Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Août / ♠ Milady => Août / ♠ Milady romance => Août / ♠ Pocket Jeunesse => Juillet-Août / ♠ Autres sorties => Sorties Août [40]

Mes derniers avis

       

mercredi 6 juin 2012

Poliedrum, tome 1

Auteur : Rafel Abalos
Traduction : Maryvonne Ssossé
Genre : Jeunesse, fantastique
Edition : Albin Michel Wiz
Parution : le 2 mai 2012
Pages : 315 pages
Prix : 12.50 euros


*Commander sur amazon : Poliedrum, tome 1*


Résumé:
Avant de mourir, Layonel Savage, célèbre auteur de BD, a créé « Poliedrum », une oeuvre extraordinaire où la réalité et l’imaginaire se côtoient. Pour les personnages, il s’est inspiré de quatre ados fans de son travail : Nathan, Melissa, Timothy et Matheus. Les quatre amis apprennent aussi par les Masters, quatre adultes proches de Savage, qu’eux seuls peuvent entrer dans Poliedrum et sauver cette invention fabuleuse. Enfin, ils vont devenir de vrais héros ! Même s’il faut jouer une partie très dangereuse où les ennemis virtuels deviennent aussi féroces que réels et où le seul guide est un dé à douze faces…



Mon avis:
J'aime assez l'illustration de couverture même si mon côté féminin n'est pas satisfait car la couverture vise plus un public masculin. Mais on y retrouve le côté un petit peu jeu de rôle et le principe des personnages entrant dans un jeu, annoncé dans la quatrième de couverture.


Nathan, Melissa et Timothy sont trois adolescents qu'une même passion réunis, la bande-dessinée. Ils ont monté un club, dans l'arrière boutique du père de Timothy afin de se retrouver pour en discuter. Quand un de leur idole, Layonel Savage, meurt assassiné et qu'ils découvrent le projet sur lequel il travaillait, les adolescents n'hésitent pas longtemps à prendre par à l'aventure. Car n'est-ce pas ce qu'ils on toujours rêvé ? Devenir des héros de bandes-dessinées comme leur personnages favoris.


Il y a parfois des certitudes qui arrivent comme ça en refermant un livre, des certitudes sur l'avenir de lecture d'une série. Ce premier tome est loin de m'avoir convaincu, pire je n'ai rien trouvé à quoi me raccrocher pour avoir envie de jeter un œil sur la suite. Le début ne commençait déjà pas sous de bons hospices, le ton était résolument bien plus jeunesse que ce à quoi je m'attendais. J'ai persévéré, jusqu'au bout et ça me plaisait de moins en moins. De plus je pensais réellement qu'on verrait les protagonistes entrer dans un jeu mais tel n'a pas été le cas, pas tout à fait, pas comme je me l'imaginais, même si vu la fin je me doute que ce sera surement le cas dans le tome 2. Non là le contenu, l'évolution de l'intrigue ne m'ont pas du tout attiré.


Outre le fait que mes attentes n'ai pas été un minimum contentées, la progression du récit s'est faite péniblement. J'ai eu l'impression d'être vraiment stupide par moment car je n'ai pas toujours compris de quoi il retournait. Les situations sont souvent sans queue ni tête et ne sont jamais clairement expliquées. Un objet qui apparaît comme par magie, et on ne sais ni comment et rarement pourquoi. Les situations arrivent et c'est comme ça, tu fait avec et tu peux revenir pour les explications.

Les évènements ont un caractère dramatique, important voir vitale mais j'ai été étonnée de voir que ce qu'on annonçait comme un danger se révèle toujours résolu avec une facilité déconcertante. Donc je n'ai finalement rien pris au sérieux me contentant de lever les yeux aux ciels lors de mégagrosdangersquinensontmêmepas survenaient.


Je ne vais pas m'attarder sur les personnages, qui ont sur le papier 15 ans dont un juste plus jeune mais qui m'avaient tous l'air d'en avoir 12 et je suis large. Entre des joutes verbales qui se passent de commentaires et des comportements douteux sur des choses absurdes, je n'ai pas besoin de préciser que personne n'a eu ma sympathie. Et les psychologies se révèlent minimales mais bon vu le peu de pages et le nombres de personnages qui passent par là (pas au point de se perdre je vous rassure) ça ne m'étonne pas. Oh ils sont courageux mais c'est bien l'un des rares aspect positifs que j'ai a pointer dans ce premier tome.


Le style de l'auteur est simple, le livre se lit vite, ce qui m'a bien aidé pour le lire entièrement. Une écriture qui va à l'essentiel mais qui s'adresse vraiment à de jeunes lecteurs, ça se ressent beaucoup à la lecture. Avec moi, les romans jeunesse c'est 50/50 soit le style ou la légèreté ne me dérange pas, soit ça me rebute complètement. Ici ça ne fonctionne pas, malheureusement, mais je suis sur que beaucoup y trouverons leur compte et leur intérêt et auront un bon moment d'évasion au travers de l'histoire.


Encore une fois les bonnes idées ne font pas toujours de bon romans. Car j'ai été séduite par le principe d'entrer dans un jeu et d'y vivre des aventures extraordinaires mais pour ce livre là je n'ai trouvé d'anicroches ni avec les personnages et ni avec l'aventure contée. Une déception pour moi mais peut être une belle lecture pour vous.


Ma note : -/10
D'autres avis à venir sur la page BBM du livre :
Logo Livraddict

2 commentaires:

  1. Ni la couverture ni le résumé ne m'attirent. Du coup, je passe :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est dommage, le thème avait l'air sympa et original...

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.