Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 01/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Février - Mars / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février - Mars et Avril / ♠ J'ai lu => Février - Mars / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Février - Mars / ♠ Milady romance => Février - Mars / ♠ Pocket Jeunesse => Février - Mars / ♠ Autres sorties => Sorties Février [34]

Mes derniers avis

       

mardi 6 septembre 2016

Loving Stevenson

Auteur : Nancy Horan
Titre VO : Under the wide and starry sky
Traduction : Anath Riveline
Genre : Historique
Edition : Terra|Nova
Parution : le 25 mai 2016
Pages : 523
Prix : 22.90 euros

*Commander sur amazon : Loving Stevenson*

Résumé :
San Francisco, à l’aube du XXe siècle. A 35 ans, Fanny Osbourne décide de quitter son mari infidèle et de partir en Europe avec ses trois enfants. Elle veut se donner une chance de tout recommencer en suivant ses propres envies, à une époque où une femme doit rester à la place que la société veut bien lui concéder. Peu après son arrivée, la tragédie frappe et Fanny doit trouver refuge dans une communauté d'artistes en France. C’est là qu’elle rencontre Robert Louis Stevenson, de dix ans son cadet et qui n’est pas encore devenu le célèbre écrivain de L’île au trésor. Tous deux se lancent à corps perdu dans une relation féroce. Un amour qui va durer toute une vie, contre vents et marées. Une aventure passionnée et imprévisible bravant tous les interdits…
Mon avis :
Séduite par le résumé, j'ai eu envie de voir ce qu'il avait à offrir. J'ai toujours apprécié les romans narrant, de manière romancée, la vie d'un homme ou d'une femme célèbre. Ici Nancy Horan nous propose de suivre Fanny Osbourne qui fût l'épouse de Robert Louis Stevenson, l'auteur, entre autres, de L'île au trésor.


Fanny Osbourne est une femme fuyant un mari volage. Excédée par sa dernière conquête en date, celle de trop, Fanny embarque avec ses enfants direction la Belgique. Là-bas elle espère refaire sa vie, et également suivre des cours de peinture en compagnie de sa fille aînée. Elle n'y trouvera pas forcément ce qu'elle souhaite, ni pour elle, ni pour ses enfants. Ce renouveau lui échappe et sa nouvelle vie ne va pas prendre le chemin présagé. Les temps sont difficiles, mais les épreuves vont la placer sur la route de R. L. Stevenson, celui qui va devenir l'écrivain célèbre qu'on connaît aujourd'hui.


Fanny est une femme avec du caractère et de la ressource qui va tenter de faire son maximum pour ses enfants et pour celui qui va partager sa vie pendant un moment. Elle a à cœur d'aider ses proches, elle se donne beaucoup, sans qu'on ne lui rendre forcément la pareille. Elle n'a pas toujours un caractère facile selon ses proches, elle est souvent incomprise et il y a de nombreuses choses qui vont finir par provoquer des dégâts. Personnellement j'ai apprécié son caractère, on la sent passionnée et avec un bon fond. Déçue par certains aléas de la vie, soit parce qu'elle est une femme, ou par son désir de vouloir écrire, ou encore à cause de son physique ou de sa personnalité peut être trop éclatante où trop américaine, elle fait face. Elle n'est pas non plus une super woman, elle a des fêlures, des passages à vide...

Dans les dernières pages j'ai eu beaucoup de mal avec ce qui lui arrivait. Je ne la comprenais plus. Ce sentiment était en plus renforcé par l'éloignement que j'éprouvais depuis quelques pages vis-à-vis des personnages ou de l'histoire. L'intrigue est un peu trop longue et au bout d'un moment j'ai fini par quelque peu décrocher, lentement, mais sûrement. Il y a aussi le fait de moins suivre Fanny lorsqu'elle traverse sa grosse épreuve. Je pense que j'avais besoin de partager son point de vue un peu plus à ce moment-là. On commence par la découvrir elle et elle met clairement son empreinte sur l'histoire. Le point de vue de R. L. Stevenson finit par s'immiscer et on change d'interlocuteur de temps à autre, sans que ça ne soit de manière régulière. Sur la fin, celui qu'on suivait n'était pas toujours le plus utile, ou le plus passionnant. L'histoire de manière générale me passionnait moins. Si suivre R. L. Stevenson était intéressant, en refermant le roman je me suis dit que finalement, ne suivre que Fanny aurait suffi. En la suivant de manière plus profonde, le roman aurait gagné en intensité. Multiplier les points de vue n'est pas toujours utile et ici ça ne l'était pas foncièrement.


Pourtant le roman n'est pas inintéressant. On découvre tout un tas de choses sur Robert Louis Stevenson, sur sa vie d'écrivain, ses difficultés, sur celle qui aura été à ses côtés en tant que femme ou en tant qu'aide, pour l'écriture ou pour le soutenir dans la maladie. Stevenson a souvent été malade, traversant de grosses périodes pendant lesquelles il était alité. Bref, il y a énormément de choses intéressantes, passionnantes même. Il y a toute une partie au début pendant laquelle on découvre Fanny avant sa rencontre avec Stevenson, mais aussi bien avant qu'ils soient ensemble. Leur union met du temps, même s'ils se connaissent depuis de nombreuses années avant. Il n'y a donc pas que la vie de l'écrivain, ni sur son parcours en tant que tel, mais il y a bien d'autres choses à découvrir.


Loving Stevenson est un roman que j'ai globalement apprécié. Je l'aurai tout de même trouvé un peu trop long, l'histoire et les personnages me passionnant bien moins arrivé au dernier quart. Il y aussi les choix de narration qui m'ont moins plu. On suivait davantage Stevenson que Fanny, et à certains moments il aurait été plus judicieux d'avoir sa vision des choses. Avoir les deux points de vue ne m'avait pas gêné jusqu'à ce dernier quart, et je pense finalement que, suivre seulement Fanny m'aurait plus convenu. Après il y aussi eu les événements qui étaient moins intéressants et la fin arrive vite, d'un coup. Je garde un bon sentiment général, il y a eu de nombreux passages fascinants et suivre la vie de l'auteur de L'île au trésor, et de bien d'autres romans et nouvelles, m'a plu. Il n'y avait pas que ça, d'autres choses sont à découvrir, aux côtés de ce monsieur, mais surtout aux côtés de Fanny qui reste le personnage central et qui nous fait partager son histoire, avant, pendant et après avoir rencontré l'auteur.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

2 commentaires:

  1. Ce livre à l'air pas mal alors pourquoi ne pas le lire un jour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca l'est, c'est juste un peu trop long et ça manque de passioner sur la durée pour moi :)

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.