Derniers articles/Billets sorties


SORTIES : ♠ Billet général => Novembre / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Novembre / ♠ Milady => Novembre / ♠ Divers => /

Mes derniers avis

       

mardi 27 novembre 2018

[Avis Graphiques] Le secret de l'ange, tomes 1 et 2 de Shiki Kawabata / Rouge de Yohan Troïanowski et Journal d'un enfant de lune de Joris Chamblain



*Le secret de l'ange, tomes 1 et 2 de Shiki Kawabata


Auteur : Shiki Kawabata
Titre VO : Hakoniwa no Soleil
Traduction : Miyako Slocombe
Genre : Manga - Shojo
Edition : Akata
Parution : le 26 avril 2018 / le 28 juin 2018
Pages : environ 175 pages
Nombre de tomes : 4/4
Prix : 7.90 euros

Lorsqu’elle était enfant, Asahi fréquentait la petite école de dessin de son quartier. Mademoiselle Yûki, professeure qui en assurait les leçons, fut assassinée dans d’étranges circonstances. Son camarade, surnommé « l’Ange », fut alors accusé du meurtre. Mais Asahi, aujourd’hui devenue lycéenne, n’a jamais accepté les conclusions de l’enquête. Aussi quand un jour, en se rendant sur la tombe de son ancienne enseignante, elle rencontre Itsuki, le petit frère de cette dernière, ils décident ensemble de lever le voile sur les mystères qui entourent encore ce décès. 
J'ai découvert Shiki Kawabata avec Rouge Eclipse, une série en trois tomes qui était appréciable, même si le dernier opus m'avait un peu déçue. C'est une mangaka qui n'écrit pas forcément de shojos conventionnels, c'était le cas pour Rouge Eclipse, ça l'est aussi avec Le secret de l'ange. Plus qu'une romance, on est davantage axé sur une histoire qui fait la part belle à des secrets, une bonne dose de suspense transparaît très rapidement et ce dès le premier tome.

Le tome 1 ne m'a pas beaucoup accroché, la faute notamment à la rencontre d'un personnage masculin, Itsuki, avec notre héroïne Asahi qui m'a semblé maladroite et rapide, tout comme ce qui se passe entre eux par la suite. Ils deviennent familiers trop vite et globalement je n'ai pas beaucoup aimé ce personnage. A contrario, l'héroïne démontre un caractère que j'ai trouvé plaisant, elle va au bout des choses et croit dur comme fer en l'innocence de l'ange. Elle est de son côté et fait tout pour lui venir en aide. On en a un aperçu dans le tome 1, cela va plus loin dans le suivant. 

Le premier tome est globalement très introductif, la fin permet déjà de faire une différence et j'ai bien fait de lire la suite puisque le tome 2 m'a bien plus convaincu. L'arrivée d'un nouveau personnage dans le récit apporte beaucoup, l'intrigue est plus dynamique et plus diversifiée. Les relations entre les personnages se précisent, sont mises à mal, bref le tome 2 lance véritablement les choses et les complexifient. Pour les dessins, ils sont assez passe-partout, agréables, mais pas incroyables.

 


*Rouge, petite princesse punk de Johan Troianowski

Auteur : Johan Troïanowski
Genre : Bande Dessinée - Jeunesse
Edition : Makaka
Parution : le 18 novembre 2015
Pages : 96 pages
Prix : 17 euros
*Commander sur amazon : Rouge, petite princesse punk*

Rouge est une petite princesse rebelle, qui s’est enfuie du château familial pour assister à un carnaval aquatique. Son échappée la conduira à vivre des péripéties drôles et poétiques. Rouge apprendra que la réalité n’est pas celle qu’on apprendre dans les livres de bonnes manières, si on sait regarder au-delà des apparences….
Il existe plusieurs bds mettant en scène le personnage de Rouge, mais je n'ai eu aucun souci de compréhension en me plongeant dans cet opus-ci. Il peut, selon moi, très bien se lire seul. Je ne sais plus ce qui m'avait attiré vers cette bd parce que, honnêtement, je n'ai pas été particulièrement fan des dessins qui cependant s'oublient au cours de la lecture. L'histoire était tellement accrocheuse qu'ils sont passés au second plan.

J'ai dû avoir le nez fin parce que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre Rouge, cette héroïne qui n'a pas froid aux yeux et qui a son petit caractère. Elle est à mourir de rire. Son comportement fonceur et sans peur fait mouche. Si le but de cette jeune princesse est d'assister à un carnaval aquatique, au cours de son périple mouvementé elle va souvent dévier de sa route et se perdre. Cela va être l'occasion pour elle de croiser différentes personnes et d'avoir droit à échanges bien souvent épiques. L'auteur s'est inspiré pour son histoire de plusieurs contes qui vont s’entremêler à l'aventure de Rouge. L'ensemble fonctionne à merveille et évidemment j'ai adoré ce côté du récit. Petit plus, lors de certaines occasions, Johan Troïanowski propose au lecteur d’interagir dans le récit afin d'aider l'héroïne à avancer. Secouer la bd, tracer un chemin..., je n'avais jamais vu ça dans ce type d'ouvrage et si je n'y suis pas sensible, un jeune lecteur appréciera très certainement. En tout cas j'ai aimé l'idée. 

Ce fut donc une excellente surprise, l' histoire était drôle et l'héroïne délicieusement effrontée.

 


*Journal d'un enfant de lune de Joris Chamblain

Auteur : Joris Chamblain
Dessins : Anne-Lise Nalin
Genre : Bande dessinée
Edition : Kennes
Parution : le 11 octobre 2017
Pages : 56 pages
Prix : 15.95 euros
*Commander sur amazon : Journal d'un enfant de lune*
*LIRE UN EXTRAIT*

Morgane a seize ans. Elle vient d’emménager dans une nouvelle maison, avec ses parents et son petit frère. Tandis qu’elle déballe ses cartons, elle retrouve un journal intime caché derrière un radiateur. C’est celui de Maxime, un jeune homme de dix-sept ans, qui y raconte son étrange maladie qui l’empêche de vivre à la lumière du jour. C’est un enfant de la lune...
J'adore le travail de Joris Chamblain sur la série Les carnets de Cerise et si j'ai moins été convaincu de ce qu'il offre sur Journal d'un enfant de lune, c'était bien de voir ce qu'il faisait d'autre (bien que j'ai aussi lu le tome 1 de Sorcières, Sorcières) et cette lecture était somme tout agréable.

Si je me suis lancée dans cette BD c'était aussi pour tenter d'en apprendre plus sur les enfants de lune, ou plus généralement sur ces personnes atteintes de ce syndrome qui les empêche de sortir à la lumière du jour, sans aucune protection. Ils sont sensibles aux émissions d'U.V cela est très dangereux pour eux. Tout ce qu'on découvre dans ce titre je le connaissais déjà et l'histoire autour étant pour le moins conventionnelle, assez simple, je n'ai pas forcément trouvé mon compte ou été très emballé par cette lecture. La fin l'est peut-être un peu moins, même si j'avais pensé à ce qui arrive. Pour des lecteurs qui ne connaissent pas du tout cette maladie, l'impression finale sera bien différente et concrètement pour sensibiliser et informer autour de ce mal, la BD est bien faite. 

J'ai noté quelque chose de maladroit au cours de ma lecture, qui concerne Morgane notre héroïne. En lisant le journal de Maxime, l'enfant de lune, cette dernière tombe bien vite amoureuse de lui et pour moi ça n'est pas passé. C'était beaucoup trop rapide, ce n'était pas logique donc je n'y ai pas cru. De manière générale, ce qui touche à la romance n'était pas bien amené au point que c'était presque de trop. Au-delà de ça, cette découverte amène la jeune fille à s'adoucir, à s'ouvrir et à prendre du temps pour aider les autres. Une bonne lecture, qui parle d'un thème qu'on voit très peu, mais dont j'attendais mieux. J'ai par contre beaucoup aimé les planches signées Anne-Lise Nalin.

 

2 commentaires:

  1. Tu m'intrigues avec Le secret de l'ange, surtout que je cherche toujours de nouveaux mangas à découvrir ^^
    Journal d'un enfant de lune est dans ma PAL, j'ai hâte de le lire !

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...