Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

       

jeudi 19 octobre 2017

Et l'aube vient après la nuit de Barbara Wood

Auteur : Barbara Wood
Titre VO : Domina
Traduction : Serge Grunber et Eric Nerciat
Genre : Roman - Historique
Edition : Pocket
Parution : le 6 juillet 2017
Pages : 603 pages
Prix : 8.50 euros

*Commander sur amazon : Et l'aube vient après la nuit*


Des épreuves qu'elle a traversées dès son plus jeune âge, Samantha a tiré une évidence : elle sera médecin. Mais, dans les années 1880, le domaine médical est exclusivement réservé aux hommes et, pour pouvoir intégrer une école, la jeune femme doit émigrer aux Etats-Unis. Insultée, calomniée, elle essuie tous les affronts sans jamais plier et obtient son diplôme. Samantha n'est pourtant pas au bout de ses peines : qui acceptera de l'engager ? Un seul homme, Mark Rawlins, osera lui tendre la main. Désormais, ils seront deux contre ce monde impitoyable.

Cela fait maintenant quelques années que j'ai envie de lire un roman de Barbara Wood et je suis contente d'en avoir enfin eu l'occasion. Le thème de fond de « Et l'aube vient après la nuit » m'a tout de suite parlé et intrigué et j'ai, semble-t-il, eu la main heureuse parce que j'ai adoré ce titre.


Ce que j'aime par-dessus tout dans mes lectures c'est lorsqu'on suit un personnage féminin qui va devoir se battre, peu importe de quelle façon. Samantha va se retrouver dans ce cas de figure. Ici, il est plus particulièrement question de la place de la femme dans le milieu médical et des difficultés qu'elle va traverser en voulant devenir médecin. Mais, le rôle de la femme dans sa globalité est abordé. J'ai adoré ce côté de l'histoire. À de nombreuses reprises, je me suis insurgée, j'ai été révoltée, scandalisée, triste, en colère... bref ce que Barbara Wood aborde est aussi instructif que passionnant. Les propos tenus par les hommes sont alarmants et malheureusement très courants pour l'époque, mais ceux tenus par les femmes ne sont guères plus positifs. Si une grande majorité des personnes des deux sexes estiment que la place d'une femme est à la maison, qu'elle doit perpétuer la famille et je vous passe le reste, heureusement sur sa route Samantha va croiser des figures plus amicales et plus promptes à l'aider. Il est question de tellement de choses sur l'espèce féminine que rien que pour cette part de l'intrigue, le roman vaut la découverte.

L'histoire de Samantha débute de sa naissance et va jusqu'à ses 35 ans. L'auteure raconte son enfance difficile aux côtés d'un père qui ne la voit pas vraiment et de deux frères avec lesquels elle n'a pas réellement de contacts. Sa vie ne commence pas du tout de la meilleure des façons. La mise en bouche m'a rapidement pris dans ses filets et, je n'ai jamais bien décroché de cette lecture. Je n'en ai fait qu'une bouchée. Les choses n'ont fait qu'aller crescendo et suivre les pas de l'héroïne tout au long du roman a été un véritable plaisir. De son enfance, on passe à son adolescence lors de laquelle son affinité pour la médecine va aller en s'accentuant. Puis, sa vie de jeune femme à celle de femme arrive, et son désir de devenir vraiment médecin avec. Son parcours sera semé d'embûches, joies et peines fouleront ses pas.


Je pense garder encore très longtemps en tête cette histoire et l'héroïne qu'on suit tellement j'ai aimé ce roman. Pour autant il y a certains points qui m'ont chatouillé, sans aucunement ternir mon plaisir de lecture. À aucun moment il n'y a de note de l'auteure sur ce qu'elle a écrit. On ne sait pas si elle s'est basée sur des éléments véridiques et même si on sent le côté romancé (cela pourrait être un défaut pour certains) du livre, pour ce qui à trait à la médecine ou à la vie de l'époque, j'aurais aimé savoir si elle avait fait des recherches. Vu les informations qu'on a, je pense que c'est le cas, mais pour les sujets qui sont abordés, qui sont importants, ça aurait été un plus non négligeable.

L'accent est mis sur l'héroïne, une héroïne qui m'a énormément séduite, et en conséquence, les seconds rôles, dont beaucoup sont attirants, sont moins peaufinés et pour certains vites mis de côté. Rien de méchant ceci dit. J'aurais aimé que la formation de Samantha soit plus approfondie, les cours de médecine qu'elle suit sont peu développés et je m'attendais à ce que sa formation soit plus ardue que ça. Certes l'auteure parle de beaucoup de choses, aborde à de nombreuses reprises les difficultés auxquelles elle fait face en tant que femme, mais sur cette partie de sa vie je voyais plus de complications survenir. J'ai même presque trouvé ça un peu facile, une facilité que j'ai ressentie à d'autres reprises. Encore une fois rien de méchant, mais je peux comprendre que ça puisse gêner des lecteurs. La fin, quant à elle, est, un poil, précipitée, mais tout est dit et on a pu partager tellement de choses aux côtés de Samantha. Le voyage fut, pour ma part, excellent.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

2 commentaires:

  1. Je n'ai jamais lu l'auteure, à voir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec cette découverte il est clair que je vais continuer à la découvrir :D

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.