Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 28/12/16) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ HarperCollins/Mosaic => Août à Octobre / ♠ J'ai lu => Janvier / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Décembre - Janvier / ♠ Milady romance => Janvier / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Janvier - Février / ♠ Autres sorties => Sorties [33]

Mes derniers avis

       

mardi 6 mars 2012

Sentiment 26, tome 1

Auteur : Gemma Malley
Titre VO : The Killables, book 1
Traduction : Marianna Roumy
Genre : Dystopie - Young Adult
Edition : Michel Lafon
Parution : le 12 avril 2012
Pages : 315
Prix : 15.95 euros

*Pré-commander sur amazon : Sentiment 26*


Résumé:
2065. La guerre a plongé le monde dans le chaos. Le Guide suprême a pris le commandement de la dernière cité et l’a organisée en différentes castes : de A à D, des citoyens Admirables aux citoyens Déviants. Tous ont subi une lobotomie. C’est la garantie qu’ils respecterontLes Sentiments, le livre qui fait loi. Et surtout qu’ils ne s’aventureront pas hors de l’enceinte, chez les Damnés…Evie, 16 ans, une B, travaille pour le gouvernement. Promise à Lucas, parfait A et futur haut dirigeant, elle est en fait amoureuse de son frère Raffy, infréquentable D. Quand le Système bannit Raffy sur les terres des Damnés, elle refuse de se soumettre. Trouvera-t-elle la force de s’opposer à la Cité.


Mon avis:
Oh, une nouvelle dytopie. Rien que ce mot magique et me voilà toute émoustillée. J'adore le genre, et qu'un livre se classe dans cette catégorie suffit pour que je m'y intéresse. Et avouez qu'avec un résumé pareil vous auriez fait comme moi, c'est-à-dire craquer.


Je vais changer mes habitudes et parler de ce qu'il m'a le moins plus pour passer au positif ensuite. C'est pour moi l'élément le plus important dans un livre, si celui-ci n'a pas tout mon intérêt, le reste en pâti un peu. Je parle des personnages.

Evie est une jeune fille qui se sent bridée dans sa vie, elle a conscience de beaucoup de choses, comme le fait que certaines règles sont peut-être trop sévères. De l'autre côté elle y obéit, suivant les préceptes du guide suprême. D'ailleurs c'est assez effrayant de voir qu'elle ressent tout un tas de sentiments, qu'elle doit refréner ses envies, sinon elle peut devenir mauvaise. Mon petit souci avec elle, c'est qu'elle pense beaucoup mais qu'elle n'agit pas réellement. C'est plus une suiveuse qui a tendance à se ranger à la décision des autres. J'aurais préféré qu'elle est la prétention de ses pensées, de la voir moins passive. Voilà mon principal blocage.

Les personnages secondaires n'ont pas de grosse importance dans le récit. Raffy, le frère de Lucas, m'a pas mal agacé. Il est trop buté et il n'écoute pas souvent. C'est un rebelle, il n'est pas content et il le fait savoir à de nombreuses reprises. Je n'ai pas apprécié de le voir par moment si bouché, à ne pas écouter ce qu'on lui disait. Pourtant ses sentiments sont fort envers Evie, dommage qu'il fasse plus voir son côté tête de cochonA contrario, son fère Lucas, le promis d'Evie, était selon moi le plus intéressant à suivre. Au fil des pages il se révèle sous son véritable jour. Il est touchant et j'aurai apprécié le voir plus.


Ensuite passons au meilleur, les éléments dystopique du livre. J'ai eu besoin d'un peu de recul pour faire cet avis et il a été salutaire parce que pour cette partie, je n'avais pas vu toute la richesse que nous sert Gemma Malley. Je ne sais pas pourquoi mais seuls les éléments déjà vus dans d'autres œuvres littéraires du même genre avaient retenu mon attention, grossière erreur. Alors oui la base reste la même mais pleins d'autres choses diffèrent.

Les gens qui vivent dans cette cité, ne vivent pas librement, comprimés dans un système dont profitent les meilleurs éléments et forcément pour ceux qui ne rentrent pas dans le moule c'est tout autre chose. Les gens sont définis par des lettres : A= Admirables, B = Bienfaisant, C=Convenables, D=Dangereus et E=je ne vous le dirais pas :P. E étant le moins bon niveau, celui qui est pire que tout car même un D peut encore s'en sortir. Mais bien sur rien n'est fixé et, des changements ont lieu chaque jour. Une manière de maintenir l'ordre, de valoriser les meilleurs et de pointer du doigt les mauvais élèves. Un système diabolique qui révèle ses rouages au fur et à mesure de l'histoire, jusqu'à basculer dans l'horreur.

Mais ce ne serait pas drôle si c'était tout. Le guide suprême, celui par qui tout a commencé, a mis en pratique des idées afin que le mal soit banni et que tout le monde vive heureux. Le principe est que l'amygdale située dans le cerveau, liée aux ressentis émotionnels perçus, doit être retiré car elle est responsable de tout. Traité de fou, radié de l'ordre des médecins, il va trouver sa gloire après une série d'horreurs qui aura mis à mal l'humanité. Donc tout être vivant dans la cité se la voit retirée mais il se peut que ça repousse et certaines personnes sont amenées à subir une deuxième opération. Sauf que tous ceux à qui s'est arrivé, hé bien on ne les a plus jamais revus.

Je m'arrête là mais sachez que ce n'est que la partie émergée de l'iceberg et que plus vous avancez, plus vous allez basculer dans les retors imaginés par l'auteure. Elle est parvenue à faire monter crescendo ses révélations, basculer toujours plus dans les affres des machinations du système. L'auteure s'est approprié le genre en proposant son univers, avec ses règles et j'aime ça. J'ai trouvé le tout bien pensé et la fin offerte permet de voir des nouveautés arriver pour ma plus grande satisfaction.


Le rythme est assez bien maintenu, bien que j'aie ressenti de légères longueurs, des passages qui m'ont moins intéressé. Puis vers le dernier tiers, lors d'un événement important ça devient plus tendu et je regrette un peu que ça n'ait pas été plus développé.

Le livre se lit très vite, on avance sans difficultés. Les explications sur le monde sont amenés savamment, et je ne me suis à aucun moment perdu ni éprouvé une quelconque difficulté.


Ce roman est à lire pour tout fan de dystopie ou souhaitant découvrir le genre. Je salue les idées de l'auteure qui va de plus en plus loin dans ce qu'elle développe. L'histoire est agréable à suivre mais, j'ai moins aimé les personnages et malheureusement ça m'a empêché d'apprécier le livre à 100%. Je suis sûre qu'elle plaira à beaucoup de personnes et moi je lirai de toute façon le tome 2, la fin ouvrant des perspectives intéressantes.


Une très bonne lecture

19 commentaires:

  1. La première série de roman de Gemma Malley me fait de l’œil depuis un moment, mais je dois dire que celle-ci me donne envie de plutôt découvrir cette série en premier. Ton avis me donne très envie de me jeter dessus à sa sortie.

    RépondreSupprimer
  2. Ta chronique donne trop envie de découvrir ce livre.

    RépondreSupprimer
  3. Oh, bah je suis quand même plutôt contente ^^ L'avis n'est pas trop négatif, et 8/10, c'est franchement pas mal :p
    J'ai découvert les dystopies grâce à Gemma Malley, alors je lirai certainement aussi son second livre :)
    Bonne lecture ;)

    RépondreSupprimer
  4. Malgré les petits défauts que tu soulèves du côté des personnages, les points positifs me donnent envie de le découvrir à sa sortie ! D'autant que j'avais beaucoup aimé l'autre saga de Gemma Malley. =)

    RépondreSupprimer
  5. J'espère pouvoir le lire très bientôt =D

    RépondreSupprimer
  6. Je vois qu'on a toutes les deux eu du mal avec les persos, notamment Raffy (quelle tête de cochon comme tu dis !) et qu'on a eu une préférence pour Lucas. J'espère que ce personnage sera plus mis en avant dans le tome suivant, il le mérite vraiment, je pense. :)

    C'est vrai pour les passages vécus à travers d'autres personnages (le Frère), j'ai oublié d'en parler. C'était intéressant, mais peut-être pas assez mis en avant... plus de passages du genre auraient peut-être pu développer toute la machination du Système... là c'est un peu laissé en surface.

    S'il fallait noter, je serais un peu moins enthousiaste que toi, je pense que je mettrais un 7. J'attends de voir la couverture maintenant, je suis sûre que Michel Lafon va nous concocter un truc sympa ! :)

    RépondreSupprimer
  7. étant une fan de Gemma Maley, je crois que je le lirais que pour ça :-)

    RépondreSupprimer
  8. Le résumé ne me tentait pas vraiment. Mais après avoir lu ta critique, je vais quand même surveiller la sortie de ce roman, et aller lire d'autres avis.

    RépondreSupprimer
  9. ton avis me semble plus positif que celui de Jess dans l'ensemble, mais vous vous accordez à dire que la dystopie est très bien traitée... bref, il est déjà dans ma LAL, j'ai pas aimé La déclaration pour rien !

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour ta page avec toutes ces dystopies, j'en cherchais et j'en ai maintenant trouvé! J'adore

    RépondreSupprimer
  11. Il y a un tome 2 ? Je n'en vois pas l'intérêt, je trouvais que la fin se suffisait à elle-même? C'est un roman que j'ai beaucoup apprécié et qui fut presque un coup de coeur ! J'ai vraiment adoré Evie et Lucas, beaucoup moins Raffy. L'histoire et l'univers m'ont beaucoup plus, même s'ils sont peu exploités...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un tome 1 donc oui il y aura un tome 2 lol. Ma lecture s'est estompée depuis mais il me semble me souvenir que le livre ne se terminait pas en proposant un fin fin.

      Supprimer
  12. Réponses
    1. Aucune idée, mais ce n'est pas pour tout de suite.

      Supprimer
  13. Je ne savais pas que Gemma Malley avait fait d'autres livres !

    RépondreSupprimer
  14. On est donc en 2014, et ce livre sort en poche sous un autre titre "DEVIANCE" mais le tome 2 et le tome 3 ne sont toujours pas traduit en français :((((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, peut-être que c'est pour relancer la série, ce premier tome n'avais pas marché, c'est pour ça qu'on n'a jamais eu la suite.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.