dimanche 18 octobre 2020

Les arcanes d'Hemera, tome 1 d'Elyna E. C.

Auteur : Elyna E. C.
Genre : Fantastique
Edition : Inceptio
Parution : le 14 septembre 2018
Pages : 537
Prix : 19.90 euros
Existe en poche

*Commander sur amazon : Les arcanes d' Hemera, tome 1*


« Croyez-vous en une vie après la mort, mademoiselle Rivière ? »
C’est un discours pour le moins intrigant que tient le directeur adjoint de l’Organisation à Allyn, après lui avoir fortement conseillé de le suivre dans un lieu mystérieux.
D’après lui, Allyn possèderait le même don qu’Axel, son frère défunt, à savoir celui de circuler dans un monde parallèle… mais dans quel but ?
Tout cela la laisse perplexe. Même si depuis deux mois elle vit une situation pour le moins surprenante, ce n’est pas pour autant qu’elle va croire en ce genre de choses.
Et pourtant…
Entraînée par le flot de révélations et le désir d’en apprendre plus sur son frère, elle doit se rendre à l’évidence, l’Organisaion et la mission qui lui est confiée semblent bien réelles ! Et presque tous comptent sur elle pour reprendre le poste qu’Axel a laissé vacant.
Allyn va donc se retrouver confrontée à un univers dont elle ignorait l’existence, et devoir supporter un coéquipier lunatique qui refuse de travailler avec elle pour une raison encore obscure…

Même si je connaissais déjà la maison d'édition depuis quelque temps, je ne la découvre que maintenant avec le premier tome des Chroniques d'Hemera. Le bilan est, dans l'ensemble positif, même si j'ai plusieurs retenues.


Le roman se lit avec beaucoup de facilités. Le style de l'autrice est net et entrainant et j'ai surtout retenu la façon dont ses dialogues sonnaient. Les échanges entre les personnages m'ont paru très justes, ça se ressent énormément au début de la lecture, lorsqu'Allyn, l'héroïne, découvre un tout nouveau monde. Elle agit et pose des questions que j'ai trouvées particulièrement censées. Une dose d'humour subtile, mais appréciable, se faufile entre certains dialogues.


Comme souvent dans mes lectures, j'ai ici noté des manques du côté des seconds rôles. Malheureusement pour moi, ils peinent à se démarquer et ils sont restés des noms que j'avais souvent du mal à identifier. Ils ne marquent pas spécialement et ont des intéractions bien trop modestes avec Allyn. Avec les premiers rôles, les relations que j'ai eues avec eux auront été déjà plus positives et plus probantes. Allyn est une héroïne intéressante, qui réagit souvent avec intelligence. Lorsque ce qu'on lui dit lui paraît injuste, elle le signale à son interlocuteur ou le pense très fort. Elle a accepté sa nouvelle vie avec une aisance qui reste selon moi crédible et tout au long du récit on a tout loisir de voir qu'elle a un esprit clair. C'est une héroïne qui est régulière dans sa façon d'être.

A ses côtés il y a un fantôme, Maël, avec qui elle partage une amitié spéciale certes, mais qui semble forte. Même si ce dernier est sympathique, sur la fin, son comportement demeure agaçant. Si ces retenues envers les collègues d'Allyn sont compréhensibles, l'autrice insiste trop dessus. Il reste enfermé dans ce rôle et n'offre pas quelque chose de plus qui aurait permis de le rendre moins lourd. Harper, le coéquipier de l'héroïne est quelque peu cliché sans que ça ne soit désagréable. La façon dont l'héroïne le complète et interagit avec lui joue beaucoup sur le fait qu'il ne paraisse pas tant cliché que ça. Néanmoins, tout comme avec Maël, sur la fin, après la soirée festive ayant lieu, je n'ai pas apprécié son attitude. Je dirais que je n'ai pas aimé le chemin que fait prendre l'autrice à ce personnage et par extension à l'héroïne. À voir comment ça va évoluer, je ne veux juste pas que ça parasite l'intrigue avec le genre de relation qu'on aurait déjà vu 1000 fois. Ça en a tous les signes dont je suis légèrement inquiète.

Dans tout ça, on trouve des personnages moins reluisants, ces derniers se font un peu discrets, pour quasiment disparaître sur la fin. Ils ont un traitement juste, comme les autres seconds rôles. Dommage, mais là aussi à voir ce qu'il en est dans la suite parce qu'ils restent pour le moins prometteur.


L'intrigue, quant à elle, n'était pas désagréable du tout même si je dois avouer qu'elle comporte des longueurs et que l'autrice ne prend pas beaucoup de risque. Par exemple tout le passage concernant la soirée dure bien trop de temps et n'était pas indispensable selon moi. Lorsque j'affirme qu'Elyna E. C. ne prend pas de risque, c'est que pour moi, elle développe une histoire qui reste globalement classique. L'aspect introductif de ce premier tome transparaît majoritairement car elle illustre les idées qu'elle amène, en passant son univers fantastique est original et hyper porteur, sans aller bien plus loin. Cela n'empêche pas le récit d'être efficace et attirant par bien des côtés, il manque juste d'un certain plus.

Je reste mesurée par rapport aux quelques points de vus qui s'insèrent parfois ici et là. On apprend certes par mal de choses grâce à eux, ce qui nous offre une avance par rapport à l'héroïne, mais je m'interroge encore sur leur présence et/ou utilité. Est-ce qu'ils étaient vraiment nécessaire ? Je ne parviens pas à me fixer et je serais même plutôt pour dire que non alors même que le tout dernier chapitre me ferait dire le contraire. Ce premier tome dispose d'atouts qui le rendent accrocheur et malgré ses défauts, je pense que j'aurais la curiosité de lire la suite. J'ai envie de voir si le contenu peut être plus fouillé sur les points qui ont manqué de profondeur pour moi. Et j'aimerais voir ce que l'autrice peut proposer de plus, si elle peut aller plus loin. En tout cas, elle a de la ressource.



Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
1. Tome 1
2. Tome 2
3. Tome 3
-Série terminée-

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...