mercredi 10 janvier 2024

Silver Spoon, tome 3 de Hiromu Arakawa

Auteur : Hiromu Arakawa
Titre VO : Gin no Saji
Traduction : Fabien Vautrin et Maiko_O
Genre : Manga - Shonen
Edition : Ki-oon
Parution : le 4 juillet 2013
Pages : 178 pages
Prix : 6.80 euros


Les vacances d'été à la ferme de son amie Aki ne sont pas de tout repos pour le pauvre Yûgo. Un mystérieux vagabond va en effet débarquer sur l'exploitation et compliquer encore plus la vie du jeune homme. Ces épreuves sont riches d'enseignements même si Yûgo apprendra à ses dépens la vraie valeur du travail.
Au mois de juin de l'année dernière, je découvrais le premier tome de cette série, une série plus vraiment jeune, mais qui aurait tout pour plaire encore aujourd'hui. Pour ma part, j'avais adoré, à ma plus grande surprise d'ailleurs. J'ai lu le tome 2 quelques mois plus tard et rebelote. Me revoilà avec le troisième volume de la série et le charme a encore opéré et j'en suis toujours autant surprise.

Si vous ne connaissez pas cette série, je me dois de vous préciser qu'elle parle d'agriculture. Pour être plus précise, le personnage principal intègre un lycée agricole. On part sur un thème qui est à mille lieues de ce que je lis habituellement et je n'avais jamais eu dans l'idée de lire Silver Spoon, mais comme c'est une série de la grande Hiromu Arakawa (la maman de Fullmetal Alchemist, si vous ne l'avez jamais lue, ou si vous n'avez jamais vu l'animé, j'ai bien envie de dire que c'est tant pis pour vous ;) je me suis dit que j'allais quand même voir ce qu'il en était. Le fait de l'avoir acquis au travail m'a bien aidé, je ne pense pas que je l'aurais achetée un jour. Un mal pour un bien, puisque je suis partie pour quelques belles heures de lecture.


Agricolement parlant, ce tome ne fait pas dans la dentelle puisque la mangaka aborde l'étape de l'abattoir. Enfin ça, c'est dans la deuxième partie du manga, dans la première se poursuit ce qui était lancé dans le précédent, à savoir la suite et fin des vacances d'été pour notre héros. Yûgo a choisi d'aider une camarade de classe et de les passer dans la ferme familiale de cette dernière. On découvrait alors une autre facette du métier, avec bien plus de pratique et une confrontation directe avec la réalité. On faisait également la connaissance de la famille de Aki, la camarade du héros, et le mixe des deux offre pas mal de moments de rigolade.

Aki a une famille qu'on peut qualifier de dynamique, Yûgo va en faire les frais, pour le meilleur et pour le pire, le pire se présentant très vite à cause d'un accident de voiture. Cela m’amène d'ailleurs à signaler que la mangaka parvient à allier certaines dures réalités à beaucoup d'humour et j'avoue que ça m'impressionne à chaque tome pour le moment. Que ça soit avec ce fameux accident (qui avait eu lieu dans le tome 2) ou encore dans la seconde moitié de cet opus, des détails pas toujours ragoûtant s'avèrent pourtant digestes. Si le talent de conteuse de Hiromu Arakawa y est pour beaucoup, c'est aussi dû au casting qu'elle a su créer, aux personnages qui peuplent son histoire.

Il transparaît certes beaucoup de passion dans ce qu'ils délivrent, mais avec des caractères particuliers, ou perchés selon les points de vue, les événements nous parviennent bien moins brutes qu'ils ne le sont. On est déjà au tome 3, et c'était également le cas dans le précédent, mais on ressent une belle dynamique de groupe, avec ces personnages gravitant autour de Yûgo. Entre le barbecue du tome 2, le temps passé dans la famille d'Aki ou simplement le quotidien à l'école qui n'est pas de tout repos, on commence à avoir un bel écrin de rôles à suivre.


J'ai encore passé un très bon moment et pourtant, ce n'était, encore une fois, pas gagné au vu de ce vers quoi on se dirigeait, mais l'étape abattoir a été gérée, de mon point de vue, d'une bonne façon. La mangaka a réussi à nous informer sur certaines pratiques inévitables dans le métier d'éleveurs sans oublier le paramètre humain dans l'histoire. Ici, notre héros s'attache à un cochon qui va bientôt devoir partir, mais d'autres détails transparaissent. En dehors de ça, le moment passé dans la ferme d'Aki était assez délectable et les pointes d’humour parsemées à droite et à gauche régalent.



Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
Tome 1 - Tome 2 (non chroniqué) - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7 - Tome 8 - Tome 9 - Tome 10 - Tome 11 - Tome 12 - Tome 13 - Tome 14 - Tome 15
-Série terminée-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.