jeudi 10 décembre 2020

K-Dramas | Weightlifting Fairy Kim Bok-Joo / Suspicious Partner / Love Alarm S1 et Descendants of the sun


Au moment de la publication de ce billet, les dramas ci-dessous sont toujours disponibles sur Netflix.


WEIGHTLIFTING FAIRY KIM BOK-JOO

Titre original : Yeok Yojeong Kim Bok Ju
Principaux acteurs : Nam Joo-Hyuk / Lee Sung-Kyung
Année de production : 2016-2017
16 épisodes - 60 min

Synopsis : Quand un nageur professionnel croise le chemin d'une amie d'enfance, une haltérophile prometteuse, il réalise que celle-ci est secrètement amoureuse de son cousin.


J'ai tellement aimé ce drama, il m'a fait l'effet d'un petit bonbon. Je ne partais pas sereine, le milieu dans lequel on suit les personnages ne me bottait pas et c'est passé comme une lettre à la poste. Je suis plutôt contente que mes a priori aient été aussi facilement balayés. Le monde du sport fait partie d'un tout et tous les éléments de ce drama forment un joli ensemble. Il est question de passion, de pouvoir réaliser ses rêves, d'amitiés, d'amour... Dans tout ça, les personnages sont tellement agréables à suivre et à voir évoluer et, la romance enrobe l'ensemble et impose sa douceur au spectateur. Il n'y a rien de foncièrement prise de tête avec cette dernière, ce qui la rend d'autant plus agréable, les héros vivent leur histoire avec sens et parlent lorsqu'il le faut. C'est à peine s'il y a une brouille, ils surmontent les quelques difficultés de leur couple au fur et à mesure. D'une manière générale, les complications sont bien amenées et bien traitées et on retrouve une dynamique similaire du côté du développement de tous les protagonistes qu'on suit, principaux comme secondaires. Ce drama est un concentré de bonnes choses et pour ne rien gâcher, il est drôle, il m'a souvent fait rire.


**********************************

SUSPICIOUS PARTNER

Titre original : Soosanghan Pateuneo
Principaux acteurs : Ji Chang-Wook / Nam Ji-Hyeon / Choi Tae-Joon
Année de production : 2017
20 épisodes - 30 min / 40 épisodes - 60 min (Netflix)

Synopsis : La vie d'un brillant et impitoyable procureur bascule quand la stagiaire pétillante qu'il vient de recruter devient la principale suspecte dans une affaire de meurtre.

 

Je continue mes visionnages de dramas mettant en scène Ji Chang-Wook (Healer, K2...) et encore une fois, c'est un carton plein. Suspicious Partner m'a fortement rappelé Strong Woman Do Bong-Soon. L'humour, l'amour et le côté thriller de l'intrigue se marient très bien ensemble. Qu'est-ce que j'ai ri devant ce drama, j'étais complètement à fond dedans. La relation qui se noue entre les héros, tous les passages choupi auxquels on a droit, les seconds rôles qui s'inscrivent très bien à leurs côtés et qui sont tout aussi plaisant à voir évoluer. Bref, j'ai juste adoré ce drama. J'ai également trouvé intéressant de voir comment le méchant de l'histoire avait été intégré et ce qui tournait autour de lui. Il n'y a rien de neuf, je connais ce type de procédé, sauf que dans un drama, c'était une première pour moi et ici ça marche bien. Je recommande ce drama à 100 %, il réunit tout un tas d'éléments que j'aime.


**********************************

LOVE ALARM, saison 1

Titre original : Joahamyun Woolrineun
Principaux acteurs : Kim So-Hyun / Kang Song / Jung Ga-Ram
Année de production : 2019
8 épisodes - 60 min

Synopsis : Dans un monde où une appli alerte les gens dès qu'ils éveillent l'intérêt de quelqu'un, Kim Jojo découvre l'amour tout en faisant face à des difficultés personnelles.

Je ne voulais pas me lancer dans Love Alarm tant que la saison 2 n'était pas sortie, où au moins annoncée. Je trouve confortable de pouvoir voir toute une série d'un coup, c'est d'autant plus vrai avec les dramas, pour tout un tas de raisons. Souvent repoussée, elle devrait être disponible en février 2021. Il s'avère qu'au final a me démangeait de plus en plus de la voir, donc je me suis lancée. Cette première saison ne compte que 8 épisodes, elle est donc rapide à regarder et elle m'a fait passer un bon moment.

Le principe de l'histoire m'a semblé aussi attirant que perturbant. Il est tel qu'il est, je l'ai accepté, mais j'avoue que la façon dont l'application est utilisée dans l'intrigue donne lieu à des situations auxquelles j'ai parfois eu du mal à adhérer. Je n'ai pas d'exemple sous la main, j'ai visionné trop de choses entre temps donc c'est compliqué de me justifier. Mais en l'occurrence j'ai plus ou moins fait abstraction de détails curieux, tout comme j'ai essayé de ne pas trouver trop facile la brouille/séparation entre l'héroïne et le personnage central masculin. En vrai, c'était un peu n'importe quoi, dans le sens que ce que fait Kim Jojo n'était pas justifiée. De toute façon dans une romance, il est difficile de trouver une rupture bien amenée. Il en fallait une, comme souvent, elle est là et puis voilà. En dehors de ça, la présence du triangle amoureux est vraiment casse-tête et pas forcément pour les raisons qu'on pourrait soupçonner. En gros les deux personnages masculins principaux sont tous les deux charmants et celui qui, je pense, ne sera pas choisi au final est tellement charmant que d'avance, je sais que ça va me faire de la peine que son amour ne soit pas partagé. Il est bien plus adorable que le crush de l'héroïne, qui s'améliore au fil des épisodes, donc à voir comment il va évoluer. Attention, je n'ai pas dit qu'il n'était pas inintéressant. En dehors de la romance, le principe de l'application met en avant certaines problématiques intéressantes, telles que la confiance quasi aveugle qu'on peut lui accorder ou encore l'addiction à la technologie, ça va parfois loin et au vu des derniers épisodes, il devrait y avoir de quoi encore se questionner. Cette première saison a des défauts, mais elle est globalement très chouette.


**********************************

DESCENDANTS OF THE SUN

Titre original : Taeyangui Huye
Principaux acteurs : Song Joong-Ki / Song Hye-Kyo / Jin Goo / Kim Ji-Won
Année de production : 2016
16 épisodes + 3 bonus - 60 min

Synopsis : Un soldat explosif rencontre une brillante chirurgienne dont il tombe amoureux , mais leurs philosophies de vie opposées les séparent, et le destin s'acharne.

 

Dernier drama de ce billet et autre drama très très appréciable. Comme avec Weightlifting Fairy Kim Bok-Joo, je n'étais pas tout à fait tranquille en me lançant, qu'on suive des militaires ne me bottait pas franchement. Là aussi ça l'a carrément fait et j'ai adoré tout ce qui tournait autour. Mention spéciale pour les entraînements matinaux des messieurs. Je pense que certains me comprennent ;). La romance n'est pas au premier plan, de mon point de vue. Si le duo central se cherche tout au long de la série, ils ont bien du mal à se trouver, et ce, pour diverses raisons. En gros, ils se rapprochent seulement à la toute fin. Ce qui n'empêche pas qu'on ait des passages comme savent si bien le faire les coréens. En passant, il n'y a pas qu'une romance, et on peut dire qu'on a deux duos centraux. D'ailleurs la dynamique entre les personnages est un des gros points forts de Descendants of the sun. Les principaux comme les secondaires interpellent et les relations qu'ils entretiennent donnent lieu à de bons comiques de situations ou au contraire à de bons passages aux tons dramatiques. 

Pour en revenir à cet univers militaire, la diversité est de mise, on peut apprécier les acteurs dans différentes mises en scène. J'ai beaucoup aimé les passages se déroulant en pays étranger, on voit des acteurs de différentes origines, ce n'est pas si courant dans les dramas que j'ai vu et l''anglais est de mise de temps à autre. La fin est complètement what the fuck, on ne s'y attend pas. C'est délirant, mais pourquoi pas après tout. Ce drama a quelques défauts, de ce que j'ai vu, j'ai l'impression qu'on accroche ou pas, pour ma part, j'ai été prise dans ses filets et j'ai adoré le voyage.

 

**********************************

 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...