Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 28/12/16) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ HarperCollins/Mosaic => Août à Octobre / ♠ J'ai lu => Janvier / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Décembre - Janvier / ♠ Milady romance => Janvier / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Janvier - Février / ♠ Autres sorties => Sorties [33]

Mes derniers avis

       

samedi 11 janvier 2014

Le cercle des sorcières, tome 1 : Alliance nocturne

Auteur : Diana Pharaoh Francis
Titre VO : Horngate Witches, book 1 :  Bitter Night
Traduction : Hélène Dauniol-Remaud
Genre : Urban Fantasy - Bit lit
Edition : Panini Books - Crimson
Parution : le 23 janvier 2013
Pages : 386 pages
Prix : 8.30 euros

*Commander sur amazon : Le cercle des sorcières, tome 1 : Alliance nocturne*

Résumé:
Max rêvait d'une vie normale: une carrière, une famille, des amies...

Mais, prise au piège, elle est devenue une lame d'ombre, une guerrière magiquement améliorée, créée pour servir le Cercle des sorcières. Désormais, Max devra lutter et prendre sa place du côté des forges du Bien, si elle survit assez longtemps pour savoir de quel côté il s'agit...


Mon avis:
Il y a beaucoup de titres de la collection Crimson qui me tentent et c'est en partie pour ça que j'avais lancé une lecture commune ayant pour thème cette collection. Je possède quelques-uns de ces titres chez feu les éditions Eclipse dont pas mal leurs parutions ressortent chez Panini Books et déjà je trouvais toujours autre chose à lire. Comme souvent, les lectures communes aident bien à faire sortir des livres qui sont depuis longtemps dans ma pal ^^. Le cercle des sorcières m'intéressait beaucoup, d'une part parce que j'aime bien les sorcières et d'autre part, parce que je lis peu de livres avec ces êtres surnaturels là. Sauf que, à peine commencé, je me suis rendu que ce n'était pas une sorcière que l'on suivait, détail que j'avais oublié n'ayant pas relu le résumé avant de le commencer. Mais bon, en soi ça n'est pas bien grave.


Et donc notre héroïne n'est pas une sorcière comme je le pensais au départ, mais une lame d'ombre. En gros les sorcières, de l'univers dans lequel on débarque, vivent au sein de clans. Une puissante sorcière en est la maîtresse et se voit protéger par deux catégories de personnes, les lames d'ombres et les lames solaires. Ces lames sont créées par les sorcières elles-même et sont dotées de capacités surhumaines, mais en contre-partie, une lame d'ombre ne peut pas survivre à la lumière du jour et une lame solaire ne peut survivre dans l'obscurité. Voilà en gros pour la mythologie de cette série, sachant que des subtilités sont amenées au fil du tome et qu'il existe d'autres créatures surnaturelles.

J'en viens donc à parler du gros point fort de cette série, la mythologie. Je l'ai trouvé excellente et originale et plutôt bien expliquée par l'auteur. Dès les premières pages j'ai été impressionnée de découvrir quelque chose de nouveau, ça fait un bien fou. Mais voilà, c'est le seul point positif que je retiendrai de ma lecture. Ce qui avait pourtant bien commencé n'a malheureusement pas duré sur la longueur, même si les dernières pages me plongent dans une profonde hésitation.


Ce que l'auteur raconte est bien trop long, une même action peut durer longtemps, mais vraiment longtemps. J'ai eu l'impression qu'il ne se passait pas grand-chose dans ce premier tome, qu'on avançait à une vitesse d'escargot et je me suis bien trop souvent ennuyée. En plus l'auteur a eu la mauvaise idée de raconter son récit avec une double narration, et souvent on a un même passage raconté par Max notre héroïne puis ensuite par Alexander et ça a accentué ce sentiment de longueur. On ne lit pas la même chose du point de vue de l'autre, mais un même moment se commence avec l'un et se poursuit avec l'autre et bien souvent ça n'amène rien de plus. Parfois on les suit dans deux contextes différents, mais ça n'était pas plus intéressant. C'est bien la première fois que je trouve que la double narration n'apporte strictement rien à l'histoire, qu'elle plombe plus qu'autre chose, et surtout Alexander était inintéressant.

Ce qui m'amène à parler des personnages. Si Max est une forte tête, trait de caractère que j'aime bien, je ne l'ai pas trouvé attachante, elle m'a fait ni chaud, ni froid, sans pour autant me paraître détestable. Pour moi on ne la voit pas assez en action, c'est pareil pour tout le monde d'ailleurs. Vu le potentiel de tous les personnages, il est fort dommage de ne pas les voir user un peu plus de leurs capacités et les passages musclés se font rares. Avec Alexander c'était bien parti, il me paraissait être un vrai mâle, puissant et craquant et en fait il s'est révélé être très creux et sans grande envergure, une totale déception que ce personnage.

Les rôles secondaires sont prometteurs, toutes les lames d'ombres dont Max est le chef, m'ont l'air intéressant et les quelques passages pendant lesquels ils sont présents m'ont plu. J'ai aimé voir Max se dérider face à eux et s'apercevoir qu'elle prenait goût au contact des autres, alors qu'à la base elle n'a jamais voulu s'attacher à qui conque. Mais leur rôle est trop anecdotique, ils sont trop effacés. Certains personnages, méchants comme gentils ont des tics de langage similaire, beaucoup ont le mot salope qui les démange, mot qui a fini par me sortir par les yeux, car pas toujours utilisé à bon escient selon moi. Mais il y a une vulgarité sous-jacente qui n'avait pas spécialement lieu d'être.

La fin rattrape pas mal de choses, même si j'ai trouvé certains retournements faciles et vite amenés, il n'empêche que les dernières pages permettent d'entrapercevoir un beau potentiel quant à la suite, sauf que je ne sais pas si je la lirai. La porte n'est pas complètement fermée, mais trop d'éléments m'ont dérangé, voir déplu. C'est dommage, mais il y a trop de séries à lire et trop peu de temps pour tout lire.


Ce premier tome n'est pas un tome d'accroche réussi pour ma part. Il souffre de longueurs presque alarmantes et malgré une mythologie originale et plaisante à découvrir, l'alchimie avec les personnages ne s'est pas faite, la double narration n'apporte rien à l'histoire, elle la rend encore plus longue. Pour le coup j'aurais apprécié suivre Max exclusivement, qu'elle soit plus développée qu'elle ne l'a été, j'aurai peut-être ainsi pu l'apprécier ou au moins la trouver un minimum attachante. Seuls les rôles secondaires ont su m'interpeller, mais ils n'apparaissent que peu. Essai un peu raté donc, et une suite que je ne lirai sûrement jamais, à mois de n'avoir plus grand-chose à lire.


Une lecture décevante
Livre lu en lecture commune, pour lire les avis des autres participants cliquez sur leur pseudo:
Logo Livraddict

La série Le cercle des sorcières:
1. Alliance nocturne
2. Le souffle des ombres
3. La cité des ombres
4. Un hiver de sang - le 5 février 2014
-Série terminée-

8 commentaires:

  1. arf dommage, moi je ne l'ai pas ressenti comme ça. bon, tant pis ça fait une série de moins à suivre et un livre en moins dans la PAL ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voilà ^^ Tu sais sur le coup ça n'est pas cool, mais après tant pis, je ne me met pas m'artèle en tête si je n'aime pas un livre. C'est comme ça.

      Supprimer
  2. Wooh xD si moi j'ai aimé Alexander, toi c'est tout le contraire lol tu ne prends pas de gant, ma foi :p
    Mais sinon, je suis d'accord avec toi, les passages lents étaient souvent inutiles et les doubles narrations n'amenaient rien si ce n'est les pensées des persos qui étaient différentes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore j'ai fait court, j'aurai pu en cire davantage sur lui :p Mouais et encore, les pensées n'étaient pas exceptionnelles ^^, surtout celles de tu sais qui...

      Supprimer
  3. Ah mince ce livre me tentait pourtant :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il te tente, n'hésite pas à te faire ton propre avis ;)

      Supprimer
  4. Dommage que tu n'as pas accroché... il était dans ma wishlist, mais j'espère trouver d'autres avis afin de me faire une meilleure vue d'ensemble car là, il est descendu tout de même. Moi un roman avec trop de longueur, je décroche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh il y en a et de bons, comme celui d'Accrocdeslivres :) De totues façon les longueurs arrivent vite donc si tu le lis tu t'en appercevras vite.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.