Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 05/05/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Mai - Juin / ♠ Milady => Mai - Juin / ♠ Milady romance => Mai - Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Mai / ♠ Autres sorties => Sorties Mai [37] - Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

       

dimanche 24 juillet 2016

Reborn, tome 1 : Disaster

Auteur : Rachel Van Dyken
Titre VO : Ruin, book 1
Traduction : Charline McGregor
Genre : Romance - New Adult
Edition : Milady
Parution : le 17 juin 2016
Pages : 382 pages
Prix : 16.90 euros

*Commander sur amazon : Reborn, tome 1 : Disaster*

Résumé :
Depuis qu’elle a perdu ses parents dans des circonstances tragiques, Kiersten est inconsolable. Lors de sa première année d’études à l’université de Washington, elle rencontre l’irrésistible West, mascotte de l’équipe de football de la fac, qui lui redonne goût à la vie. Elle ferait mieux de ne pas tomber amoureuse de lui : l’étudiant le plus séduisant du campus est victime de son succès et mène une vie pour le moins dissolue. Pourtant, il ne rêve que de Kiersten. Mais West ne peut laisser libre cours ni à son désir ni à ses sentiments : son cœur n’est plus à prendre, il ne sait même pas combien de temps il continuera de battre.
Mon avis :
Nouvelle série New Adult parut chez Milady en juin, série avec des personnages centraux différents à chaque tome et série qui a su m'attirer avec sa couverture et son résumé.


Autant mettre les pieds dans le plat tout de suite, mais si j'ai plus ou moins apprécié ma lecture, si elle n'est pas mauvaise, j'ai néanmoins tourné les pages et pris part à l'histoire de ce premier tome de manière très détachée. Dès le début un détail m'a turlupiné, un détail qui malgré des circonstances atténuantes ne s'est jamais fait oublier. Les deux personnages se rencontrent très tôt, dès le premier chapitre et dès ce même chapitre, ils sont devenus proches, très proches. On n'en était pas au stade des bisous et des corps emmêlés, d'ailleurs il n'y a aucune scène de sexe à noter, mais j'ai eu beaucoup de mal à voir Kiersten et West nouer une relation si rapidement. Les personnages font partager leur attachement de façon très profonde, surtout West, et pour moi c'était précipité. Comme dit plus haut il y a une explication derrière ce comportement, mais ça n'a pas suffi à ce que ça passe avec moi.

Au-delà de cet élément plutôt gênant à mes yeux, l'histoire dans sa globalité ne m'a pas captivée, ni vraiment touchée. A son avantage le livre se lit vite, mais ce que vivent les personnages n'a rien que de très classique. Le début du roman commence d'ailleurs comme bien d'autres du même genre, la rentrée à l'université, la rencontre avec le beau mec de l'école, celui qui se fait retourner tout les nénettes et j'en passe. Kiersten sympathise avec sa camarade de chambre, quasi absente du récit, son cousin, bien plus présent, deux personnages qui m'ont tout de suite plu, mais dont l'implication dans l'histoire est bien trop limitée selon moi. Certes ils seront les premiers rôles de leur propre tome, mais je n'ai pas trouvé leur présence ici si marquante. Même Gabe qui représente une sorte de pilier, qui reste le plus présent de tous les seconds rôles, n'a pas su m'attirer plus que ça. Son rôle est tout aussi bateau que les autres et c'est vraiment ce que je reproche le plus à ce roman.

Et donc vous l'aurez compris, mais même les stars de ce tome qui ont eu un certain charme au début ont fini par me laisser sur la touche. Entre Kiersten qui tel un ange incarne la pureté, qui a semblé camper bien souvent la femme en détresse, celle qui est fragile et qu'on protège, (on parle du coup du sifflet anti-viole, de Gabe qui est surprotecteur, de West qui se retient aussi pour beaucoup de choses ? Et ça n'arrive pas qu'une fois) ou de West qui est beau, riche, charmant, craquant, qui fait face la tête haute limite dans son coin et qui n'est que ça (et elle est passée ou cette histoire de viol ? On n'en a plus parlé au bout d'un moment). Bref les personnages sont stéréotypés et lisses, et s'ils restent sympathiques, toute l'émotion qui leur colle à la peau, tout ce par quoi ils sont passés (et ils traînent des casseroles) m'a laissé extérieure. En plus de tout ça je n'ai pas particulièrement été attachée à la façon dont l'auteure gère les problèmes de chacun. Les soucis de Kiersten se règlent facilement, ceux de West virent trop au drame d'un coup et le final, trop-plein de bons sentiments, ne m'a pas fait refermer le roman satisfaite du tout.


Clairement ce livre qui s'annonçait, et qui commençait, bien m'a totalement laissé au bord de la route. Entre des personnages qui se sont révélés lisses, qui ne m'ont pas touché avec leurs problèmes, une histoire qui restait bien trop classique, qui a enchaîné les passages qui ne m'ont pas particulièrement emballé, qui va trop vite au début et qui sur la fin enchérie bien trop dans l'émotion pour parfois tomber dans le trop-plein de bons sentiments, je n'ai pas trouvé mon compte. J'ai tourné la dernière page avec une sensation de tout ça pour ça, en plus de n'avoir rien éprouvé de concluant au cours de ma lecture. Le livre n'est pas mauvais du tout, je n'ai juste pas été touchée par la façon dont l'auteure avait mené son histoire. 


Une déception
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

4 commentaires:

  1. OH c'est moche que ce fut une déception! J'avoue que je déteste pas l'idée des personnages centraux différents pour chaque tome... Même si ça peut être casse-gueule étant donné qu'on s'attache moins aux personnages souvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien quand ça change, mais alors là vu le premier tome pas vraiment complet, heu soit tu fais une suite, soit tu fais un tome mieux construit.

      Supprimer
  2. Oh c'est dommage... Ce livre avait l'air vraiment bien.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.