Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => Juillet - Aout / J'ai lu => Juillet - Aout / Milady => Juillet - Aout

Mes derniers avis

lundi 5 août 2019

Chroniques Homérides, tome 1 : Le souffle de Midas d'Alison Germain

Auteur : Alison Germain
Couverture : Miesis
Genre : Fantastique - Young Adult
Edition : Chat Noir
Parution : le 1er novembre 2017
Pages : 269
Prix : 19.90 euros

*Commander sur amazon : Le souffle de Midas*
*Commander chez l'éditeur : Le souffle de Midas*


Entre tes mains, fille d’Homère, brûle encore le pouvoir des Dieux.
Le jour où une inconnue rend son dernier souffle dans mes bras, je sais que ma vie paisible d’étudiante ne sera plus jamais la même. Au lendemain du drame dont j’ai été le seul témoin, aucune trace du crime n’a été retrouvée, tant et si bien que tout le monde me pense folle, moi la première. Seul un homme me croit, Angus Fitzgerald, détective à la recherche d’une personne qui ressemble trait pour trait à la femme morte sous mes yeux.
Alors que ce mystère reste sans réponse, les objets que je touche se transforment en or. Et quand le bel Angus me narre le mythe antique de Midas, ce roi grec qui changeait tout en or, je comprends qu’il en sait bien plus sur ce qui m’arrive. Et aussi sur les dangers qui me menacent. Pour moi, le plus imminent est juste là, dans mes mains. Parce que si pour le détective, je suis bénie des Dieux, je ne vois en ce pouvoir qu’une malédiction…

Ce n'est pas tant le fait qu'Alison Germain soit booktubeuse/blogueuse qui a fait que je me suis penchée sur son roman, mais bien parce que le résumé m'attirait (oui bon la couverture aussi a fait son effet). Il n'y a pas énormément de titres qui s'inspirent de la mythologie grecque et encore moins du mythe de Midas, figure connue pour sa capacité à transformer ce qu'il touche en or. J'étais curieuse de voir comment l'autrice avait réinterprété cette légende


S'il y a bien une chose qui m'a déçue, c'est justement ce qui se rattache à l'univers, un univers qui ne se dévoile que très/trop peu aux yeux du lecteur. Pourtant l'idée de départ était bonne, elle amenait certaines promesses qui ne sont pas tenues, dans ce premier tome du moins. J'ai aimé l'idée que l'héroïne hérite du pouvoir de Midas et que finalement elle ne soit pas la seule dans ce cas. On nous parle d'un endroit bien particulier qui accueille des gens comme elle et, si certains personnages nous permettent d'entrevoir un peu ce que l'univers a à offrir, il n'y a rien de véritablement concret à se mettre sous la dent.

Pour un premier tome, il reste essentiellement introductif, j'aurais même tendance à dire qu'on a affaire à l'introduction d'une introduction en fait. Ce sur quoi est partie à l'autrice, ce sur quoi elle se concentre ne permet pas de développer grand-chose. En choisissant de se focaliser sur la fuite de son héroïne, de nombreuses possibilités se ferment car c'est vraiment sur ça que va porter ce premier tome. Peu de place est laissée au principal et tout ce qui est distillé par petites touches tout au long du roman, toutes les bonnes idées qu'on entrevoit ici ou là, reste au stade d'embryon. Et, ce n'est pas faute à l'héroïne d'essayer tant bien que mal d'avoir des réponses aux questions qu'elle se pose (et accessoirement nous aussi), mais son compagnon d'aventure est une tombe. Tout est donc fait pour qu'on ait le minimum d'informations, un choix que j'ai trouvé très frustrant. Vu la couverture, le titre de la série et le résumé, s'il y avait bien un élément sur lequel il fallait miser, c'était pourtant l'univers, pour moi Alison Germain aurait au moins du aller plus loin sur ce point. Je ne sais pas encore si je vais me lancer dans la suite, certains avis me font dire que je ne vais pas forcément y trouver ce que j'y recherche, mais si je me lance, je vais avoir de grandes attentes à ce niveau.

Le récit n'est pourtant pas dénué d'intérêt, d'autant plus que j'ai plutôt apprécié l'héroïne qui a une personnalité et des réactions que j'ai jugé sensées, la plupart du temps. Sans être des plus courageuses, elle sait agir en puisant en elle. Elle reste intéressante et plaisante et on perçoit son intérêt pour ce qui lui arrive à plusieurs reprises. Pour les autres personnages, entre un protecteur énigmatique et un peu trop beau ou encore un grand méchant dont on n'hésite pas à nous rappeler à quel point il est machiavélique (grâce notamment à ses rires, ou que sais-je, dignes des meilleurs dessins animés) les seconds rôles sont malheureusement très clichés. On sort difficilement de ce sentiment étant donné leur manque de développement.

J'ai noté des maladresses tout au long de ma lecture, outre ce que j'ai dit sur l'être maléfique de l'intrigue, l'autrice a bien souvent eu recours à des raccourcis un peu dérangeants, surtout pour moi qui aime avoir des détails. Je pense à des actions qui se terminent un peu brusquement et dont on va avoir assez peu d'explications et si aller à l'essentiel n'est pas un défaut, je me suis souvent fait la réflexion, qu'à plusieurs reprises, il aurait été sympa de pousser plus loin tel ou tel passage. Vers la fin, deux personnages se rapprochent, un rapprochement compréhensible parce qu'on se doute que ça serait arrivé à un moment ou un autre, mais qui demeure bien mal orchestré, parce que le timing n'était pas bon, ça n'était pas logique que ça arrive à cette occasion (encore moins vu le passif des concernés). Le principal est un peu trop concentré sur la fin, beaucoup de choses se font et se règlent dans les dernières pages et encore une fois sans être forcément un défaut, un meilleur équilibre n'aurait pas fait de mal. C'est sans compter que ça amène aussi de fortes attentes en ce qui concerne le tome suivant. Beaucoup l'ont noté, le livre possède pas mal de coquilles, de mots manquants..., pour avoir lu plusieurs titres du Chat Noir, on sent un manque de vigilance/travail dans celui-ci. Et, si je n'ai rien contre les clins d'oeil à la pop culture ou autres, l'autrice en a trop intégré à son histoire sans que ça ne fasse toujours naturel.


Voilà un premier tome sympathique, malgré tout ce que j'ai écrit. Il est un peu innocent par bien des côtés, un peu ressemblant à d'autres titres du même genre dont on reconnaît sans peine les inspirations et on se retrouve avec un déroulé déjà-vu un peu partout à droite et à gauche, mais il offre tout de même un bon moment de lecture. Si l'intrigue avait davantage fait ressortir ses qualités qui restent essentiellement dans l'ombre, je me serais peut-être moins arrêtée sur les défauts rencontrés tout au long de ma lecture.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
1. Le souffle de Midas
2. L'ultime oracle
3. ???

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...