Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 28/12/16) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ HarperCollins/Mosaic => Août à Octobre / ♠ J'ai lu => Janvier / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Décembre - Janvier / ♠ Milady romance => Janvier / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Janvier - Février / ♠ Autres sorties => Sorties [33]

Mes derniers avis

       

mardi 29 novembre 2011

Chroniques de la mort blanche, tome 1 : Avant les ténèbres

Auteur : Nicolas Cluzeau
Genre : Fantasy, jeunesse

Edition : Galapagos

Parution : le 12octobre 2011
Pages : 291  pages
Prix : 15.50 euros



Résumé:
Les Franges féeriques d'Orlandie sont la proie d'une bien étrange épidémie : ce sinistre fléau décime les magiciens et les druides, garants des libertés de l'île. Profitant de la vacance du pouvoir, Endrew, fils d'un seigneur maudit, se proclame Haut Roi. Les Marches méridionales refusent son autorité. Toute la région est alors entraînée dans la guerre civile. Dans la tourmente, Arline et Sean, deux jeunes sorciers, secondés par un puissant troll, tentent de trouver le remède au mal qui frappe leurs semblables. Guidés par Lorcan, limier des Marches du sud, ils vont atteindre la Tour d'Émeraude. L'antique citadelle voilée de mystère pourrait bien détenir les réponses qu'ils cherchent désespérément. Mais, au sein des ténèbres qui souillent la magie et rongent le coeur des êtres, l'espoir renaît peu à peu...


Mon avis:
Je vais être bien en peine d'écrire ma chronique et de vous faire part de la totalité de mes impressions car je n'ai pas compris grand chose au livre. De là à dire que je n'ai pas aimé il y a un pas que je me refuse à franchir vu mon incompréhension grandissante au fil de ma lecture. Je passerai outre le résumé personnel afin de ne pas m'emmêler dans ce que je pourrai dire et de tout simplement raconter des âneries.

Heureusement que le résumé était là afin de palier légèrement ce manque car il est dit dans la quatrième de couverture qu'une étrange maladie touchant exclusivement les magiciens et les druides circule dans l'Orlandie. J'ai bien retrouvé les références à cette maladie mais passé ça c'est le trou noir, le mystère total sur ce qu'il se passe autour. Ah si pardon quelque chose vient de me revenir, un homme qui prend la tête du royaume et va se mettre en guerre alors je ne sais pas contre qui exactement ni pourquoi. Je ne sais pas du tout ce qu'il s'est passé enfin en partie car nombre de petites choses peuvent expliquer pourquoi j'ai tout simplement décroché et ne suis pas parvenu à intégrer l'histoire.

Les premiers chapitres présentent successivement un à plusieurs protagonistes chacun, pour se poser pendant un autre et puis re belote lors de 1-2 chapitres plus loin. C'est trop pour moi qui ai du mal à retenir les prénoms en règle générale, j'ai besoin de plus de temps afin d'intégrer petit à petit les différents personnages qui vont intervenir dans une histoire. Certains reviennent quelque fois mais ça tourne pas mal et d'autres n'interviennent qu'au compte goutte donc dur de s'y retrouver.
Globalement j'ai trouvé que tout s'enchainait trop vite, et que les événements étaient trop dispersés sans qu' ils aient forcément tous un lien entre eux. Tout dépend des personnages qui vont intervenir lors des chapitres mais au début ils font leurs petites affaires à part, ne se rejoignent pas forcément plus tard et ne sont pas toujours concernés par les même choses. Il y a plusieurs groupes distinct donc plusieurs histoire mais pas beaucoup dons on s'y retrouve quand même.
Enfin, j'ai ressenti un manque d'explications sur l'univers, outre les termes qui lui sont propre et ne sont pas expliqués dans le corps même de l'histoire, j'ai ressenti une trop grande distance, qui s’étendait de plus en plus sans que je parvienne à en comprendre les ficelles. Dur de pouvoir s'immerger dans de telles conditions. Néanmoins, il y a bien un glossaire de personnages et de quelques termes mais je n'ai pas toujours eu le réflexe d'aller à la fin et pour moi cela ne justifie pas le fait de ne pas avoir de définition dans l'histoire.

Je ne parlerais pas en détail des personnages et si j'ai aimé la diversité de caractères, d'espèces et de compétences, je n'ai pas non plus éprouvé d'attachements particuliers. Ils sont nombreux et aucun doute que vous en trouverez un qui vous convienne mais leurs personnalités ne sont pas des plus développées du fait de leur grand nombre et de leur interventions pas toujours suffisantes.

Sur le style de l'auteur tout ce que je peux dire c'est que j’avançais rapidement malgré mon manque de compréhensions de l'histoire.

Mon avis n'est absolument pas objectif car je ne peux pas dire que j'ai aimé le livre mais je ne peux pas non plus dire que je ne l'ai pas aimé. Je conseille donc à tous ceux qui seraient intéressés, de passer outre mon avis, de lire d'autres ressentis et de juger par lui même.

Ma note :  -/10
Logo Livraddict

*Je tiens à remercier les éditions Galapagos pour l'envoi du livre*

3 commentaires:

  1. Nicolas CLuzeau a un monde bien particulier et il est vrai que ça n'est pas toujours évident de comprendre ce qui se passe. le 1er tome du dit de cythèle, a été assez difficile pour moi mais finalement, ça va, je m'y suis habituée et j'en suis au tome 3 et ça va tout seul, sauf qu'il se passe tellement de choses et d'explications en meme temps que pour retenir il est vrai que ça n'est pas facile.

    tu n'es pas la seule à ne pas toujours comprendre ses textes, je viens de voir un message sur la page de l'auteur y faisant mention et en s'excusant après avoir vu une vidéo critique de son livre ^^

    RépondreSupprimer
  2. Bon ben ça arrive hein, c'est vrai qu'il y a plusieurs groupes à suivre et pas toujours évident de se remettre dans chaque histoire. J'avais bien aimé et j'espère que la suite donnera plus d'explications !

    RépondreSupprimer
  3. @Melisande : Ok bon je ne pense pas continuer cette série alors, si le premier tome j'ai déjà des difficulté et que la suite c pire sans moi.

    @Mylène : Oui mais bon j'aime pas ça, ça me met en rogne de passer à côté comme ça.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.