Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 01/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Février - Mars / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février - Mars et Avril / ♠ J'ai lu => Février - Mars / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Février - Mars / ♠ Milady romance => Février - Mars / ♠ Pocket Jeunesse => Février - Mars / ♠ Autres sorties => Sorties Février [34]

Mes derniers avis

       

dimanche 21 février 2016

Fermez les yeux

Auteur : C. J. Cooper
Titre VO : Waking Sara
Traduction : Luc Rigoureau
Genre : Thriller
Edition : Préludes
Parution : le 10 février 2016
Pages : 445
Prix : 15.90 euros

*Commander sur amazon : Fermez les yeux*

Résumé :
Déterminée à combattre sa phobie de l'avion pour obtenir le poste dont elle rêve, Sara décide de recourir à l'hypnose, et rencontre le fascinant docteur Stephen Devane. Au fil des séances, la jeune femme est victime d'hallucinations chaque fois plus terrifiantes... D'où viennent-elles ?
Face aux terribles découvertes auxquelles elle est confrontée et grâce à l'aide de Stephen, Sara va se lancer dans une quête d'identité effrénée, à ses risques et périls.
Dans ce thriller choral d'une maîtrise absolue, mêlant à la perfection effroi et tension, C.J. Cooper explore la complexité d'une relation perverse entre un médecin et sa patiente jusqu'à la révélation finale, totalement inattendue.
Mon avis :
Si vous me suivez depuis un certain temps, vous savez que je lis très peu de thriller. Non pas que je n'aime pas ça, mais ce genre ne fait pas partie de mes préférés et je suis déjà assez tentée par ce que j'aime donc j'évite de m'aventurer vers tout ce qui est thriller et polar. Mais, de temps en temps, et quand j'en ai envie, je suis preneuse. Le résumé de Fermez les yeux a su m'attirer. Il annonçait un contenu torturé et stressant, mais surtout très énigmatique. En le refermant j'ai crié au scandale. Ce qu'on vend dans le résumé est tellement mensonger, l'histoire n'a rien à voir avec ce qu'il décrit. 

J'ai parfois pesté face à des résumés spoilant, ou à ceux qui racontent n'importe quoi comme celui de Fermez les yeux. Ici en fait le problème ce n'est pas tant qu'il est à côté de la plaque, mais qu'il annonce quelque chose d'énorme et il n'y a absolument rien de tel dans ce livre. On appelle ça survendre un roman. Autant vous dire que je ne suis pas copine copine avec cette façon de faire. Je m'énerve rarement dans mes avis, mais si je me lâche un peu beaucoup dans celui-ci, c'est seulement pour bien faire comprendre à quel point ma déception a été grande en refermant ce livre. Quoi de mieux que de reprendre ledit résumé pour illustrer ma chronique ? C'est partie.


Déterminée à combattre sa phobie de l'avion pour obtenir le poste dont elle rêve, Sara décide de recourir à l'hypnose, et rencontre le fascinant docteur Stephen Devane. 
Première phrase et pour le moment on a tout bon (C'est encourageant hein, ça ne va pas durer). Effectivement dans ce roman on suit Sara qui se voit ouvrir une porte pour son avenir professionnel. Enfin rien n'est certain, car elle va devoir faire ses preuves et accompagner sa chef dans une tournée de mécènes il me semble (l'héroïne travaille dans le caritatif). Sauf que problème, Sara à une phobie qui l'empêche de se donner encore plus dans son travail, elle a peur des trajets en avions. De fil en aiguille et après nous avoir dit qu'elle avait testé différentes méthodes, on en vient à l'hypnose et à ce cher Stephen Devane. Un homme au magnétisme certain, qui plaît aux femmes.


Au fil des séances, la jeune femme est victime d'hallucinations chaque fois plus terrifiantes... D'où viennent-elles ?
Là aussi c'est juste, bien que les fameuses visions mettent du temps à arriver. Ce qui n'est pas un problème en soi. Ce que je n'ai pas encore eu l'occasion de dire, c'est que le récit n'est pas raconté de manière classique. Nous suivons tout un tas de protagonistes qui répondent à une itw dirigée par une personne dont on ne connaîtra jamais le nom et qui ne s'adresse pas à nous. Nous suivons les retranscriptions de ces échanges. On navigue d'un personnage à un autre tout au long du roman. Choix discutable. Original certes, mais qui selon moi n'apporte rien dans le cas présent. J'attendais d'être secouée moi aussi par les hallucinations de la jeune femme ou par autre chose et cette façon de faire n'aide en rien à cela. On ne ressent même rien du tout. Avis personnel bien sur.

Pour le côté terrifiant on repassera donc et vu le peu de descriptions que l'auteure nous donne, je ne vois pas comment j'aurais pu être stressée par leur contenu. Je passe sur le nombre d'hallucinations totales qui se comptent sur les doigts d'une main et je n’exagère pas. Pour un roman reposant sur ça, c'est carrément maigre. Et enfin d'où viennent-elles ? Hum comment vous dire que j'ai vu venir le truc... Eh bien je le dis. Surprise = 0. Moi = 1. J'ai cependant bien aimé avoir les explications de Stephen sur tout ça, même si ça ne cache rien d'exceptionnel.


Face aux terribles découvertes auxquelles elle est confrontée et grâce à l'aide de Stephen, Sara va se lancer dans une quête d'identité effrénée, à ses risques et périls.
Alors je veux bien que ce que voit la jeune femme soit horrible, mais comme dit plus haut, le lecteur est privé de tout sentiment affreux. Par contre pour la quête d'identité, je ne crois pas que j'ai lu le même livre. On a bien un ou deux souvenirs de la jeune femme mais de là à parler de quête d'identité... Et puis bon le Stephen, on ne le voit pas franchement aider, on ne sait même pas trop ce qui se passe pendant leurs séances : juste une fois et ça reste banal. Si le peu du passé de la jeune femme explique la toute fin, je ne suis pas d'accord avec la phrase du résumé ci-dessus. Pas du tout. 


Et enfin la phrase d'accroche finale :Dans ce thriller choral d'une maîtrise absolue, mêlant à la perfection effroi et tension, C.J. Cooper explore la complexité d'une relation perverse entre un médecin et sa patiente jusqu'à la révélation finale, totalement inattendue. 
Chez moi il n'y a pas eu d'effroi, ni de tension, tout le moins une certaine curiosité quant à la fin. Explorer la complexité entre un médecin et sa patiente ? Si on veut, je ne suis pas tellement d'accord non plus, ça dépasse ce cadre selon moi. Et la révélation de fin, celle qui aurait pu changer les choses. Et finalement non. J'avoue que les dernières pages sont étonnantes, je n'ai pas vu venir le truc, mais ce n'était pas incroyable. Je n'ai pas trouvé. Alors que pendant 400 pages (enfin 370 environ) les protagonistes tournent autour du pot et nous font mariner comme rarement j'ai vu dans un roman, je m'attendais à quelque chose de plus que croustillant et c'est tout juste si ça m'a fait quelque chose. Mais je ne dis pas que c'est simple non plus et qu'il n'y a pas de l'idée, mais ce n'est à la hauteur ni du résumé, ni de l'attente qu'on subit. Je pense sincèrement qu'avec une narration classique dans laquelle on est dans la peau du personnage, les choses auraient été différentes. La fin n'aurait peut-être pas collé du coup, enfin en l'adaptant peut-être ou en proposant autre chose. 


Ce roman est une énorme déception. Entre un résumé trompeur et une narration qui n'apporte rien, j'ai certes lu ce livre assez facilement, mais je l'ai refermé en étant en colère. Dans la quatrième de couverture, on annonce quelque chose d'énorme et finalement l'auteure nous propose un contenu qui n'est ni stressant, ni effrayant, ni intéressant. Les personnages qui s'adressent à nous tournent énormément autour du pot. Quand on pense arriver à du concret on se rend compte très vite que ce n'est pas le cas, et quand enfin on arrive au plus important, les révélations font grises mines et ne m'ont pas du tout convaincu. Je ne recommande pas ce livre, mais si vous vous lancez, ne prenez pas pour argent comptant ce qui est écrit dans le résumé, même si je pense que les événements dans le livres peuvent à eux tout seul amener des attentes qui ne seront pas comblées à la fin.

Une lecture qui ne m'a pas plu
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre : 
Logo Livraddict

6 commentaires:

  1. mouais mouais mouais, j'ai hésité mais j'ai bien fait de ne pas le prendre vu ce que tu en dis ! Et j'ai lu de bons thrillers depuis :P

    RépondreSupprimer
  2. Je te rejoins sur quasi tous les soucis que tu as soulevé. Une déception énorme...aucune émotion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand même hein c'est rare de voir autant de soucis à peine un livre sortie :/

      Supprimer
  3. Merci pour ton avis, c'est toujours un problème, les résumés mensongers ! En espérant que ta prochaine lecture soit meilleure c:

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.