Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

mardi 22 novembre 2011

Fils des Brumes, tome 1 : L'empire Ultime

Auteur : Brandon Sanderson
Genre : Fantasy

Edition : Le livre de poche

Parution : le 12 octobre 2011
Pages : 906  pages
Prix : 9.50 euros

Résumé:
Les brumes règnent sur la nuit,
Le Seigneur Maître sur le monde.
La jeune Vin ne connait de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de 1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux.
Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car Kelsier, revenu de l’enfer, nourrit un projet fou : renverser l’Empire.




Mon avis:
Brandon Sanderson est un auteur qui fait de plus en plus parler de lui. C'est sa série Fils de Brumes qui est mis le plus souvent en avant et j'ai profité d'un partenariat sur Livraddict pour m'essayer à la plume de l'auteur.

Vin est une jeune fille Skaa de 17 ans (au début du livre elle en a 16) qui a toujours vécu dans la misère. C'est devenu de pire en pire depuis que son frère et elle ont quitté la maison familiale à cause d'une mère folle. Ils se retrouvent à voyager de villes en villes en volant quant ils le peuvent pour survivre. Depuis que son frère l'a abandonné, Vin est restée dans la dernière bande de voleurs qu'ils avaient rejoint, seule manière pour elle de vivre un peu mieux que si elle était dans la rue. La jeune fille possède un talent qui lui permet d'être considérée et de servir à quelque chose sinon elle serait morte depuis longtemps. Mais il va suffire d'une rencontre pour que sa vie ne soit plus jamais la même et révèle se qu'elle cache au plus profond d'elle même et ce qu'elle est de naissance... une Fille des Brumes.

L'auteur reprend des codes familiers de la fantasy, un peuple opprimé par un être tout puissant, des inégalités flagrantes parmi les populations, un/une héroïne qui se dévoile accompagné d'un maître qui va la guider et des intrigues politiques en fond de toile. Rien de bien nouveau de prime abord sauf le petit plus, les particularités qui vont rendre cette histoire beaucoup plus intéressante.

La palme de bronze revient à l'histoire. Menée tambour battant elle réserve son lot de surprises allant de la moins impressionnante, celle qui fait peu d'effet, à la plus remarquable, celle qui vous laisse sur les fesses, la bouche grande ouverte;).
Pour autant le récit est long à s'installer et à prendre en main. Même ma lecture terminée je ne suis pas sur d'avoir bien tout saisie les subtilités de l'Allomancie (la magie mis en place) et j'ai eu beaucoup de mal à visualiser certaines descriptions liées à son utilisation.
Mais rien n'est laissé au hasard, le récit est équilibré comme il le faut après une mise en place qui nous présente les personnages et le contexte. Ce n'est pas facile de tout intégrer mais au fil des pages et des situations on comprend de mieux en mieux tout ça. Et puis pour un premier tome c'est le passage obligé mais l'auteur ne dévoile pas tout et laisse des éléments dans le flou. Mais je peux vous dire qu'ils s'en passent déjà pas mal.
J'ai failli oublier la petite touche de romance qui pointe son nez et qui laisse la part belle à des passages amusant quand Vin rencontre celui qui va faire battre son cœur. Des moments attendus qui me mettaient le sourire aux lèvres. Un peu de douceur dans ce monde de brute ça fait du bien.

La palme d'argent revient à l'univers qui repose sur une magie des plus singulière : L'Allomancie basé sur les métaux. Il y aurait 11 métaux procurant chacun une capacité différente. Ils marchent par deux provoquant des effets contraires ou complémentaires. Pour exemple je vais prendre le laiton et le zinc qui rétrospectivement apaise ou exalte les émotions des gens.
L'utilisation de ces métaux fonctionne par absorption puis sont brûlés dans l'organisme par l'utilisateur. C'est un don qui au départ a été donné à ceux qui ont mené le Seigneur Maître au pouvoir et qui au fil du temps est devenu inné. Néanmoins pour arriver à l'utiliser il doit y avoir un déclencheur censé révéler ce don. Tout le monde n'en est pas capable, c'est réservé aux descendants ayant aidé le Seigneur Maître et qui sont maintenant des nobles. Pour la majorité, il n'est possible d'employer qu'un seul métal et sont appelés Brumants. Mais certains êtres ont le pouvoir de tous les utiliser, ce sont les Fils de Brumes. Ils sont aussi rares qu’exceptionnels.
Franchement cette magie laisse la part belle à de belles possibilités en plus de ça seul 8 métaux sont très connus et sont les plus utilisés, les restant sont moins répandus de part leur rareté ou alors méconnus. De quoi en découvrir encore de nouvelles facettes.
Il y a plusieurs appellations pour les humains, une manière de les ranger dans des catégories. Les Skaa se sont les plus pauvres, les exploités. Les Nobles sont au pouvoir et ont une vie déjà plus confortable même si il existe des disparités chez eux aussi. Les Terrisiens, un peuple à part mais quasiment éteint avec des facultés qui leur sont propre.
Sans oublier les « bizarreries » avec les monstres des brumes qui ont leur particularité bien gerbante ;), les Kandras qui sont des monstres des brumes plus évolués, les inquisiteurs, des êtres un peu spéciaux, contre nature mais encore entourés d'une part de mystère et très doué pour l'allomancie et les Koloss dont on sait très peu de choses.

La palme d'or vous l'aurez compris se sont les personnages.
Vin est une jeune fille dont la vie n'a pas fait de cadeaux. Maltraitée, battue elle s'est forgée une carapace et renfermée sur elle même. Sa rencontre avec Kelsier un autre Fils des brumes va lui faire prendre conscience que tout n'est pas ce qu'elle a toujours connue et va lui offrir une nouvelle vision de la vie. Elle va littéralement se dévoiler. Très attachante j'ai eu un coup de cœur pour elle qui montre en plus une évolution des plus appréciable.
Kelsier est un homme meurtri qui a choisi de vouer sa vie à la destruction des nobles qu'il abhorre et de renverser l'Empire Ultime et son maître pour libérer les Skaa de leur servitude et leur ouvrir un avenir meilleur. Malgré ça il a continuellement le sourire aux lèvres. C'est un peu un fou mais qui voit les choses du bon côté. Il est pas mal dans son genre mais au combien attachant.
Les personnages ont un charisme fou et je ne parle pas des deux principaux dont on alterne les points de vus mais les second rôles bien que moins fouillés ont leur part de charme et sont intégrés à merveille au récit. Ils ont un plus petit rôle mais qui compte et sont tout aussi fascinant.
Sazed et l'un d'entre eux -quoique que bien plus mis en avant que d'autres-, il est une personne sage et posée possédant une clairvoyance sur les gens et les évènements impressionnante.
Cerise sur la gâteau c'est que le groupe formé par Kelsier est difficilement oubliable vu leur complémentarité, leur intelligence qui est bonne à voir et à lire surtout. Ils font des erreurs certes mais on une capacité à se retourner tout bonnement génial à suivre.
Les méchants le sont bel et bien et chose rare c'est que dans cette série ils ne sont véritablement pas à prendre à la légère et sont tout aussi intelligent que le groupe et donc ils sont à craindre. Enfin ils ont une aura de telle méchanceté des plus marquante qu'ils ressortent encore plus vils que dans d'autres série. Ils sont des plus puissants et cette difficultés pour les vaincre apporte beaucoup à l'histoire.

Le livre n'est pas sans défauts car comme dis plus haut, il y a des subtilités à saisir sur l'Allomancie pas toujours claires. Il y a des explications par moment flous et si je n'avais pas parlé du livre avec Nathalie (et je l'a remercie beaucoup pour ça) en écrivant ma chronique j'aurais eu du mal à retransmettre des éléments. On comprend l'essentiel mais ce n'est pas toujours bien net. Et les descriptions d'un personnage ayant recours à sa magie m'ont été difficilement visualisable. Des petits pépins sans gravité qui s'estompent au fil de la lecture.

La plume de l'auteur est agréable à lire. Ils pose bien ses bases et nous entraine dans un flot d'émotions lors de notre lecture.
Malgré le nombre important de pages, le livre se lit rapidement en tout cas pour la version poche qui possède une écriture assez grosse pour laquelle j'avais un rythme normal.

Une saga fantasy dont il ne faut pas passer à côté c'est certain. Un univers bien construit avec ses particularités. Des personnages fort en caractère, attachants et qui marquent les esprits. Une fin pas si atroce que ça (mais avec une histoire dont le contenu l'est, je parle de l'évènement survenant avant la dernière partie) qui à l'avantage d'ouvrir sur un contenu qui laisse place à l'imagination. Bref un auteur à découvrir absolument.

Ma note : 9/10
Logo Livraddict

*Un énorme merci à Livraddict et aux éditions Le livre de poche, très peu de saga fantasy parviennent à me rester comme ça en mémoire*

8 commentaires:

  1. La voilà, la fameuse chronique :D En effet cette histoire t'a marquée !

    Je suis d'accord avec toi sur l'ensemble, à part peut-être sur le point négatif : je n'ai pas eu vraiment de problème à comprendre la magie, mais c'est peut-être à force de lire de la fantasy, on apprend à accepter que tout ne soit pas parfaitement logique au premier volume. Il me semble que d'autres sagas en SF ou fantasy sont beaucoup plus complexes et mystérieuses que ca.

    En tous cas,, encore une fois : contente que ca t'ait plu !

    RépondreSupprimer
  2. Quelle chronique ! =O En tout cas, tu as bien plus aimé que moi ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai toute la trilogie dans ma Pal mais en VO. J'espère que le jour où je lirai le tome 1, je n'aurai pas trop de problème de compréhension. En tout cas, ça a l'air vraiment bien !

    RépondreSupprimer
  4. @Nathalie : Ah oui tout m'a bien marqué.
    J'ai toujours un peu de mal à me représenter certaines choses mais ce n'est pas parce que ce n'est pas logique mais je pense que je n'ai pas compris ce que l'auteur m'expliquer et donc à me les imaginer.
    Hihi, merci je te dis pas que j'attends le tome 2 maintenant.

    @Korto : Ah oui elle est un peu longuette ;)

    @Frankie : Disons que j'ai trouvé ça assez dur à intégrer bien que ce ne sois pas su tout compliqué mais à force ça en fait des infos. Et certaines d'entre elles ne sont pas encore bien poussées en terme d'explication mais il n'y a pas de raison que tu ne comprenne pas.

    RépondreSupprimer
  5. Mon commentaire va être plus court que ta chronique : j'achète :P

    RépondreSupprimer
  6. Bon maintenant il ne te reste plus qu'à te laisser tenter par la suite qui est, selon moi, tout aussi excellente ^^

    RépondreSupprimer
  7. @Mylène : Oui oui achète je suis sur que tu vas passer un bon moment.

    @BlackWolf : Ah mais c'est sur que je lirais la suite mais en GF ça fait beaucoup donc je patienterais en attendant les poches.

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai pas eu de problème à comprendre l'allomancie à part peut-être au début. J'ai trouvé que l'auteur maîtrisait bien ce qu'il avait inventé et que c'était assez fluide à lire et comprendre, même en VO. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé les scènes de combat utilisant l'allomancie, très visuelles. Un gros coup de coeur pour moi que ce premier tome.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.