Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

jeudi 3 novembre 2011

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

Auteur : Ruta Sepetys
Genre : Jeunesse, historique
Edition : Gallimard Jeunesse
Parution : le 13 octobre 2011
Pages : 416
Prix : 14 euros


Résumé:
Une nuit de juin 1941, Lina, quinze ans, sa mère, Elena et son petit frère, Jonas, dix ans sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique.
Au bout d’un voyage épouvantable de six semaines, presque sans eau et sans nourriture, entassés dans des wagons à bestiaux, ils débarquent au fin fond de la Sibérie, dans un camp de travail soviétique. Logés dans des huttes, sous alimentés, brutalisés, les déportés tentent de survivre et de garder espoir. Dans le kolkhoze, le travail de la terre est éreintant. Mais malgré la mort, la maladie, le froid, la faim et la terreur, Lina tient bon, soutenue par une mère exemplaire, son amour pour un jeune déporté de dix-sept ans, Andrius, et portée par sa volonté de témoigner au nom de tous et de transmettre un signe de vie à son père grâce à son art du dessin et à l’écriture.



Mon avis:
Lina Vilkas voit sa vie basculer du jour au lendemain quand des soldats du NKVD débarquent chez elle afin d'embarquer toute la petite famille. Va commencer pour la jeune fille, son frère Lukas et leur mère un long voyage vers les confins de la Russie à travailler en tant qu'esclaves. Ils vont vivre des choses inhumaines et être confrontés à la barbarie.

L'intrigue explore un partie de l'histoire de l'homme que je ne connaissais pas beaucoup. Tout le monde connaît et sait ce qu'il s'est passé en gros lors de la seconde guerre mondiale mais l'auteure s'est attaché à nous conter un fragment plus méconnus. La Lettonie, la Lituanie et L'Estonie ont subi les assauts de la Russie et leurs bévues sont restées enfouies alors que d'autres horreurs on pris le pas sur la situation de ces peuples. J'ai apprécié découvrir cette facette de cette guerre et en apprendre plus au travers d'une famille lituanienne. C'est tout bonnement affreux et plus encore de voir jusqu’où on peut aller pour suivre ses convictions et ceux d'un seul homme.

Bref passé cet aspect du livre que j'ai trouvé intéressant, ce genre d'histoire n'est définitivement pas pour moi. C'est une période trop souvent évoquée et dans laquelle je ne trouve pas l'évasion recherché lorsque j'ouvre un livre. C'est pourquoi je conseil ce genre d'histoire à ceux qui sont intéressés pas ce genre et qui y trouverons de la satisfaction.
J'ai trouvé que globalement l'auteur n'en disait pas assez, que l'histoire traîne un peu. C'est toujours les mêmes sujets qui reviennent et ainsi que les mêmes situations qui deviennent de pires en pires.
Il y a un sentiment d'espoir mêlé à celui de la fatalité qui traîne pendant tout le livre. De vaines attentes ainsi que la peur de comment le lendemain sera fait. L'incompréhension des gens face à ce qui leur arrive, leur combat permanent contre le sort qui s'acharne sur eux. Alors oui c'est triste, j'ai éprouvé de la peine pour ces personnes qui n'ont rien fait de mal qui sont traités pire que des animaux. J'ai éprouvé de la haine pour leur tortionnaire qui crachent sur leurs semblables et leur font payer leur propre déconvenues. Malgré tout il y a aussi du bon dans le camp des « méchants » et du mauvais dans le camp des « gentils ». Mais je le redis je n'aime pas ce genre d'histoire même si j'y suis sensible.

Les personnages sont facilement attachant de par ce qu'ils vivent on leur accorde volontiers notre affection. Lina notre narratrice fait part de son ressenti et de ce qu'elle voit de manière clair et touchante. J'ai aimé la suivre ainsi que les autres figures rencontrées au fil des pages sans pour ma part réussir à les apprécier plus que ce que je l'aurai voulu. J'ai suivi leurs histoires, je les ai apprécié mais cela s'arrête là.
La romance attendu de la quatrième de couverture, et qui aurait pu peut être me permettre de trouver un élément que j'aime avoir dans un livre, est trop effacée et sa conclusion est bien trop abrupte.

Le style convient bien au public visé. Les mots sont choisis afin de ne pas être trop dur. Je m'attendais à un contenu bien plus triste et ce n'est pas la cas. Les descriptions et les passages tristes sont vite décris afin que le lecteur ne ce centre pas seulement dessus.
J'ai apprécié les chapitres courts qui permettent de faire des pauses plus souvent. La lecture en est rendu plus aisée et plus rapide.

Un dernier mot sur la fin qui pour moi est brutale. Cela m'a fait fait me rendre compte que le cheminement aurait pu être plus succinct, que l'auteur aurait du moins s'attarder sur certaines choses et nous offrir une fin plus abouti.

C'est très dur de parler de ce livre qui m'a plu mais dans lequel je ne me retrouve pas du tout littéralement parlant. Ce n'est pas mon genre, ce n'est pas ce que je souhaite lire mais je suis allée jusqu'au bout et le livre aura de l'attrait pour ceux qui aime ce genre d'histoire. Il n'y a qu'à voir les nombreux autres avis positifs dessus. 

Ma note : -/10
Logo Livraddict

*Livre lu en tant que Chroniqueur Gallimard que je remercie pour l'envoi du livre*

9 commentaires:

  1. Malgré ton avis négatif, il me tente bien ce livre !

    RépondreSupprimer
  2. Pfiou ! je suis heureuse d'avoir lu ta chronique parce que enfin... je me sens moins seule et moins égoïste x)
    Ce genre de lecture n'est pas non plus pour moi :/
    Mais je n'ai pas ton courage, je n'arrive pas du tout à m'y mettre...

    Bref, merci pour cette chronique ^^

    RépondreSupprimer
  3. @Aaricia : Contente de ne pas t'avoir donne envie de ne plus le lire :)

    @Metyuro : Il a l'avantage de se lire vite mais quand ce n'est pas ton genre c'est dur d'apprécier le livre à sa juste valeur.

    RépondreSupprimer
  4. Je pense lire ce livre. Le sujet est intéressant même si je pense qu'il est éprouvant. Ce genre de témoignages me plaît, parce qu'il permet de ne pas oublier.

    RépondreSupprimer
  5. Il parle d'une partie de la guerre qu'on connaît peu, dans un pays qui n'est pas souvent traité, pour ça c'est bien mais moi je ne suis pas friande de ce genre de récit mm si il était bien.

    RépondreSupprimer
  6. Thème original car un pays qu'on connait assez peu.

    Mais je suis assez loin du coup de coeur. J'ai eu du mal à entrer dans ce roman et je l'ai trouvé un peu facile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bin écoute je n'en garde pas vraiment de souvenirs, mais c'est pas à la base mon genre de lecture. Je l'ai lu, c'était pas si mal mais c'est tout^^

      Supprimer
  7. J'ai trouvé certains scènes poignantes et même si j'aurai d'un côté souhaité une fin plus abouti comme tu le dis, je trouve que cette fin correspond bien à l'essence du livre, nous amener à réfléchir sur ce à quoi il faut s'accrocher pour rester des hommes devant cette deshumanisation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas être de bons conseils pour ce genre de livres. Il n'y a rien à faire, je n'accroche pas, ce n'est pas une période qu'il me plaît de lire dans un livre.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.