Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Août / ♠ Milady => Août / ♠ Milady romance => Août / ♠ Pocket Jeunesse => Juillet-Août / ♠ Autres sorties => Sorties Août [40]

Mes derniers avis

       

dimanche 30 juillet 2017

Les délice d'Eve de Emilie Collins

Auteur : Emilie Collins
Genre : Romance
Edition : JC Lattès / &moi
Parution : le 5 juillet 2017
Pages : 255 pages
Prix : 13.50 euros

*Commander sur amazon : Les délices d'Eve*


Ève ne vit que pour une chose : sa passion pour la pâtisserie. Et la prestigieuse école dans laquelle elle étudie pourrait lui ouvrir les portes des établissements les plus prisés de Paris. C’était sans compter l’irruption du très charmant Zacharie Beauregard dans sa vie. Lorsqu’ils passent ensemble une nuit passionnée, elle ignore qu’il est non seulement un célèbre jeune talent de la pâtisserie, mais aussi son nouveau professeur… Entre carrière et sentiments, Ève devra opérer un subtil dosage.

Cela nous vous étonnera sûrement pas que ce titre ait atterri entre mes mains puisque d'une part c'est une romance et d'autre part dans son résumé on parlait de pâtisserie...


Pour plein de raisons différentes, ce titre ne m'a malheureusement pas plu. Dès la rencontre entre les personnages principaux, qui arrive dès les premières pages, les choses sont allées de mal en pis. Au bout d'un moment j'ai eu envie d'arrêter ma lecture et de passer à autre chose, mais parce qu'il n'était pas très long, j'ai quand même été jusqu'au bout. Cet avis à mon grand dam, ne comportera pas vraiment de positif. Cette romance ne correspond pas du tout à ce que j'aime lire dans ce genre, donc ce sera à vous de voir suivant mes remarques si elle est susceptible de vous plaire.


Parce qu'il n'est pas utile que je développe en long, en large et en travers ce que j'ai à dire sur ce titre, je vais me contenter d'énumérer les choses.

Le plus gros point négatif que j'ai noté c'est la rapidité de ce que l'auteure raconte. Tout va beaucoup trop vite. Lorsque Eve rencontre Zach, l'alchimie est forte, ils couchent ensemble sans attendre et tout de suite on en est presque au point où ils sont tout l'un pour l'autre. Je n'ai pas aimé les réflexions de l'héroïne, suite à ce rapprochement, qui renforçaient cette impression que tout était précipité.

♠ Je n'ai pas non plus apprécié de voir qu'encore une fois, sous prétexte qu'Eve se jette dans les bras d'un homme, pour le saluer, ou que Zach se trouve avec une femme qui est un peu trop proche, chacun va penser automatiquement que l'autre se le tape. Désolée, mais non, j'aimerais qu'on arrête d'avoir recours à ce genre de ressors. Pourquoi les personnages n'attendent juste pas d'en discuter avec l'autre ? Pourquoi toujours se prendre le chou alors qu'ils ne savent rien ? Mystère. Pour moi ça c'est vraiment une plaie, comme les triangles amoureux quand c'est mal géré.

♠ En lien avec le point précédent, je n'ai pas aimé le fait que les personnages s'énervent pour x raisons, sans s'expliquer. C'est plus simple de s'engueuler et de partir dans se poser plus de deux minutes pour calmer les choses.

♠ Je n'ai pas aimé ce Benoît qui se comporte comme un gamin de 10 ans, il apparaît peu, mais quelle horreur ce type.

J'ai regretté la quasi-absence des rôles secondaires. Pourtant Sébastien le frère d'Eve aurait pu être intéressant, son côté protecteur est l'un des rares éléments qui étaient sympas. Quelques autres apparaissent, mais aucun n'est très intéressant néanmoins.

Quelle déception concernant l'aspect gourmand du titre. J'en ai lu des romans qui comportent en fond de toile des éléments a trait à la nourriture et ici ça n'amène pas grand-chose en plus. J'aurai tellement voulu que mes papilles s'agitent par procuration, que je me lèche les babines à la lecture d'une scène pleine de gourmandise ou que j'ai envie de courir m'acheter un gâteau. Eh non. Certes on découvre les coulisses d'une cuisine, la difficulté du métier et c'était un bon élément, mais vu que le roman souffre d'un manque de développement général, ça n'a pas été un point qui m'a foncièrement marqué.

Comme je viens de l'écrire ce titre n'est véritablement pas assez développé, ce qui accentue la rapidité de bien des passages. Les relations entre les personnages sont minimalistes, voire presque inexistantes. Entre les rôles principaux pour moi ça ne suffit pas, on n'apprend presque rien sur eux et leur relation n'est guère l'occasion de les voir faire beaucoup de choses. C'est encore pire avec les seconds rôles, les échanges sont encore plus réduits et certaines actions ne se terminent pas de manière satisfaisante. Je pense par exemple à ce qui arrive avec la mère d'Eve à la fin, qui ne trouve pas de suite.

Je n'ai pas aimé le ton du dernier chapitre, que j'ai fini par lire en diagonale vu que je n'accrochais pas. L'auteure s'est essayée à une autre manière de raconter, j'y ai été hermétique, tout comme aux sentiments exprimés par les acteurs de son roman.

♠ Et, la situation amenée un peu avant la fin, un retournement au final peu attendu, est mal passé. Qu'il arrive ce qu'il arrive, soit, mais à trop amener les choses rapidement, on a une réconciliation peu crédible avec des personnages qui ne prennent encore une fois pas le temps de bien discuter. Vu le contexte, ça fait un peu forcé.


L'auteure n'a fait que prendre des décisions pour son histoire qui ne me convenaient pas. C'est regrettable, mais ça arrive. C'est un flop, mais peut-être que vous, vous adorerez.
  

Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.