Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

       

dimanche 7 février 2016

Invincible, tome 1

Auteur : Amy Reed
Titre VO : Invicible, book 1
Traduction : Barbara Versini
Genre : Roman - Young Adult
Edition : Mosaic
Parution : le 28 octobre 2015
Pages : 314
Prix : 13.90

*Commander sur amazon : Invincible, tome 1*

Résumé :
Je ne vous apprends rien : l’hôpital, ça craint. Surtout quand on pense qu’on va mourir et qu’on voit les autres qui ont toute la vie devant eux.
Alors vous allez me trouver sacrément ingrate si je vous dis que finalement, la maladie ne m’a pas eue, que je suis bien vivante, et que pourtant je suis sonnée. A terre. Agressive. En colère.
Parce que je n’avais pas prévu ça. VIVRE.
Parce que tout le monde attend de moi que je sois heureuse.
Ce que je suis ? Une fille qui cherche sa route. Et le seul qui me prend telle que je suis, c’est Marcus…
Mon avis :
Roman traitant d'un sujet difficile, de maladie grave chez les ados, c'est véritablement le coup du sort, le miracle, qui arrive à l'héroïne qui m’intéressait dans l'histoire. Comment quelqu'un qui se sait condamné peut à l'annonce d'une rémission, tenter de reprendre sa vie en cours ? Une vie qui se résumait à des séjours à l'hôpital et des séances de chimio depuis plusieurs mois.


Avant d'entamer ma lecture j'avais connaissance d'éléments qui finalement sont arrivés soit au bout d'une centaine de pages, soit vers la fin. Heureusement pour moi, cela ne l'a en rien gâché et toute la portée émotionnelle de ces deux points sont venus me bousculer avec une force qui leur est propre. Bref j'ai dégusté à ces deux moments plus particulièrement, S'ils composent des passages importants dans le roman, l'histoire ne manque pas de situations touchantes et j'ai eu la larme à l’œil à plusieurs reprises. C'était surtout vrai pour les 100/150 premières pages, ensuite l'histoire prend une autre tournure pendant laquelle l'héroïne change totalement de comportement.


La première partie du roman prend essentiellement pour décor un hôpital, un hôpital dans lequel Evie décline lentement, mais sûrement. Dans ce lieu qui n'est guère joyeux, elle s'est liée d'amitié avec deux camarades malades comme elle. Tous les trois forment un joli duo qu'on apprend à plutôt bien connaître. Ils passent le temps ensemble, autant que faire se peut, entre des mûrs qu'ils ont appris à tolérer plus qu'à accepter. J'ai beaucoup apprécié ces premières pages qui nous permettaient d'apprécier en plus d'Evie, ses deux amis. C'était important au vu de la suite, qui de ce fait n'en devient que plus forte pour le lecteur. Rien n'est précipité, je n'ai pas ressenti de longueurs et si pendant ces pages il ne se passe pas des choses incroyables, l'amitié particulière qui unit Evie à ses amis et la vie de l'hôpital (avec ses mauvais côtés, plus que les bons) forment un tout agréable. Soyez patient tout de même parce que le miracle qui a touché Evie n'arrive pas tout de suite, seulement passé la centaine de pages.

Quand le gros retournement arrive, ce qui m'intéressait encore plus que le reste et ce sur quoi repose le roman (ou ce qu'on nous vend dans la quatrième de couverture, au choix), le récit change de ton et l'héroïne également. Il y a beaucoup de subtilités qui entourent la rémission d'Evie, des choses qui se sont passées juste avant, des choix qu'elle fait juste après qui la rendent bien moins sympathique. On peut difficilement, c'est même impossible pour la plupart des gens, de comprendre ce qu'elle traverse tellement ce qu'elle vit nous est inconnu.

J'ai eu la chance de ne rien lui reprocher, même ses choix les moins sérieux, alors que d'autres lecteurs ont eu du mal. Elle se retrouve complètement désarmée, perdue. Elle fait des choses impensables pour une ex-malade et elle commet nombre de bêtises. Plus qu'à essayer de la comprendre, ce qui je me répète me paraît compliqué, j'ai juste accepté. En plus de voir ce vers quoi ça allait la conduire, parce qu'il était une chose dont j'étais certaine, ça ne pouvait pas continuer comme ça indéfiniment. En plus de ses pensées que j'ai trouvées cohérentes, Evie a conscience de beaucoup de choses même si elle se dirige le plus souvent vers la mauvaise pente, suivre son évolution quelle qu'elle soit m'a plu. Il y a juste une chose que j'ai trouvé dommage, c'est la romance entre Evie et Marcus qui n'est pas comme je m'y attendais. Elle n'est pas assez traitée, je pensais que cette relation serait plus forte et ce n'est pas ce que j'ai ressenti. Par contre la fin est affreuse et donne furieusement envie de lire la suite. Le résumé du second tome met en avant Marcus, je suppose qu'on aura cette fois droit à son point de vue, ce qui risque d'être très intéressant parce que lui aussi a vécu des choses pas vraiment gai.


Un premier tome que j'ai beaucoup aimé. Le sujet est triste, l'histoire l'est tout autant. Les passages émouvants sont de la partie, j'ai eu quelquefois droit à la visite d'une petite larme aux coins de mes yeux. Le roman peut se diviser en deux parties, la première se déroule dans un hôpital, c'est la partie la plus touchante de l'histoire. La seconde partie se passe dans la vie de tous les jours, après l'hôpital. On y découvre une nouvelle facette de l'héroïne, une facette qui plaira ou non, qu'on ne peut pas comprendre selon moi à cause de tout ce qu'elle a vécue. Ce qu'elle commet alors encore une fois plaira ou ne plaira pas. Si Evie commet beaucoup de boulettes, j'ai trouvé qu'elle gardait des réflexions sensées et j'ai trouvé son cheminement intéressant, que je cautionnais ou non ce qu'elle faisait. Cette seconde partie n'est pas avare en émotion et la fin est juste terrible. Je suis plus que tentée par la lecture du deuxième tome.



Une très bonne lecture
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

La série - Invincible :
1. Invincible
2. Unforgivable

10 commentaires:

  1. Une chronique très éclairée. J'ai bien envie de me lancer dans la lecture de ce roman (j'aime assez quand c'est triste *snif*). Je pense qu'effectivement, le comportement déroutant de l'héroïne est dû à sa maladie, à sa façon de percevoir désormais le monde, ainsi que sa propre personne. C'est parfois difficile de comprendre une personne malade ou handicapée quand soi-même, on est en parfaite santé.
    chroniquesdemites.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plus subtil que ça en fait parce qu'il s'est passé des choses en plus de sa propre maladie qui ont fait qu'elle a en quelque sorte pété un plomb.

      Supprimer
  2. Ouah superbe chronique ! en tout cas tu me donne vraiment envie de lire ce livre =)

    RépondreSupprimer
  3. Ce roman ne me tente pas des masses pour le moment, peut-être parce qu'on le voit un peu beaucoup sur la blogo ces derniers temps, mais je garderai en tête ta chronique si j'ai l'occasion de l'emprunter. (j'ai l'impression d'une espèce de "mode" autour des bouquins traitant de la maladie en ce moment...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ? Avant de le lire je ne l'avais pas vu passer, ou juste un ou deux fois. Comme quoi ^^. Depuis l'effet Nos étoiles contraires oui.

      Supprimer
  4. Oh, ça a l'air super ! Ca me fait beaucoup penser aux séries Les bracelets rouges (ES) / Red Band Society (US) qui traitent du même sujet. J'ajoute ce livre à ma wishlist !

    RépondreSupprimer
  5. Enfin une critique positive sur ce livre ^^. Beaucoup sont mitigées mais j'ai tout de même très envie de découvrir ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vu ça et c'est compréhensible, mais avec moi c'est bien passé :)

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.