Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

       

mardi 28 juin 2016

La Déferlante, tome 1

Auteur : Michael Buckley
Titre VO : Undertow, book 1
Traduction : Guillaume Fournier
Couverture : Daniele Gaspari
Genre : Fantastique - Young Adult
Edition : Pocket Jeunesse
Parution : le 7 avril 2016
Pages : 379 pages
Prix : 17.90 euros

*Commander sur amazon : La Déferlante, tome 1*

Résumé :
Trente mille créatures inquiétantes surgies de la mer : les Alphas.
Veulent-elles nous envahir ou fuient-elles un danger terrifiant ?
Lyric, une humaine, et Fathom, le prince des Alphas, doivent absolument s’entendre pour sauver l’humanité.
Mon avis :
On m'avait dit grand bien de ce premier tome, et les premiers avis tombés sont allés en ce sens. Bon pour la couverture j'avoue avoir été déçu par ce choix/réalisation par Pocket Jeunesse, qui n'est pas allé piocher cette fois du côté de la version originale, mais passons ce détail. J'avais quand même très envie de découvrir ce titre et je ne sais plus ce que je m'étais imaginé, mais à la lecture, j'ai été très très agréablement surprise.


Je m'attendais tellement peu à trouver le genre de créatures qu'a mis en scène Michael Buckley. Une fois que des mots clairs et précis sont utilisés pour qualifier ce que sont les Alphas, je me suis sentie euphorique. Comment ne pas se passionner pour ces créatures que j'apprécie beaucoup et que j'ai encore finalement peu trouvées dans mes lectures. L'auteur va en plus bien plus loin que ce qui se fait et existe déjà, même si en France on n'en trouve pas des masses. Que de mystères dites-vous ? Allez, je vous entends d'ici. Je suis bien obligée de jouer les cachottières, je trouverais dommage de vous dévoiler quelque chose qui, déjà n'arrive pas tout de suite dans le récit, l'auteur jouant lui aussi les mystérieux pendant un temps et, comme j'ai eu la surprise et que j'ai adoré ça, je vous souhaite la même chose. Tout ça pour dire que la mythologie mise en place par l'auteur est canon, simple mais canon. En plus elle sert bien à l'histoire, que demander de plus ?

Peut-être des personnages intéressants ? Et bien c'est le sentiment que j'ai eu. Lyric notre héroïne est une jeune fille qui a son petit caractère et vous savez (si vous me suivez depuis un certain temps) que j'aime ça. Les circonstances font qu'elle reste assez sage, mais c'est vraiment à cause de ce qui se passe. Sa personnalité de fonceuse, de « il ne faut pas trop me chercher, ni faire du mal à mon entourage », reste clairement identifiable. Et, c'est aussi une demoiselle intelligente et avec de la ressource. Face à elle il y a Fathom, un prince Alpha, un jeune homme sanguin, mais un jeune homme qui n'est pas aussi buté, ni nerveux qu'il n'y parait. Son côté bougon et son côté ouvert en font un personnage à part et très attirant. Au travers de ce personnage on découvre le mode de vie des Alphas, leurs coutumes dures et impitoyables, tout un ensemble qui ne facilite pas la cohabitation forcée entre eux et les habitants de Coney Island. Du côté des seconds rôles les amis et la famille de Lyrics sont parmi les plus importants et ceux qu'on voit le plus. Du côté des Alphas il y a de bons éléments à découvrir, mais au final ces derniers sont moins mis en valeur que Fathom et sont assez peu développés. Vu la fin, le tome 2 devrait nous permettre de les voir davantage.


Et l'histoire alors ? Elle commence doucement, mais sûrement. On découvre rapidement l'existence des Alphas, même si pas tout de suite ce qu'ils sont, ainsi que les problématiques qu'ils ont amenées avec eux et leur intégration avec les habitants de Coney Island. Si l'histoire s'installe bien, on tourne longtemps autour des mêmes choses. Même si tout va aller de mal en pis, je ne m'attendais pas à un tel début et si j'ai aimé ce que je lisais, une partie de moi attendait autre chose. Je pense que le côté « posé » (notez bien les guillemets) m'a frustré. N'attendez pas vraiment d'action, on reste sur des difficultés plus « humaines », bien que parfois ça chauffe un peu. La différence et ce que ça engendre aura bon dos, la nature humaine vous montrera son plus mauvais visage, de quoi vous dégoûter de nombreuses fois. J'ai vraiment été écœurée par bien des choses. En plus de ça nous suivons donc Lyric et Fathom, deux personnes différentes, obligées de se côtoyer. Ce n'est pas facile pour l'un comme pour l'autre.

L'action finira par arriver. Les dernières pages subissent une accélération, une accélération qui par certains côtés est un peu expéditive. Je pense notamment à ce qui se passe avec Lyric, j'ai trouvé que ça manquait de subtilité. De même, le gros événement final va un peu vite. Néanmoins l'auteur aura quand même réussi à composer un final incroyable, à amener des surprises et des retournements très sympas, dont un émotionnellement fort qui se déroule quelque temps avant, même si là aussi ça m'a semblé un peu trop rapide. Il n'en reste pas moins qu'il a de bonnes idées, qu'elles m'ont plu et que l'ensemble est parvenu à me divertir de manière très agréable.


La déferlante c'est avant tout une mythologie qui a fait pétiller mes yeux tellement je l'ai aimée. C'est, des personnages principaux très intéressants aux côtés desquels gravitent des seconds rôles tout aussi prometteurs, même si chez les Alphas c'est un peu plus timide. C'est une histoire qui se place vite et bien, mais qui reste posée, qui ne dévoile son plein potentiel qu'au fil des pages et qui explose véritablement à la fin. C'est un début de série extrêmement plaisant, possédant quelques maladresses, mais avec de très bonnes idées et faisant passer un très bon moment de lecture.


Une très bonne lecture
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm :
Logo Livraddict

Dans la même série :
1. La déferlante
2. Raging sea
3. Hear os the storm - le 7 février 2017 en VO
-Série terminée-

6 commentaires:

  1. Punaise, une superbe chronique qui me donne encore plus envie de découvrir ce roman *-* !!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu la couverture et mon cerveau s'est mis en mode NON NON NON, mais finalement ta chronique me donne très très envie de le lire... Comme quoi, il ne faut pas juger un livre par sa couverture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu le même coup, surtout avec en tête la VO ^^ Peut-être pas, mais bon perso je l'ai lu parce qu'en VO il me tentait. Si j'avais juste vu la cou en boutique, pas sur que je me serais retiournée dessus.

      Supprimer
  3. Ahhhh... trop nice ton avis Galleane !!! Faut que je le sorte de ma PAL rapidement après un tel avis :-) Perso, j'aime bien cette couverture, même si celle en anglais est jolie aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je ne pensais pas qu'il l'était autant ^^ Non vraiment pour moi la couverture bof.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.