Derniers articles/Billets sorties

SORTIES : ♠ Billet général => Juillet / ♠ Bragelonne => Juillet  / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Juillet / ♠ Milady => Juillet / ♠ Divers

Mes derniers avis

       

jeudi 21 décembre 2017

Les Carnets de Cerise, tome 5 : Des premières neiges aux perséides de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Scénario : Joris Chamblain
Dessins et couleurs : Aurélie Neyret
Genre : Bande dessinée
Edition : Soleil - Métamorphose
Parution : le 29 novembre 2017
Pages : 76 pages
Nombre de tomes : 5/5
Prix : 15.95 euros



Cerise, onze ans, vit seule avec sa mère et rêve de devenir romancière. Elle a déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et surtout les adultes. Elle les observe pour tenter de deviner leurs secrets les plus enfouis Au fil de ses enquêtes, elle a compris à quel point son passé lui manquait et faisait tout pour ressurgir. À travers une correspondance avec sa mère, Cerise va replonger dans ses souvenirs, dans son enfance des premières rencontres aux premiers mensonges... Ce voyage lui dévoilera le secret de ses carnets et on comprendra enfin pourquoi elle déteste tant que les adultes dissimulent quelque chose...

Au début, cette série ne me tentait pas. C'est une série jeunesse et il y a encore quelques années, découvrir des titres adressés à des jeunes lecteurs ne m'intéressait pas (sans compter les a priori que j'avais et qui pouvaient entrer en compte). Et puis à force de voir cette série passer sur les réseaux sociaux sur lesquels je vais, à force de voir toujours de très bons avis dessus, j'en suis venue à tenter l'aventure. Avec le premier tome, je tombais amoureuse de Cerise, sa première aventure m'avait touchée à un point tel, que je n'ai jamais regretté de m'être lancée.


En parcourant les pages de ce tome 5, j'ai eu l'impression que le coup de crayon d'Aurélie Neyret avait gagné en finesse. C'était surement déjà le cas auparavant, mais je trouve que c'est d'autant plus vrai, et que ça se remarque d'autant plus, dans cet opus. Précédemment, chaque tome était l'occasion d'admirer une ambiance visuelle différente, une ambiance qui lui était propre. Ce cinquième volume est un mix de tout ce qui a déjà été fait, on n'a donc pas une mais plusieurs ambiances qui défilent au gré des événements. Les planches de cette bande dessinée sont un régal pour les yeux, les illustrations en pleine page sont magnifiques, l'ensemble est merveilleux. On ressent au travers du trait d'Aurélie Neyret, toute la beauté, toute la magie et toute la poésie de la série.

Ce tome est le dernier, une finalité qui est bel et bien mise en avant dans l'intrigue. Plus j'approchais de la fin et moins j'avais envie de quitter les personnages. J'avais beau savoir que je lisais l'ultime aventure de Cerise, une partie de moi, refusait d'arriver à la fin, d'atteindre la dernière page. J'avais éprouvé pour le tome 4, une pointe de déception. Quelque chose avait fait que je n'avais pas été emporté autant qu'auparavant. Mais, avec ce tome 5, j'ai retrouvé ce que j'aimais tant dans la série. Les émotions sont plus que jamais présentes et j'ai versé quelques larmes lors de ma lecture, ce que l'auteur est parvenu à provoquer chez moi dans beaucoup trop de tomes. Ici ça a néanmoins revêtu une autre dimension. Ces adieux qu'on fait à Cerise, et à tous les personnages, sont très forts. La mise en scène dans les dernières pages m'a difficilement épargnée. C'était beau, tout simplement et aussi très touchant.

Des premières neiges aux perséides revient aux origines de bien des choses. Les dernières pièces du puzzle se dévoilent, tout se complète enfin et le lecteur à toutes les réponses aux questions qu'il pouvait se poser. Si je devais creuser, je dirais que ce que l'auteur développe est déjà-vu, c'est classique, mais il y a vraiment une espèce de magie qui entoure cette série, qui fait qu'on est emporté et qu'on est irrémédiablement bousculé lors de la lecture. J'ai tellement aimé ce tome, il met un point final magnifique aux aventures de Cerise. La boucle est bouclée. J'espère que le duo qui se cache derrière cette adorable et inoubliable petite fille, soit Joris Chamblain et Aurélie Neyret, se reformera pour d'autres histoires.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
5. Des premières neiges aux perséides
-Série terminée-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...