Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 28/12/16) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février / ♠ HarperCollins/Mosaic => Août à Octobre / ♠ J'ai lu => Janvier / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Décembre - Janvier / ♠ Milady romance => Janvier / ♠ Nathan => Fin 2016 / ♠ Pocket Jeunesse => Janvier - Février / ♠ Autres sorties => Sorties [33]

Mes derniers avis

       

jeudi 4 avril 2013

Attirance, tome 1 : Le baiser des sirènes

Auteur : Anne Greenwood Brown
Titre VO : Lies Beneath
Traduction : Hélène Hiessler
Genre : Young Adult, fantastique
Edition : Milan - Macadam
Parution : le 3 avril 2013
Pages : 318 pages
Prix : 14.90 euros

*Commander sur amazon : Le baiser des sirènes, tome 1 : Attirance*

Résumé:
Calder White vit dans les eaux sombres du lac supérieur. Il est le seul mâle d’une fraterie de sirènes. Pour survivre, les sirènes n’ont d’autre choix que de se nourrir d’énergie vitale humaine donc de tuer. Mais Calder est convaincu qu’une autre manière de survivre est possible. Il veut arrêter de tuer et se « sevrer ». Il va faire la rencontre de Lily,une humaine et il va devoir faire un choix cornélien entre cet amour naissant et le clan de sa famille de sirènes...


Mon avis:
Beaucoup de titres mettant en scène des sirènes (en personnage principal) sont parus outre-atlantique, j'ai même une liste longue comme le bras d'ouvrages avec ces entités. Chez nous, on ne peut pas dire que ça court les rues. C'est donc avec enthousiasme que j'ai accueilli chez moi le premier tome du baiser des sirènes d'Anne Greenwood Brown. J'adore les sirènes et j'espère que ce n'est que le début de futurs titres à paraître chez nous. Pour ce début de saga, je suis ressortie de ma lecture très satisfaite.


Ce qui m'a étonné dès le début, même si j'aurais pu le savoir avant, c'est que le personnage principal est un homme et une sirène qui plus est. J'ai dû oublier ce détail vu que j'ai lu un résumé il y a plusieurs semaines de ça. Ce n'est pas rare, mais suffisamment pour être encore souligné et pour dire que ça change agréablement.

Les sirènes d'Anne Greenwood ne sont pas gentilles, leur nature même en fait des prédateurs pour l'homme et elles aiment bien jouer avec les humains. Ce sont des particularités qui m'ont plu, qui permettent de jolis effets dramatiques dans l'intrigue, comme le prouve la fin, et qui d'entrée de jeu met un obstacle entre Calder et Lily. Lui étant triton et elle humaine. Une romance s'installe, une romance qu'on devine aisément dès les premières pages et qui met du temps à se construire. Elle coexiste d'ailleurs sans souci avec l'enjeu principal du roman.

L'auteur utilise très bien la nature première de ses sirènes, c'est plus vrai dans sa conclusion où elle m'a pas mal étonnée. Les retournements s'enchaînent alors et il m'a été difficile de couper ma lecture à ce moment-là étant donné l'intensité de ce qu'on nous décrit. Avant ça, le récit est tranquille, on reste dans un premier tome, il faut laisser l'installation se tasser, mais l'auteur instaure un climat de curiosité exacerbé chez le lecteur. On a envie d'avancer et on le fait sans trop s'en rendre compte. De par son intrigue, qui repose sur une vengeance, on est poussé par l'envie de savoir comme ça va se terminer et comment Calder et Lily vont avancer dans leur histoire.


L'ambiance aquatique qui prime est bien retranscrite, ça donne un souffle salvateur et on respire, on se complet dans les décors du roman. Les personnages ne vont pas à l'école, on est tout le temps en extérieur et c'est encore un point fort appréciable.

La mythologie proposée est assez simple, les éléments sont distillés au compte-gouttes ce qui est pratique pour l'intégrer sans difficultés. L'auteur complexifie naturellement ses bases lui permettant d'étendre facilement les possibilités de son intrigue sur ce premier tome, mais aussi pour la suite. J'ai aimé lire le passage dans lequel on nous présentait la naissance d'une sirène, c'est ce qui me fait imaginer plusieurs chemins pour les prochains tomes.


La construction du personnage principal repose sur le parfait contraire de cette nature belliqueuse et fière que l'auteur a choisi de parer ses créatures aquatiques. Calder est différent. Dès le départ il montre un esprit de contradiction avec ce qu'il est, il se démarque de ses sœurs ce qui en fait un personnage plus que plaisant à suivre et qu'on voit sans cesse pris entre deux feux.

Lily est plus commune et son comportement majoritairement méfiant au début la rend plus éloignée du lecteur. Dès le moment où elle s'ouvre et où Calder et elle finissent par mieux se découvrir, elle devient plus attrayante et ce qu'elle fait dans les dernières pages est touchant.

Les 3 sœurs de Calder nous montrent deux faces. Pour elles, la famille est importante, j'ai bien aimé ce côté de l'espèce, elles feraient tout pour un des leurs et en dehors leur cruauté prédomine. Elles considèrent les hommes comme des jouets dont on peut user et abuser. En tuer fait partie de leur façon de vivre. Je ne dirais pas que je les ai apprécié, mais elles amènent un quelque chose d'indéniable et de pas du tout déplaisant. Elles sont peu développées, comme tous les personnages secondaires, mais ça reste suffisant pour un premier tome.

La petite chose sur laquelle j'aurai quelque chose à redire c'est qu'on n'apprécie pas beaucoup la vie d'une sirène. J'ai eu l'impression de les suivre sans trop les suivre. L'histoire se déroule majoritairement sur terre et je me suis souvent demandé comment Calder et ses sœurs vivaient en dehors ou même comment se passe la vie sous l'eau. J'espère aussi que la suite nous permettra d'apprécier d'autres clans, qu'on ne reste pas dans un seul groupe.


Ce premier tome est une excellente lecture, je me suis bien plu dans ce monde, dans l'intrigue avec les personnages. Il pose de bonnes bases et propose un contenu bien fourni et entrainant pour un début de série. La fin est particulièrement réussie, le rythme qui jusque-là était tranquille s'intensifie et dévoile des retournements étonnants. Avoir un personnage principal masculin pour le moins complexe, avoir une ambiance tournant autour de l'eau et se passant la plupart du temps en extérieur, apporte beaucoup à l'ensemble. Je suis très curieuse de lire la suite, la fin aurait pu rester telle quelle, l'auteur se laisse juste une porte de sortie, mais sinon j'ai bien du mal à imaginer le contenu du prochain tome.


Cette immersion en compagnie de sirènes pas toutes blanches m'a séduite.
D'autres avis sur la page bbm du livre:
Logo Livraddict

La série - Attirance :
1. Le baiser des sirènes
2. L'écume des mensonges
3. Promise Bound - Janvier 2014 en VO

16 commentaires:

  1. Je me retrouve pas mal dans ton avis ,
    j'ai hâte aussi de voir ce que nous réserve l'auteure pour la suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça reste assez énigmatique cette suite.

      Supprimer
  2. Il m'a l'air sympa, celui là... Je retiens le titre ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est, un monde et un protagoniste principal franchement sympa à découvrir.

      Supprimer
  3. Voilà une histoire qui sort de l'ordinaire et ton avis donne vraiment envie de se plonger dans cette univers ;) Allez, directement dans ma wish-list. Merci pour cette chronique alléchante. Bises :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça change agréablement. Contente que tu sois tentée :)

      Supprimer
  4. Ce roman me tente beaucoup! Le fait que le personnage principal soit un homme et une sirène, ça m’a l’air plutôt original :) En tout cas ta chronique donne envie ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça l'est et encore plus vu l'endroit dans lequel se déroule l'histoire, on change vraiment d'air et ça fait du bien.

      Supprimer
  5. je viens de le finir et il m'a beaucoup plu aussi!

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai que le sujet des sirènes n'est pas souvent abordé dans notre littérature. C'est un livre que j'aimerai lire en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas par chez nous, outre-atlantique il y a plein de série qui mettent en scène des sirènes snif. J'espère que tu en auras l'occasion :)

      Supprimer
  7. La couverture ne m'attire pas franchement mais ta chronique me donne envie de découvrir ce livre. Et puis, un homme en personnage principal c'est rare et donc tentant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve qu'il y a mieux dans le genre mais j'aime bien l'effet métallique. Il faut craquer, ça change et c'est une chouette histoire.

      Supprimer
  8. La mythologie proposée m'intrigue. Ta chronique me donne envie d'en savoir plus... Surtout que je n'ai pratiquement jamais lu de livres traitant du thème des sirènes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps le monde des sirènes c'est plutôt rare en litté YA :) en France en tout cas. Fonce alors.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.