Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

       

jeudi 30 mai 2013

Rose Morte, tome 1 : La floraison

Auteur : Céline Landressie
Illustration : Magali Villeneuve
Genre : Fantastique - Historique
Edition : L'Homme Sans Nom
Parution : le 1er avril 2012
Pages : 480 pages
Prix : 19.90 euros

*Commander sur amazon : Rose Morte; tome 1 : La floraison

Résumé:
France, fin du xvie siècle. C est dans ce pays en proie à de terribles dissensions religieuses que se réfugient les Greer, fuyant l Angleterre élisabéthaine. Eileen, seule enfant du comte, est une jeune femme vive et de caractère. Mais son âge avance, et son père la met au pied du mur : elle doit se marier. Et c est en faisant tout pour éviter cette terrible obligation à l aide de sa fidèle amie Charlotte que Rose fera connaissance d'Artus de Janlys. Le séduisant et mystérieux comte l entraînera dans un univers dont elle ne soupçonnait pas l existence, où les crimes terribles qui secouent Paris trouveront une explication apparemment inconcevable, mais bel et bien réelle...


Mon avis:
Je me souviens avoir acheté ce livre à sa sortie en avril 2012. La sublime couverture m'avait attiré sans trop de peine et en lisant le résumé je me suis dit pourquoi pas. Le voilà enfin passé du côté des lus et une chose est certaine, le tome 2 devrait d'ici quelque temps prendre le chemin de ma pile à lire.


Premiers pas dans le livre et déjà le style marque. En plus d'être d'une fluidité incroyable il est aussi très poétique. Après à peine quelques pages d'adaptation, les mots coulaient tout seuls. C'est pour le moins surprenant étant donné que l'auteur écrit dans un style datant d'une autre époque aussi bien pour ses descriptions que dans les dialogues. Je ne pensais pas m'y faire si rapidement, étant donné que je ne lis plus beaucoup de romans historiques, et surtout que la lecture serait aussi aisée au final. C'est clair de bout en bout, aucun obstacle de langue ne m'a empêché de savourer l'histoire. Aucun doute que la plume de Céline Landressie est accessible à tous lecteurs désireux de se plonger dans les aventures de Rose.


L'action n'est pas très présente tout au long de l'ouvrage. Elle arrive cependant à point nommé sans que l'on ne s'y attende forcément. Ce premier tome commence par une mise en place assez longue avant que le côté fantastique ne fasse son apparition. C'est ce que j'attendais le plus de retrouver et pourtant, même si cette partie de l'histoire tarde à montrer le bout de son nez, j'ai adoré ce que je lisais.

Je me suis totalement plu et j'ai savouré les premières pages faites de tout et de rien. L'histoire avance pas à pas, à son rythme et j'ai trouvé que l'auteur parvenait à atteindre un équilibre entre les descriptions, nombreuses et résolument indispensables contribuant à l'ambiance si particulière de l'ouvrage, et les dialogues qui sont suffisamment présents pour alléger le tout même s'il n'en a pas vraiment besoin selon moi. C'est néanmoins appréciable et ça rend le texte encore plus simple pour les lecteurs peu habitués aux romans historiques.

Alors oui j'ai ressenti des manques, avant que le fantastique n'apparaisse et même à d'autres moments, et sincèrement j'ai parfois pesté intérieurement contre l'auteur qui ne nous donne pas grand-chose, qui laisse planer beaucoup de sous-entendus pour confirmer très peu de choses, mais elle a maintenu mon intérêt au grè de ce qu'elle a bien voulu donner. Je pense qu'il faut se plonger dans ce livre pour se rendre compte que le charme opère en dépit des petites choses qui manquent pour le moment car aucun doute que tout viendra à point à qui sait attendre. Pour ma part, j'ai été séduite, qu'importe ce qui arrivait je me sentais vraiment bien dans l'atmosphère propre au roman.


Après environ une première moitié sans fantastique, la seconde partie fait en sorte d'en intégrer des éléments et ce, par petites touches. Lorsqu'on y rentre de plein pied c'est pour découvrir un monde obscur et rempli de danger. Dès l'apparition du Comte de Janlys on devine aisément qu'il cache quelque chose et qu'il n'est pas celui qu'il semble être, un humain. Via des phrases que prononcent Rose, je me suis avancé sur sa nature réelle, ça me semblait trop gros pour que ça soit ça et conclusion, je dirais que c'est presque ce que je pensais. Sans que la mythologie soit véritablement claire, j'ai apprécié de découvrir quelque chose de nouveau et me semble-t-il original. Rose est aussi perdue que nous pouvons l'être et il était agaçant de voir Artus (le comte de Janlys) garder les lèvres closes bien trop souvent. J'espère que le tome 2 lâchera plus de choses de ce côté.


Les personnages complètent le carnet des bons points et du charme indiscutable du livre. Rose m'a frappée par son comportement. Elle garde un sang-froid impressionnant malgré ce qu'elle découvre, elle arrive à réfléchir et à ne pas se laisser accaparer par une vie qui lui est tombée dessus sans prévenir. J'ai aimé sa façon d'être, le personnage qu'elle est au début et celle qu'elle apprend à devenir. Il m'a été facile de m'attacher à elle.

En face il y a Artus, le charmant et ténébreux comte de Janlys. Dès son apparition il a capté mon intérêt. Homme résolument secret qu'on découvre tantôt impitoyable, tantôt prévenant. Son attachement pour Rose est beau, mais comporte des zones d'ombre rageantes et la façon dont il va la prendre sous son aile est pour le moins maladroite, chose qu'il va payer, cette partie de l'histoire dure d'ailleurs un peu trop longtemps pour moi.

D'autres protagonistes sont présents, des personnalités qu'on retient sans peine, en bien ou en mal. Je vous laisse le plaisir de la découverte.


La floraison porte bien son nom, se rattachant aussi bien à Rose qu'à l'intrigue en elle-même, car ce tome reste introductif. Il n'en dévoile pas beaucoup nous laissant dans le flou sur beaucoup d'éléments, de fonds surtout, mais déjà il est d'une richesse incroyable. Pour moi rien n'est à enlever, chaque description est essentielle, chaque situation -sans que l'action ne soit beaucoup présente- est nécessaire. Deux histoires sont développées en parallèle dont une qui débute et se termine, mais les deux sont inextricablement liées. Ce livre possède un charme fou, les personnages sont remarquables et l'ambiance si spécifique à la série est un véritable enchantement. J'ai passé un excellent moment, un moment de plaisir indéniable.

PS : Prévoyez du temps pour le lire, les chapitres sont souvent trèèèèès long, entre 30 et 60 pages.


Une magnifique aventure.
Retrouvez les avis de : Melisende, Dup et d'autres sur la page bbm du livre:
Logo Livraddict

La série Rose Morte:
1. La floraison
2. Trois épines

8 commentaires:

  1. Je l'ai dans ma PAL depuis un moment, faut vraiment que je le lise maintenant !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme moi quoi. Du coup il faut faire comme moi et le lire :p

      Supprimer
  2. Un livre qui me tente mais qui malheureusement n'est pas en ebook. Vu le prix, je ne lirai pas... pour l'instant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec les 5% c'est aussi abordable qu'un livre YA, mais je comprends, moi-même parfois le prix bloc. J'espère que tu auras l'occasion de le découvrir.

      Supprimer
  3. Je suis bien curieuse de découvrir ce livre suite à la lecture de ta chronique ! Je l'ajoute donc à ma WL :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison, contente de t'avoir donné envie :)

      Supprimer
  4. La floraison est un très bon tome 1. J'ai été frappé par le travail historique de l'auteur. :) J'ai bien aimé cette lecture

    RépondreSupprimer
  5. j'ai adoré! quel travail au niveau historique!

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.