Derniers articles/Billets sorties

SORTIES : ♠ Billet général => Juillet / ♠ Bragelonne => Juillet  / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Juillet / ♠ Milady => Juillet / ♠ Divers

Mes derniers avis

       

lundi 8 janvier 2018

Sorties 2018 | Editions du Chat Noir



1er SEMESTRE

*Nox d'Eloise Tanghe

Février  - Illustration : Len Yan

Dans les couloirs glacés d’un asile, des voix chuchotent à votre esprit. Elles vous murmurent une destination, un village. 
Vous soufflent des images. Un lac cerné de neige. Une église souillée. Un brasier et les cris qu’il renferme. 
Elles vous content une histoire de sorcières. Vous narrent ses chapitres maudits. 
Sous un linceul de cendres, git une vérité que nul habitant ne pourra plus ignorer. Leurs secrets. Leurs peurs. La vôtre.
Il est déjà trop tard. 
Bienvenue à Clairemont.


*Palimpsestes, tome 3 : Anachronisme d'Emmanuelle Nuncq

Février - Couverture : Gilles Grimoin

Après avoir libéré la Pythie de sa malédiction, Samuel et Clara rentrent à Paris élever leur fille, Gaïa. Pour eux commence une nouvelle vie, loin du Louvre et des surprenantes aventures qu’ils y ont vécues. Du moins, c’est ce qu’ils croyaient. Leur enfant manifeste bien vite un don étrange légué par la prêtresse grecque : elle peut voyager dans le temps. Et lorsque son secret éclate au grand jour, la plus grande expédition archéologique internationale est mise en place, déchaînant les passions des peuples et des politiques. Comment gérer une telle pression lorsque le succès d’une telle opération repose sur les épaules d’une jeune fille de seize ans ? D’autant plus lorsque le groupuscule terroriste qui avait volé la Victoria voit en elle une nouvelle opportunité de mettre la main sur les pouvoirs de la Pythie…
Dernier tome de la trilogie, Anachronisme conclut avec panache cette saga temporelle, à mi-chemin entre un roman de Jules Verne et Retour vers le futur.


*Pandémonium d'Aurélie Mendonça

Février

Chacun à sa manière cherche le sens de la vie. Moi, j’essaie au quotidien de donner du sens à la mort.
Je me nomme Elena Lautturi et je suis thanatopractrice. Croque-mort autrement dit. L’image ne manque pas de mordant… Des civilisations plus anciennes m’auraient désignée comme une passeuse d’âmes. Ce que je suis, au figuré comme au propre…
Une mésaventure aux enfers a fait de moi l’employée spéciale de la déesse Hela. Ma mission est simple : m’assurer que chaque âme destinée à son royaume arrive à bon port, tout cela sous couvert de mon humble entreprise de pompes funèbres, le Pandemonium.
L’enfer est un lieu complexe et je fais partie des nombreux rouages qui permettent son bon fonctionnement. Malgré mon professionnalisme, il apparaît évident qu’une entité inconnue et puissante me considère plus comme le grain de sable dans la machine.
Aujourd’hui, je suis menacée…
Moi et le destin de toutes ces âmes qui dépendent de mes soins...


*Les orphelins du sommeil de Pascaline Nolot

Février - Couverture : Mina M

Bienvenue à l'Institut Dormance, spécialisé dans les troubles du sommeil de l'enfant et de l'adolescent, isolé au milieu des montagnes enneigées. C'est ici que Marcus, atteint de paralysie du sommeil, tente de se soigner et se lie d'amitié avec Joane, qui souffre d'insomnie. Mais plus le temps passe et plus l'endroit leur apparaît étrangement inquiétant : un directeur qui ressemble à un cadavre ambulant, un règlement intérieur pour le moins insolite, des "exercices oniriques" plus que bizarres, un étage interdit d'accès, une rumeur qui prétend que d'anciens pensionnaires auraient été pris d'un accès de folie...
Les deux amis en viennent à soupçonner l'Institut de poursuivre un but inavoué, bien éloigné de celui de les guérir. Ils devront alors s'allier à d'autres jeunes patients pour s'engager dans une quête troublante et dangereuse, oscillant entre réalité, rêves... et cauchemars.


*Le carrousel éternel, tome 2 d'Anya Allyn

Avril - Couverture : Mina M
Traduction : Hélène Mathis

Après les terribles épreuves endurées dans la maison de poupée, Cassie pense avoir retrouvé sa vie d'avant. Mais les esprits ne veulent pas laisser partir ceux qui ont osé s'aventurer dans le monde du dessous. Elle va alors découvrir à quel point leur emprise sur elle est profonde.
En 1920, une diseuse de bonne aventure dit à une jeune fille de 14 ans, qu'elle est sur le point de mourir. Entre son grand-père qui dilapide dans la magie noire tout l'argent gagné au cirque et Mr. Balcott qui la harcèle avec ses demandes an mariage, l'adolescente ne sait plus vers qui se tourner. Et puis le déraillement d'un train vient tout changer...


*Les amoureux de la lune de Lizzie Felton

Avril - Couverture : Megatruh

À 16 ans, troquer sa vie parisienne pour suivre sa famille sur la côte d’Azur est un enfer pour Lucie. Pourtant, la jeune fille y intègre bien vite le cercle de la jeunesse dorée locale, qui l’initie à l’effervescence nocturne, synonyme de soirées endiablées, où l’alcool coule à flots, les rencontres sans lendemain se succèdent et l’insouciance adolescente rayonne. 
Mais lorsque Lucie rencontre Ulysse, le monde de la nuit prend un tout autre visage sous le regard azur de ce jeune peintre. Malgré les avertissements de ses nouveaux camarades, la jeune fille est attirée par ce mystérieux artiste qu’elle ne croise qu’à la nuit tombée, lui qui voit dans les ombres des couleurs que personne ne décèle, une magnificence que tout le monde ignore, une fascination pour l’astre argenté. 
Lui qui voit et révèle en elle cette même beauté invisible… 
S’épanouissant avec Ulysse dans la nuit, comme une fleur au soleil, Lucie est alors emportée par un tourbillon d’émotions, un amour de la Lune qui changera à jamais sa vision de la vie.


Octavie d'Urville, tome 2 : Le syndrome de Malemort d'Esther Brassac

Avril - Couverture : Miesis


Parfois, croiser les doigts, c'est utile. Du moins, c'est ce qu'on dit et Octavie applique cette thérapie avec application. Seulement, voilà, les ennuis continuent de s'enchaîner. Et pas un ou deux, non ! Une armée entière qui s'approche en rangs serrés. Oui, parce que sinon, ça serait trop facile. Les Supranaturels londoniens meurent comme des mouches, victimes d'un étrange syndrome. Et comme si ça ne suffisait pas, Arthur de Strangewell, l'archivampire ressuscité par Swann, adopte un comportement aberrant. Difficile à vivre quand on sait qu'il représente le principal espoir contre la menace des extrémistes humains. Heureusement, tout n'est pas négatif. Octavie s'apprête à fêter son anniversaire. Même avec des mois de retard, c'est une bonne occasion d'oublier le désastre de sa vie. Reste un dernier point noir : James, le charmant et mystérieux rouquin dont elle est amoureuse, va-t-il répondre à son invitation ?


*L'ombre de l'ankou de Jean Vigne

Avril - Couverture : Mina M

Lotie, petite Parisienne de 11 ans, déménage pour la Bretagne. Une terre de légendes, lui disait-on. En guise de légende, la voilà dans un vieux manoir perché tout au bout du monde. Une bâtisse poussiéreuse, perdue sur une lande désertique. Pas de quoi enchanter la jeune fille. Elle va s’ennuyer ferme ici, sans ses amies, c’est certain. S’ennuyer ? C’est sans compter sur l’arrivée d’une étrange créature. Une silhouette encapuchonnée, armée de son immense faux, dressée sur ce bateau illuminé par cette seule lanterne. Qui est ce redoutable inconnu ? Pourquoi revient-il chaque nuit sur cette plage de galets ?


*La trilogie du voile, tome 3 : Providence dévoilée de Selina Fenech

Juin - Couverture : Selina Fenech
Traduction : Cécile Guillot

Alors qu'elle commence tout juste à comprendre qui elle est, Memory est sur le point de tout perdre : foyer, amis, famille, amour... Elle devra briser toutes les règles pour tenter de sauver ce qui est important à ses yeux, mais ses actes sont guidés par une force ténébreuse aux desseins encore plus sombres. Des mondes seront déchirés, l'amour volé et des sacrifices seront faits.
Dans ce tome ultime, la vérité sera dévoilée.


*La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet

Juin - Couverture : Anato Finnstark

Saitama-ken, Japon.
Entre les longs doigts blancs de Haru, les pelotes du temps s'enroulent comme des chats endormis. Elle tresse les nuages en forme de drame, d’amour passionnel, de secrets. 
Sous le nébuleux spectacle, Julian pleure encore la sœur de Souichiro Sakai, son meilleur ami. Son esprit et son cœur encore amoureux nient cette mort mystérieuse. Influencée par son amie Haru, Julian part en quête des souvenirs que sa mémoire a occultés. Il est alors loin de se douter du terrible passé que cache la famille Sakai…
Fable surréaliste, la Fille qui tressait les nuages narre les destins entrecroisés d’un amour perdu, une famille maudite et les tragédies d’une adolescence toujours plus brève.


*Récits du monde mécanique, tome 3 : Realm of broken faces de Marianne Stern

Juin - Couverture : Miesis

Automne 1917, Nord-Est de la France.
La Blitzkrieg du Kaiser a dévasté les environs, mais une petite communauté de malfrats règne désormais sur ce no man’s land. À sa tête, Monsieur, chef auto-proclamé. Un personnage à la gueule cassée, lunatique et mystérieux. Comme on dit aux alentours, personne ne sait qui il est véritablement et d’ailleurs, tout le monde s’en fout, d’autant plus que l’ignorance est gage de survie. Le Quenottier, armé de sa fidèle pelle, suit cette ligne de conduite sans dévier d’un pouce. Il a bien d’autres ennuis à gérer que les lubies de Monsieur. À commencer par cette mioche, débusquée dans les vestiges des tranchées, bien décidée à lui pourrir la vie... Entre corbeau agaçant, Veuve acerbe et gamine insupportable, qui aura les nerfs du vieux Quenot’ ?


*Kayla Marchal, tome 3 : La source d'Estelle Vagner

Juin - Couverture : Emilie Léger

Kayla est en route avec ses compagnons pour trouver la Source et acquérir un pouvoir qui lui permettra de vaincre Aymeric, le roi des polymorphes, une bonne fois pour toutes et ainsi stopper ses réincarnations.
Mais les difficultés sont nombreuses : maitriser cette force instable, consoler une sœur éplorée, apaiser un renard blessé et surtout apprendre à dire adieu.
Car en plus de livrer son plus grand combat, Kayla, pour tenir sa promesse et restituer l’énergie confiée jadis par la déesse, devra accepter son sacrifice. Et bien plus encore...


*Ana l'étoilée, tome 4 : Au-delà des lumières d'Ophélie Bruneau

Septembre - Couverture : Emilie Léger


*Comment le dire à la nuit de Vincent Tassy

Septembre

La dame en noir vivait seule dans son château. Elle ne pouvait pas mourir. De tout ce temps qu’elle avait, elle ne faisait rien. Et puis un jour, elle trouva sur son chemin le garçon aux cheveux blancs.
Elle l’enleva.
Elle voulait vivre une histoire. Une histoire d’amour et de nuit qui traverserait les siècles.


Le carrousel éternel, tome 3 : Marionette d'Anya Allyn

Septembre - Couverture : Mina M


*Ashwood de C. J. Malarsky

Octobre - Couverture : Marcela Bolivar + Miesis
Tradcution : Cécile Guillot

Willow, 16 ans, part faire de l'urbex dans le vieil asile abandonné. De retour chez elle, l'adolescente se retrouve hantée par des rêves qui la ramènent tout droit entre les murs d'Ashwood. Des cauchemars dans lesquels elle est poursuivie par des créatures horribles qui se repaissent de la peur des mortels : les Moras. Malheureusement pour elle, elles sont affamées et la jeune fille effrayée représente le met idéal.
Et quand ces visions commencent à envahir ses journées, la frontière entre le rêve et la réalité devient plus floue, menaçant de voler en éclats. Willow sait alors qu'elle va devoir se battre pour se libérer de ce songe terrifiant et sauver son âme.


*How to save a life  de Lauren K. McKellar

Octobre - Couverture : Miesis
Traduction : Cécile Guillot

J’ai appris de la manière la plus difficile qui soit à quel point les étiquettes vous collent à la peau. Laura avait déjà pris « loyale » et le professeur m'avait proposé « lumineuse ». Cela resta, même pendant mes années de lycée. Comme si je ne serais jamais rien d’autre que ce mot.
Jusqu’à ce que tout change.
Lamentable Lia.
Lugubre Lia.
Lia, la lâche.
Lia, la loser.
Maintenant, le choix semble infini, mais je ne veux pas non plus être ça.
Mon nom est Lia Stanton. Et voici mon histoire.
Un roman poignant qui mêle avec subtilité drame familial, musique et histoire d'amour.


AUTRES

*Petites défaillances de Mina M




*Le château noir d'Anne Mérard de Saint-Just


1 commentaire:

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.