pas foncièrement étonnant, mais elles font passer un message et c'est ce que je retiendrais.


Finalement le thème central est identique à celui qu'on avait dans Mon chat Boudin, l'histoire prend juste une forme différente et malgré tout, les deux titres parviennent à exister par eux-mêmes. Les dessins de l'autrice sont reconnaissables et j'ai particulièrement aimé les effets graphiques qu'on retrouvait autour d'Alfred. Qu'ils représentent les mauvaises odeurs, ou autres, on ressent bien l'intention de Christine Roussey.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

De la même autrice :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...