Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 01/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Février - Mars / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février - Mars et Avril / ♠ J'ai lu => Février - Mars / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Février - Mars / ♠ Milady romance => Février - Mars / ♠ Pocket Jeunesse => Février - Mars / ♠ Autres sorties => Sorties Février [34]

Mes derniers avis

       

mercredi 8 février 2012

The Gentlemen's Alliance Cross, tome 1

Auteur : Tanemura Arina 
Genre : Manga, shôjo
Edition : Kana
Parution : le 8 février 2012
Pages : 166 pages

Nombre de tomes : 11 - série terminée
Prix : 6.85 euros



*Commande amazon : The Gentlemen's Alliance Cross, Tome 1*


Résumé:
Hainé Otomiya est une jeune fille de 15 ans. Sa famille adoptive est respectable, mais les affaires sont difficiles et elle travaille pour aider le foyer. Hainé est une ex-délinquante. Elle a été adoptée à 10 ans et déteste son vrai père.
Elle et son frère fréquentent une école hors du commun : l’Académie impériale, célèbre et riche institution où tous les élèves sont des enfants de bonne famille. Ceux-ci sont divisés en trois groupes (bronze, argent, or) reconnaissables à leurs armoiries et à leurs badges. Hainé fait partie des bronzes, la plus basse catégorie à l’inverse de Shizumasa Tôgu, le seul « or » de l’académie. On le surnomme l’empereur, il a le maximum de pouvoir. Hainé n’a même pas le droit de le regarder car on lui enlèverait des points. La rumeur qu’il aurait une petite amie court. Même s’ils ne se connaissent pas vraiment, elle est amoureuse de lui depuis l’enfance et fera tout pour se rapprocher de lui.


Mon avis:
Cela faisait un petit moment que je n'avais plus lu de mangas alors qu'avant je les dévorais. Mais voilà qu'un soir j'ai pioché dans ma pal spécial manga et ça m'a fait du bien.


Hainé suit une scolarité dans une école prestigieuse qui accueil des élèves fortunés. Elle est une jeune fille adoptée et sa famille ayant quelques difficultés financière, elle les aide au mieux en travaillant un peu dans son école. Hainé est aussi amoureuse de « L’empereur», l'élève qui est le plus influent du lycée, celui que l'on suit, que l'on vénère, Shizumasa. Elle est fasciné par lui et va tout faire pour s'en rapprocher.

Pour tout vous dire, je ne m'attendais pas à grand chose avec ce manga. Je ne connaissais pas l'auteur, mais j'ai pu voir un animé adapté d'un autre de ces mangas Full Moon, que je n'ai même pas terminé de regarder. On reconnaît sans peine le trait de l'auteur cependant.


Le décor planté et la prise de connaissance avec notre héroïne faite, rien ne diffère dans ce manga d'un autre shôjo. Les bases sont clairement déjà vu mais de tout façon quand on lit un shôjo le fond se ressemblera toujours.


L'histoire ne fait pas non plus peau neuve et la narration qui se déroule dans un lycée c'est courant. Mais pourtant sous des dehors classique propre au genre, ce premier tome est une petite merveille. L'auteure nous sort des révélations à point nommer et ce à de nombreuses reprises nous permettant de rester accroché à l'histoire. On n'est que dans le premier tome mais déjà on en apprend beaucoup et pas seulement sur Hainé. Les personnages qui ont un lien avec son triste passé commencent aussi à se dévoiler et le rythme va à cent à l'heure. A chaque fin de chapitre, je n'ai plus eu le choix que de continuer ma lecture pour en savoir plus.

Il y a un bel équilibre entre humour et tristesse. Hainé est pétillante à souhait et son perpétuel sourire ajoute à ce manga une touche légère agréable au titre. On n'a pas le temps de s'ennuyer avec tout ce qui est évoqué.

La romance qui commence à se dessiner passe par des aléas assez originaux, je n'en dit pas plus mais la mangaka a de l'idée.


Plein de personnages entrent en scène, du plus important au plus insignifiant. Comme souvent beaucoup de caractères sont présent donc chacun y trouveras ses préférences en la matière.
J'ai beaucoup apprécié Hainé qui cache une grande souffrance en elle mais a toujours le sourire. Elle s'est fixée un but, et fera tout pour le mener à terme. Et je peux vous dire qu'elle y met les formes ce qui donne lieu à des situations bien cocasses. Surtout qu'elle a une personnalité particulière qui se révèle à certains moment et c'est assez marrant de la voir en action à ce moment là.
Shizumasa, l'objet des rêves de Hainé fait très froid de prime abord, mais on comprend que c'est une carapace qu'il s'est forgé. On n'en sait pas encore beaucoup mais cela promet.
Les autres personnages sont encore sur la réserve mais pareil, on peut s'attendre à découvrir dans chacun des fissures derrière ces première ébauches.


J'ai aussi beaucoup aimé les dessins de la mangaka. Très stylés shôjo avec les grands yeux des filles, elle a un trait agréable et fin. Les décors sont dépouillés mais ça c'est commun au genre. Les personnages sont assez dissemblable, tous pas mal différents donc on ne les confonds pas.
A certains moments j'ai eu du mal à savoir qui parlait vu qu'on a juste les bulles et pas les personnages à côté et il y a des transitions qui m'ont posé problème car elles sont brusques et sans distinctions particulières par rapport à une scène qui porte sur un même sujet. Mais c'est très rare et donc pas bien méchant.


Un premier tome très prometteur qui pose des bases solides en révélant déjà pleins d'éléments. La fin me donne bien envie de lire la suite. Tout se présente très bien, pour un premier tome ça commence fort mais le tout c'est de voir si la suite reste dans cette optique.

Ma note : 8/10
Logo Livraddict

5 commentaires:

  1. Tiens, la couverture me fait penser à Sakura Card Captor ^^ En tout cas, ta chronique m'a donné très envie de le lire! Si je le trouve au Fûret, je me jette dessus :p
    Si tu as aimé le système d'"élite", peut-être que Honey x Honey et Host Club devrait te plaire (:

    RépondreSupprimer
  2. J'hésitais à le lire, mais maintenant que j'ai lu ton avis, je crois que je vais l'acheter. ^^

    RépondreSupprimer
  3. Belle chronique. Hop, je le note

    RépondreSupprimer
  4. Alors si tu aimes les dessins, je te conseille les autres oeuvres de Arina Tanemura qui reste à ce jour une de mes mangaka préférées. Avant Shinchi Dômei Cross, elle a dessiné Full Moon Wo Sagashite qui est vraiment une merveille dans l'univers du manga (un peu méconnu cependant, j'avais du courir partout pour trouver les tomes). En tout cas, j'aime beaucoup ses oeuvres !
    Et un point que j'aime beaucoup, c'est qu'elle est trèèèès douée pour le rebondissement, il y a beaucoup de révélations qui te font dire "Quoâââââ ?! Je m'y attendais pas !"

    Désolée, je divague un peu x) Mais excellent manga !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'vais commencé Full Moon en animé, mais j'ai eu peur de la fin et pas coninuer. je ne suis pas sure qu'on trouve encore le manga par contre.
      Pas grave, je n'ai pas encore lu la suite, mais du coup si tu dis qu'elle est douée pour les rebondissements, c'est tentant.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.