Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 28/12/16) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ HarperCollins/Mosaic => Août à Octobre / ♠ J'ai lu => Janvier / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Décembre - Janvier / ♠ Milady romance => Janvier / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Janvier - Février / ♠ Autres sorties => Sorties [33]

Mes derniers avis

       

samedi 5 avril 2014

La princesse qui n'avait pas de royaume

Texte : Ursula Jones
Illustrations : Sarah Gibb
Titre VO : The princess who had no kingdom
Genre : Album 
Age : Dès 3 ans
Edition : Gautier-Languereau
Parution : le 7 octobre 2009
Pages : 36
Prix : 14 euros
Existe en version "poche".

*Commander la version poche sur amazon : La princesse qui n'avait pas de royaume*

Résumé:
Il était une fois une princesse qui n'avait pas de royaume. Une princesse sans royaume, ce n'est pas très sérieux, pensent les autres princesses. Les prince se battent alors pour lui offrir le leur. Mais la liberté n'a pas de prix. Les routes du monde sont le plus beau des royaumes, et un compagnon de voyage devient le plus charmant des princes.


Mon avis:
Je crois qu'à force de voir des blogueuses se mettre aux albums, j'ai eu envie de tenter moi aussi d'en lire. J'en avais parfois repéré, notamment ceux illustrés par Sarah Gibb lorsque je voulais lire l'oeuvre originale de Raiponce, mais je voulais pouvoir voir les dessins avant de me lancer dans un éventuel achat. Et, depuis que je travaille en médiathèque, et que j'ai l'occasion d'en voir passer entre mes mains très souvent, j'ai l'occasion de faire de belles découvertes. Toujours influencée majoritairement par les graphismes, un peu comme avec les livres et leur couverture, mais de manière plus forte vu que les dessins dans les albums sont bien plus nombreux et que cet aspect représente un fort pourcentage dans l'appréciation du livre, pour ces raisons, vous verrez toujours dans ce genre de billet, des albums qui me plaisent dans un premier temps pour leurs dessins.


Les dessins sont soit totalement colorés, soit mélangés avec des illustrations en noir. Si les planches tout en couleur flattent l'oeil et éblouissent à chaque nouvelle découverte, celles qui sont majoritairement noires avec des touches subtiles de couleur, ne sont pas en reste. J'ai vraiment aimé ce qui se dégageait de ces dernières, c'est original et ça ne gâche en rien l'immersion. Le contraste existant entre ces mélanges marche à merveille.


Du coté de l'histoire, j'avais peur de ne pas aimer, de trouver ça trop enfantin, alors même que j'adore les contes. Préjugé stupide puisque j'ai pris un plaisir manifeste à lire cette histoire. Courte, mais faisant autant sourire que rager, elle n'est pas avare en émotions. Les péripéties de la princesse qui n'avait pas de royaume mêlent habilement tout ce qui fait la richesse des contes et offre un moment rapide, mais complet. Et complètement subjuguée par les dessins, je suis même passé à côté d'une évidence. L'épilogue est trop choupi et la chute à la fin m'a fait rire, je n'y aurais pas du tout pensé ^^.

2 commentaires:

  1. J'adore ce genre de livre. Et les illustrations de celui-ci sont superbes. L'histoire a également l'air sympathique.

    RépondreSupprimer
  2. il m'a l'air vraiment beau ce livre :) si je tombe dessus un jour, j'y jetterai un coup d’œil.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.