Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 01/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Février - Mars / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février - Mars et Avril / ♠ J'ai lu => Février - Mars / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Février - Mars / ♠ Milady romance => Février - Mars / ♠ Pocket Jeunesse => Février - Mars / ♠ Autres sorties => Sorties Février [34]

Mes derniers avis

       

mardi 27 novembre 2012

Version Beta, tome 1

Auteur : Rachel Cohn
Titre VO : Annex, book 1 : Beta
Traduction : Alice Delarbre
Genre : Young Adult, Science-Fiction
Edition : Robert Laffont - Collection R
Parution : le 29 novembre 2012
Pages : 424 pages
Prix : 18.50 euros

*Commander sur amazon : Version BETA, tome 1*

Résumé:
Elle est l'absolue perfection. Son seul défaut sera la passion.
Née à seize ans, Elysia a été créée en laboratoire. Elle est une version BETA, un sublime modèle expérimental de clone adolescent, une parfaite coquille vide sans âme. La mission d'Elysia : servir les habitants de Demesne, une île paradisiaque réservée aux plus grandes fortunes de la planète. Les paysages enchanteurs y ont été entièrement façonnés pour atteindre la perfection tropicale. L'air même y agit tel un euphorisant, contre lequel seuls les serviteurs de l'île sont immunisés. Mais lorsqu'elle est achetée par un couple, Elysia découvre bientôt que ce petit monde sans contraintes a corrompu les milliardaires. Et quand elle devient objet de désir, elle soupçonne que les versions BETA ne sont pas si parfaites : conçue pour être insensible, Elysia commence en effet à éprouver des émotions violentes. Colère, solitude, terreur... amour. Si quelqu'un s'aperçoit de son défaut, elle risque pire que la mort : l'oubli de sa passion naissante pour un jeune officier...


Mon avis:
Ce livre je l'attendais depuis un bon bout de temps. Une histoire avec des robots humanoïdes, rien que ça et il me tentait furieusement. Pourtant je pense que j'avais trop d'attentes, même si c'est un bon livre, un bon premier tome, quelques petites choses m'ont chiffonné. Un mot sur la couverture qui est juste sublimissime, en plus d'être parée d'une illustration que je trouve particulièrement jolie, les éditions R ont multiplié les effets de matières, au niveau des écritures sur le devant, le tatouage du robot qui est en relief et la couverture elle-même possède un toucher comme on en trouve peu en France avec un effet irisé-métallisé. Bravo à eux, ils ne leur restent plus qu'à ajouter un petit quelque chose en en-tête de chapitre pour ajouter un dernier plus à leurs ouvrages.


Elysia est un clone adolescent, un des premiers à être mis sur le marché. Habituellement seules des versions adultes étaient vendues. Achetée rapidement à cause de son physique avantageux, de sa jeunesse et de son côté inédit, Elysia va rapidement devoir entrer en fonction et partager la vie d'une famille importante. En tant que robot elle est censée se conformer à tout ce qu'on lui dit, ne rien rétorquer et surtout ne rien ressentir. Sauf que ce n'est pas exactement ce qui va se passer.


Excellent univers que l'auteur a construit, l'ajout de la robotique fait partie de son charme et de l'attrait qu'il a exercé sur moi, avant, pendant et après la lecture. Pour autant il est assez simple, mais le hic c'est qu'il est peu exploité et détaillé. Sur l'endroit principal le peu d'informations disponibles n'est pas grave en soi, on a assez d'éléments pour appréhender l'histoire. D'autres lieux sont évoqués sans trop entrer dans les détails, mais j'imagine que c'est pour en garder pour la suite. Il était par contre intéressant de voir la considération que les humains portent sur ses machines, ils ne sont vraiment rien à leurs yeux. Enfin Demesne est aussi un lieu singulier où les mentalités sont particulières.

Je reste par contre sur ma faim sur nos amis les robots. À aucun moment l'auteur ne nous explique leur processus de fabrication et j'aurai tellement voulu qu'elle nous donne plus de détails les concernant. Ils sont clonés à partir de personnes décédées, ça c'est un fait, mais comment ? aucune idée. Il y a eu des évocations de membres, oreilles, nez mais c'est tout. Une question qui m'a taraudé bien souvent au cours de ma lecture.


L'histoire en elle-même m'a fait passer un bon moment, elle est centrée sur Elysia, son entrée dans la famille et les changements qui s'opèrent en elle. Les sentiments sont mis en avant dans ce premier tome. Voir Elysia tiraillée entre ce qu'on attend d'elle et ce qu'elle veut vraiment a été très intéressant et j'ai apprécié de lire le cheminement de ses pensées, tenter de garder le contrôle. Elle reste assez consciente des dangers qui lui tomberaient dessus si elle devait être découverte. Sauf que, passé les trois quarts du roman j'ai trouvé qu'elle avait de brusques revirements, qu'elle prenait des décisions trop rapides. Elle est submergée par ses sentiments et ses envies en oubliant par moments le danger, elle en accepte cependant tous les risques que ça peut engendrer. Même si je n'ai pas trop adhéré à certaines décisions qu'elle prend, à cet empressement qui se manifeste chez elle, après réflexion je me rends compte que ce n'est pas évident pour elle de conjuguer avec ce qui lui arrive, elle fait au mieux surtout qu'elle est presque seule, sans grande aide.

L'auteur a intégré quelques rebondissements à son récit, quelques retournements de situations sans s'attarder longtemps dessus. Je pense que c'est pour préparer la suite, plus on avance et plus les complications surviennent, ça commence à se préciser. Je rage un petit peu qu'elle ne se soit pas attardée par moments, que certaines choses n'arrivent pas plus tôt parce que parfois le récit était un peu statique. Mais elle a divinement bien géré la fin en enchaînant, révélations, incidents et bouleversements. Certains m'ont pris par surprise, même si là je me demande comment c'est possible et d'autres m'ont laissé limite sur les fesses, sur les 2 dernières pages parce que ça complique méchamment beaucoup de choses pour Elysia. La suite s'engage de belle façon et devrait s'avérer très intéressante.


Les personnages ne m'ont pas tant fait d'effets que ça. Je n'ai pas grand-chose à dire sur eux. Il y a un nombre d'intervenants conséquent, sans pour autant que le lecteur ait des difficultés à les distinguer. Ils ont des caractères différents, des plus futiles comme le groupe de jeunes qu'Elysia va souvent côtoyer, aux plus inquiétants, comme le Gouverneur. Des alliés inattendus, des carapaces qui se fissurent, des ennemis autrefois amis... Ils restent globalement peu fouillés en dehors de notre héroïne. à voir comment il évolueront dans la suite, certains apparaissant après la moitié passée semblent plus prometteurs que ceux rencontrés au début.


Version Béta commence doucement, mais surement. Résolument tourné sur Elysia et plus particulièrement sur ses questionnements et tourments intérieurs, le récit reste pendant un laps de temps assez conséquent sur une même note légère et stable. Les dernières pages sont quant à elles, rondement menées, le récit s'intensifie et les retournements de situations s'enchainent, certaines choses arrivent un peu rapidement, mais l'effet de tout ça sur le lecteur est efficace, l'auteur à bien su surprendre. J'attends d'en lire plus, d'avoir un meilleur aperçu des personnages pour mieux me positionner sur eux, car ils restent peu développés en dehors d'Elysia. Ce tome 1 m'a mis l'eau à la bouche, surtout la fin qui voit plusieurs complications s'amorcer et dont j'ai grande hâte de voir comment Elysia va y faire face.


Un début de saga prometteur, une histoire agréable, qui révèle un intérêt accru sur la fin. Une héroïne en pleine découverte, s'affirmant, tâtonnant la vie.
Logo Livraddict

La série Version Béta:
1. Version Beta
2. 2013
3. 2014
4.
-Série terminée-

6 commentaires:

  1. Tout d'abord, je suis tout à fait d'accord sur une chose : la couverture est vraiment jolie ! La couleur et l'illustration sont atypiques, ça attire le regard, je trouve ^^ C'est vraiment dommage que l'histoire souffre de quelques "passages à vide", mais l'univers m'intrigue malgré tout, tes explications m'ont donnée très envie de lui laisser sa chance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce ne sont pas vraiment des passages à vides, c'était quand même plaisant à lire. L'auteur a bien pris le temps de nous faire partager les diverses pensées de son héroïne, de sa façon d'appréhender sa vie.

      Supprimer
  2. Merci pour cette chronique ! Je craque pour ce livre ! Je l'ai même demandé à Noël tellement la couverture me fait baver. Je suis contente de voir qu'il n'y a pas que la couverture de bien ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'attendais à mieux quand même, mais il vaut la découverte assurément ;)

      Supprimer
  3. Je suis allée dans une librairie et je l'ai vu. Me souvenant de ton article,et notamment de ce que tu avais dit sur la couverture, j'ai pris le roman pour mieux l'observer, et là, surprise ! Le toucher est vraiment inédit, une matière que je n'avais jamais vue pour un roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui hein c'est spécial comme touché, j'aime bien cette sensation. IL faut vraiment le prendre en main soi-même pour se rendre compte.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.