Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 09/03/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mars / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mars et Avril - Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Mars - Avril / ♠ Milady => Mars - AVril / ♠ Milady romance => Mars - Avril / ♠ Pocket Jeunesse => Mars - Avril/ ♠ Autres sorties => Sorties Mars [35] - Sorties Avril [36]

Mes derniers avis

       

mardi 26 juillet 2016

Les orages de l'été

Auteur : Tamara McKinley
Titre VO : Undercurrents
Traduction : Danièle Momont
Genre : Roman
Edition : l'Archipel
Parution : le 4 mai 2016
Pages : 407 pages
Prix : 22 euros

*Commander sur amazon : Les orages de l'été*

Résumé :
En 1947, accompagnée de Gilles, son ami d’enfance secrètement amoureux d’elle, Olivia Hamilton retourne en Australie, où sa mère Eva vient de décéder. Sur place, Olivia retrouve sa sœur aînée Irène, qui cultive à son égard une franche hostilité. Les mystérieuses archives léguées par leur mère seraient-elles à l’origine d’une telle animosité ? Aidée par Maggie, la gérante de la pension où elle loge, Olivia percera un à un les secrets qui enveloppent son enfance.
Mon avis :
Cela fait un moment que je vois passer le nom de cette auteure et en grande curieuse que je suis, je savais qu'un jour je tenterai de me lancer dans l'un de ses romans. Réputée pour ses sagas familiales, ses histoires comportant des secrets de famille et son attachement pour l'Australie qu'elle dépeint dans ses intrigues, j'allais voir ce qu'elle avait à proposer avec Les orages de l'été, un parmi tant d'autres de ses écrits.


Après un prologue assez tragique, nous découvrons l'une des héroïnes de cette histoire, la principale, qui se nomme Olivia, de retour dans son pays qui l'a vue naître, l'Australie, à la recherche de réponses. Ce qu'elle a découvert à la mort de sa mère la tiraille tellement qu'elle s'est lancée dans une véritable aventure, loin de l'Angleterre qui l'a vu grandir, elle et sa mère ayant quitté l'Australie lorsqu'elle avait une dizaine d'années. Au travers des pages qui composent cette histoire, l'auteure nous décrit un pays aride, la chaleur est lourde et sèche ou l'air frais se fait rare. Elle nous décrit également un pays qui vit à son rythme, on est loin de la société anglaise et de ses règles souvent rigides, qui peut très vite devenir dangereux, le tout à la fin des années 1940, quelque temps après la seconde guerre mondiale.

Aux côtés d'Olivia le lecteur est embarqué dans une quête dépaysante. On ressent pleinement les aléas du climat Australien dans ce qu'il a de plus sec, mais aussi de plus risqué. Les événements et surtout la météo vont causer bien des tracas à Olivia et à ses compères. Ce qui se déroule sur la fin fait ainsi stresser quelque peu, pour des personnages qu'on a suivis et découverts meurtris par la vie. En plus d'Olivia, nous faisons la connaissance de Gilles, son meilleur ami qui la suit envers et contre tout dans son périple. Il aime la jeune femme depuis de nombreuses années sans s'être jamais déclaré. Il y a aussi Maggie, qui est gérante dans l'hôtel dans lequel vont s'arrêter les jeunes gens et Sam, le propriétaire. D'autres parsèment les pages du roman, dont une particulièrement détestable et plusieurs autres rôles qui marquent plus ou moins. Tous sont appréciables, mais ça n'a jamais été jusqu'à l'attachement, je ne les ai pas trouvés si profonds que ça.


Les questions qui ont amené Olivia en Australie sont surtout présentes au début et à la fin. Souvent elles se font oublier, elles restent sous-entendues sans jamais assaillir le lecteur qui ne découvrira le fin mot que dans les toutes dernières pages. Au travers d'événements présents, plusieurs sont très sympas, les personnages se lient, ils se remémorent des moments de leur passé, ainsi l'histoire bascule régulièrement vers les souvenirs de l'un ou l'autre, nous permettant de les connaître davantage, de connaître ce par quoi ils sont passés et tous traînent un passé difficile. On s'attarde davantage sur Olivia et Maggie, ainsi que sur une troisième femme, Irène dont je n'ai pas parlé et qui réserve son lot d'horreurs, et ce n'est pas peu dire. Elles sont les héroïnes de ce roman. Mais ces messieurs, Gilles et Sam, ou William pour faire la paire avec Irène, font entendre leur voix de temps à autre, comme font entendre la leur les trois femmes qui constituent le cœur de l'histoire.

Autant j'ai plutôt bien apprécié le chemin qui nous amenait à la fin, autant les différentes révélations qui nous sont faites, celles autour du fameux secret de la famille d'Olivia, ne m'ont pas fait grand effet. Deux moments importants sont à noter, le secret se divisant selon moi en deux temps forts. L'un arrive au milieu et l'autre donc à la toute fin et j'ai deviné les deux, avant qu'on ne l'apprenne de la bouche de l'un ou l'autre personnage de l'histoire. La première révélation est facile à deviner, pour l'autre mon cerveau a fumé tellement j'ai pensé à des choses différentes, surtout pendant le laps de temps ou l'auteure fait traîner les choses, et elle sait y faire. Mais au final j'ai mis le doigt sur la vérité et c'est toujours un peu décevant de parvenir à la saisir. En outre la réaction de Maggie dans les dernières pages m'a semblé un peu excessive, compréhensible, mais excessive et l'épilogue m'a laissé sur ma faim avec certains composants de l'histoire.


Cette lecture a plutôt été bonne même si je n'ai pas totalement été attachée aux différents personnages. Les différents visages qu'on rencontre restent appréciables, certains passages sont très intéressants, ils permettent d'en apprendre beaucoup sur eux, surtout lorsque l'histoire bascule dans les souvenirs de certains, et d'autres très agréables. Et, cette Australie de 1947 est un décor dépaysant réservant son lot de surprises. L'auteure a su jouer avec mes nerfs, avec Olivia qui refuse un peu trop de se confier mais surtout avec sa fin qui tire un peu en longueur, pour finalement rater son final que j'ai réussi à deviner en ayant tout loisir de réfléchir. Il n'en reste pas moins que c'est un bon roman à défaut d'être très bon.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

2 commentaires:

  1. J'aime bcp l'auteure alors j'espère avoir l'occasion de découvrir son nouveau roman :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'attendais à mieux, mais peut-être qu'un jour j'en tenterai un autre vu que celui-là reste pas mal.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.