Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

      

mercredi 12 octobre 2016

Les Misérables, tome 2

Scénario : Victor Hugo
Dessins : Takahiro Arai
Titre VO : Les misérables, vol 2
Traduction : Nesrine Mezouane
Genre : Manga - Shonen
Edition : Kurokawa
Parution : le 11 juin 2015
Pages : 201 pages
Nombre de tomes : 6/8
Prix : 7.65 euros

*Commander sur amazon : Les Misérables, tome 2*

Résumé :
Le quartier Latin de Paris au début du xixe siècle.
La belle Fantine à la chevelure d'or vit pleinement sa jeunesse.
Elle est amoureuse d'un homme grâce auquel elle vit aisément. Et elle a une foule d'amis.
Et puis elle met au monde sa jolie petite Cosette. Son destin va lui jouer des tours.
On passe directement de Paris à Montreuil-sur-Mer. Le pays qui a vu naître la jeune orpheline qu'était Fantine, mais aussi la ville gouvernée par le maire Madeleine.
Mon avis :
Après un premier tome mettant en scène Jean Valjean, que nous retrouvons ici également, cette fois c'est Fantine qui nous fait partager son histoire.


Les histoires de Fantine et de Jean Valjean sont celles que je connaissais le mieux, je m'étais arrêtée après celle de Fantine dans le roman de Victor Hugo (il faudrait vraiment que je reprenne d'ailleurs). Néanmoins, comme lorsque j'ai lu le premier tome, j'ai redécouvert des facettes du vécu de Fantine. Il y avait des éléments dont je ne me rappelais pas, comme tout ce qui se passe au début par exemple. Après je ne suis pas en mesure de vérifier quoi que ce soit, n'ayant pas de souvenirs, ni même le manga en main propre au moment ou je tape mon avis et pas non plus le roman. Il est donc possible que les premières pages soient fidèles, soient inventées au pire des cas (mais je ne crois pas), où tout le moins que le mangaka ait développé un peu plus ce que l'auteur résumait seulement.

Quoi qu'il en soit, les événements racontés au début de ce tome nous permettent de comprendre comment Fantine en est arrivée à abandonner Cosette aux crapuleux Thénardier. Ces derniers ont le physique de l'emploi, leur design est dans le ton de la personnalité très peu engageante de ces derniers. J'ai longuement repensé à l'acte de Fantine et je ne parviens pas à trancher. Je pense que ce qu'elle est amenée à faire est le mélange de plusieurs sentiments. Outre la peur de ne pas pouvoir offrir un certain confort à sa fille, je soupçonne la demoiselle de faire un peu trop confiance, en plus d'être trop gentille. Il n'y a qu'à voir ce qui l'a amenée dans sa situation présente et on sent bien qu'elle est innocente, un peu fragile et malléable. Les Thénardier ont bien senti à qui ils avaient à faire et ils en profiteront beaucoup.

J'ai eu beau savoir à quoi m'attendre avec Fantine, même si je ne me souvenais pas qu'elle sombrerait autant, en passer de nouveau par-là a été dur, ça a même été un vrai crève cœur. Elle aime sa fille à un point tel, qu'elle se sacrifie comme jamais pour elle. En ayant le retour avec les Thénardier, seulement le début vu qu'on n'a pas encore vu tout ce qui arrive réellement à Cosette (et j'en tremble d'avance), ça nous abat encore plus. La nature humaine peut être tellement perverse, intéressée et mauvaise. C'est terrible. La fin n'a pas aidé à aller mieux et si je me souviens bien, les choses ne vont pas aller en s’arrangeant pour la pauvre Fantine.

En parallèle on retrouve Jean Valjean, devenu un tout autre homme. Bien que pour lui les choses s'arrangent, le personnage se retrouve la proie de personnes mal intentionnées ou qui s’obstinent à chercher la petite bête et surtout à ne pas se mêler de leurs oignons. Jalousie quand tu nous tiens. Le pire étant quand on voit le comportement plus loin de Jean Valjean. Certes il ne sait pas tout, mais au moins il est droit dans ses bottes. Avec son nouveau statut il a la capacité de s'améliorer encore davantage, lui qui était déjà arrivé à se calmer après sa sortie du bagne et grâce à une rencontre marquante. Son évolution est vraiment intéressante et nous amène à réfléchir sur nos propres comportements. J'apprécie aussi la puissance qui se dégage de lui. C'était aussi vrai avant, mais ça l'est d'une autre manière maintenant.


Ce deuxième tome m'a énormément plu. J'ai eu le cœur fortement serré, ce qu'il se passe n'est pas des plus joyeux et je sens que je vais encore être tristesse par la suite. Je sais que Les misérables n'est pas un livre foncièrement joyeux, d'autant plus quand tout le positif qu'il peut y avoir est très vite terni par la suite. Suivre le destin de la pauvre Fantine (bonjour à ces vipères de Thénardier) m'a fichu un sacré coup, même l'histoire de Jean Valjean, pourtant bien plus optimiste que dans le premier tome n'est pas épargnée par quelques sentiments noirs. Vu la fin, il est impératif que je lise la suite. Bon même sans une fin pareille je l'aurais fait, en l'état ça ajoute un petit sentiment d'urgence. Enfin petit c'est vite dit...


Une très bonne lecture
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

La série - Les Misérables :

Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7 - Tome 8

-Série terminée-

2 commentaires:

  1. J'aime bien l'idée de l'adaptation de classiques en romans graphiques, d'autant que dans Les Misérables, le scénario est tellement riche que ça doit passer crème. Je suis assez curieuse de voir ce que ça peut donner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si je n'ai pas lu l'intégrale des Misérables, je trouve cette adaptation de très bonne facture :)

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.