Derniers articles/Billets sorties

SORTIES : ♠ Billet général => Mai / ♠ Bragelonne => Mai  / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Mai / ♠ Milady => Mai / ♠ Divers

Mes derniers avis

       

vendredi 15 décembre 2017

Mon avis sur la liseuse NOLIM



Il y a quelque temps, j'ai pu tester le tout dernier modèle de la liseuse Nolim, que je remercie d'ailleurs pour cet envoi. Au travers de ce billet, je vous propose de vous raconter mon expérience de lecture avec et de vous dire ce qu'elle vaut.


Une liseuse, ce n'est pas une tablette :
Avant tout, sachez qu'une liseuse, ce n'est pas une tablette. Une liseuse privilégie la lecture. Les écrans sont conçus en conséquence et ne fatiguent pas les yeux. Une liseuse permet d'aborder la lecture d'une manière différente, vous offrant tout un tas de possibilités qui pourraient vous séduire. Elle peut être un très bon substitut au livre papier. J'en suis pour ma part convaincue. Je ne pourrai pas me passer des livres papiers, mais une liseuse a de sacrés arguments qui la rendent séduisante.


Mes premiers pas et ce qui me fait apprécier le fait d'avoir une liseuse :
J'ai mis du temps à appréhender la lecture sur liseuse. Tourner les pages d'un livre ce n'est pas pareil que de cliquer sur un écran pour en changer. La sensation était étrange au départ. Tenir l'objet lui-même en main était différent. Mais au fur et à mesure du temps passé à lire dessus, ces distinctions n'ont plus vraiment compté pour moi et la liseuse m'a offert d'autres sensations de lectures. L'utiliser m'est devenue de plus en plus aisé et naturel.

Ce que j'apprécie le plus lorsque je tiens une liseuse, c'est son poids. La Nolim est légère, on peut ainsi la tenir d'une seule main sans aucun problème et pendant un moment. Le soir, j'ai plus de mal à lire que pendant la journée. Je me suis rendu compte qu'en privilégiant la liseuse à ce moment, ça me permettait d'arriver à lire davantage, alors que je cela m'est plus difficile sur papier. Et, petit plaisir supplémentaire, pouvoir rester fourrée sous ses couvertures, en n'ayant besoin que qu'un bras à l'air libre pour tenir l'appareil et changer de pages. On peut aussi faire la même chose en journée, sous un plaid. Ce qui est pratique aussi c'est de pouvoir poser la liseuse et, de pouvoir faire autre chose en même temps, comme manger, tenir un mug de thé entre ses mains..., tout en lisant.



Mes premiers pas avec la Nolim :
Une fois que j'ai eu reçu la Nolim, la prise en main a été simple. Il m'a fallu moins de 10 minutes pour comprendre son fonctionnement et l'essentiel de ce dont j'avais besoin pour commencer à lire avec. Modifier la police du texte, l'agrandir, rétrécir les marges... plusieurs possibilités s'offrent au lecteur, lui proposant une expérience de lecture qui lui correspondra à coup sur. Si vous êtes de ceux qui aiment relever des passages dans leur livre, sachez que c'est faisable. Et, si la liseuse offre un certain nombre de possibilités, il n'y a que quelques boutons donc la dompter est un jeu d'enfant.

J'ai aimé la réactivité de la liseuse, l'écran est sensible, il n'y a pas besoin d'appuyer fort dessus pour qu'il réponde à nos demandes. S'il y a des boutons, l'écran est tactile. J'ai aimé le fait de pouvoir juste refermer la couverture de la liseuse pour mettre en pause ma lecture et devoir juste la rouvrir pour la reprendre. L'écran se rallume en une seconde et on revient exactement là où on s'était arrêté. Ça ajoute un côté très sympa et qui se rapproche énormément d'une lecture sur livre papier.

J'ai adoré le rétroéclairage, dont on peut varier l'intensité, qui m'a permis de lire dans un coin de mon appartement que j'adore, mais qui n'est malheureusement pas bien illuminé le soir. Ma plus grande frayeur était que ça me fasse mal aux yeux, ou que ça me fatigue vite, ce qui n'a pas été le cas. Et, l'écran de base est, comme dit plus haut, fait pour lire et je n'ai jamais eu de soucis. Et pourtant, j'ai des yeux assez sensibles.

Aperçu rétroéclairage. Sur la photo de gauche l'écran est totalement éteint. Sur celle du milieu, l'écran est réglé sur une intensité moyenne et sur la dernière, la luminosité est au maximum.

Le site Nolim :
Je suis allée sur le site Nolim, site qui permet, entre autres, d'acheter des ebook, ce qu'on peut aussi faire directement via la liseuse, pour peu qu'on ait accès à une connexion Wifi. On peut aussi aller sur internet, mais c'est assez lent et cliquer sur un lien m'a semblé fastidieux. Mais pour dépanner pourquoi pas. Le site est clair et naviguer dessus est facile. Une fois l'achat de livre fait, on retrouve bien son historique et les télécharger n'est, encore une fois, pas compliqué.

En page d'accueil, sur la barre du menu on a un accès visible à des offres spéciales, des sélections thématiques ou encore à des titres gratuits. J'ai, en outre, apprécié qu'on sache lorsqu'on compte acheter un ouvrage, s'il est avec ou sans DRM, avec un tatouage numérique ou sans protection. On voit aussi sur la fiche d'un livre, son format.



Un dernier mot :
Je suis vraiment satisfaite de cette liseuse et de l'utilisation que j'en ai faite jusqu'à maintenant. Plus bas je récapitule les points positifs et négatifs que j'ai relevé (certains dont je n'ai pas parlé dans mon article) et il y en a vraiment un seul qui me gène vraiment. Quand on doit éteindre la liseuse, on est obligé de passer par le menu principal et d'aller dans les paramètres avancés. L'option éteindre l'appareil est juste au-dessus de celle pour le réinitialiser. Je ne trouve pas ça pratique. L'appareil nous demande de confirmer notre choix, mais j'avoue que je ne suis vraiment pas fan de cette manière de procéder. Dernière chose, j'aurais aimé avoir la couverture de ma lecture en cours qui s'affiche, même lorsque la liseuse est complètement éteinte. C'est seulement le cas en veille. Un plus qu'il aurait été appréciable d'avoir, mais je chipote ;)



Récapitulatif - Les + :
♣ Les différents coloris existants.
♣ Le revêtement velouté de la liseuse.
♣ Le rétroéclairage et le fait de pouvoir varier la luminosité.
♣ Bonne réponse de l'appareil, tourner les pages est rapide, naviguer dans les menus aussi.
♣ La grande capacité de mémoire qui permet d'ajouter jusqu'à 4000 titres.
♣ Autonomie d'environ 500 heures.
♣ Le voyant qui reste allumé jusqu'à la charge complète de l'appareil. Une fois éteint, on sait que c'est bon.
♣ On peut lire pendant une charge sur secteur.
♣ Installation rapide et simple sur l'ordinateur. Il suffit de brancher le cordon USB (fourni avec l'appareil) et après quelques secondes, l'ordinateur reconnaît la liseuse et on peut ajouter ses livres facilement.
♣ Possibilité de ranger ses livres par collection et donc pas genres.
♣ Le temps restant de lecture qui s'affiche avant la fin d'un chapitre ou avant d'arriver à la fin du roman.
♣ Pouvoir afficher le texte sur fond noir avec le texte en blanc.
♣ Liseuse adaptée aux gauchers. Pour atteindre les boutons facilement, il suffit de la retourner.

Les - :
♣ Pas de possibilités d'ajouter une carte mémoire.
♣ Devoir passer par un menu pour éteindre la liseuse.
♣ Présence d'un seul dictionnaire, il n'est pas possible de traduire des mots/phrases.
♣ Pas d'affichage sous forme de pourcentage pour la batterie.
♣ Les rebords sont parfois gênants, surtout lorsqu'on doit appuyer sur les extrémités de l'écran. Il m'est arrivé d'appuyer là ou je ne le voulais pas forcément à cause d'eux.
♣ Une fois la liseuse éteinte, la couverture du livre en cours de lecture ne s'affiche pas. C'est seulement le cas en mode veille.
♣ Le revêtement est beau mais il prend facilement les poussières et autres traces de doigts.


Pour en savoir plus :

2 commentaires:

  1. J'ai une kindle voyage que j'adore :) Et comme toi, lire sous la couette le soir avec la liseuse c'est juste le pied ^^
    Par contre pourquoi souhaites tu l'éteindre ? Une liseuse en veille ne consomme RIEN, donc pas la peine de l'éteindre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord pour le soir ^^
      Si si une liseuse même en veille consomme ;) (C'est d'ailleurs signalé dans le guide de la Nolim ou sur le site je ne sais plus ou exactement) C'est comme les chargeurs de téléphones, même juste branchés sur une prise ils consomment de l'énergie, ou encore comme une TV en veille.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.